Par MDRR' - 01/11/2009 12:51

Aujourd'hui, lorsque j'ai annoncé à ma mère que j'étais gay, elle a juste lancé, avec son air de petite bourgeoise coincée, un "Bien", avant de tomber dans les pommes. VDM
Je valide, c'est une VDM 81 741
Tu l'as bien mérité 9 281

Dans la même collection

Top commentaires

superglu 6

Tu es le fils de Bree Van de Kamp ?

Oulà... tu prévoira le brancard avant de lui présenter ton copain =P J'aime le "son air de petite bourgeoise coincée", j'imagine tout à fait ^^'

Commentaires

yuiop 0

@16: " "Son air de petite bourgeoise coincée". Okay, toi tu fais partie des gays qui le sont parce que c'est "fashion" style gay pride. TLBM pour ta pseudo-rébellion." J'ai la flemme de développer pour bien expliquer ce que je pense, donc je vais me faire lyncher mais tant pis." Lyncher non, mais peut être contredire. Ne serais-ce que parce que tu pars d'un constat léger (il a juste qualifier sa mère de "petite bourgeoise coincé") pour placer l'auteur de la vdm dans une catégorie. Et puis, il n'y a pas besoin d'être gay pour être fashion. Si la société et l'environnement influencent les sexualités, c'est tout de même un peu exagéré de dire que la mode peut inciter des gens à devenir homosexuel. C'est aussi exagéré de dire, sur la base d'une phrase, que l'auteur a sa sexualité uniquement pour "se démarquer de ses parents". Le fait qu'il y a ait davantage de bis à cause de la libération sexuelle, ce n'est pas étonnant. La sexualité, c'est pas des frontières fixes: c'est des frontières floues. Dans l'antiquité, la majorité des gens étaient bisexuels. C'est pas la mode qui amène à ça: c'est la libération des mœurs. Sinon, je suis d'accord sur le reste. Oui, on crie trop vite à l'homophobie. Et oui, sexualité ne doit pas rimer avec communauté.

Leigh 25

#29 Nan mais vraiment ... Je suis sincèrement désolée, mais j'ai toujours pensé qu'il fallait être sacrément idiot ou ne pas avoir réfléchi plus de 30 secondes pour sortir des énormités comme "ya des gens qui sont gays parce que c'est la mode" ! Comme si une mode allait poussait un individu à aller contre son attirance naturelle pour un sexe. Comme si pour être bien vu par des abrutis, un homme serait prêt à faire un fellation à un autre, ou une femme à aller faire un cuni. C'est trop nimp. L'homosexualité, c'est avant toute chose une histoire d'intimité. De plus, je ne vois pas comment une quelconque mode pourrait faire naitre des sentiments pour une personne de même sexe, c'est complètement abérrant comme propos ... Enfin, même si les choses s'améliorent, il est toujours très difficile pour un homosexuel de trouver sa place face au rejet de certains. Les expressions homophobes c'est pas ça qui manque: tapette, enculé, pd, pédale, folle, tantouse, etc ... Les blagues dessus vont bon train, et sont très bien tolérées (comme les blagues contre les femmes d'ailleurs, ya qu'à lire les comm' de vdm pour le constater) car c'est bien connu, les homos ne sont pas de vrais hommes, ils n'ont aucune virilité, sont efféminés (d'ailleurs quelle honte de ressembler à une femme, cette race inférieure), etc ... Et puis un couple gay, ça paye des impôts, ça a les mêmes devoirs face à la Loi, mais leur donner les mêmes droits, certainement pas ! Le mariage, les enfants, et puis quoi encore ? Ce ne sont pas des citoyens à part entière après tout. On le pense mais sans le dire, mais en fait, ils ne sont pas très équilibrés, même si le mot "malade" est au coin des lèvres. Conclusion: homosexuel, ou bi, quel statut enviable, au point d'en faire une mode, car c'est tellement fun d'être dévalorisé aux yeux des autres ... vraiment idiot comme idée.

Idrea - en fait nous au lycée on avait des filles qui s'embrassaient tout le temps et qui disaient qu'elles étaient lesbiennes. Sauf qu'en fait on a découvert que c'était archi faux et qu'elles faisaient juste ça pour se faire remarquer. Je ne dis pas que c'est le cas ici (malgré l'air de bourgeois coincé, bon) mais j'ai vu de nombreuses filles rouler des patins à d'autres pour le fun, pour qu'on les regarde, pour qu'on les remarque, pour pouvoir dire "ouh que les gens sont méchants avec les gens non conventionnels qui s'aiment", bref, pour se faire plaindre, pour qu'on en parle, et pour faire comme des deux premières gourdes qui avaient commencé. En gros, 80% des bi de mon ex lycée ne le sont pluuus du tout à l'heure d'aujourd'hui. On en déduit ce qu'on veut, mais il y a sans doute de la mode pas très fute fute derrière tout ça. Après je dois dire que ça touchait surtout les filles. ^^

Et qu'est- ce qui te fait dire qu'il est lycéen? tu crois vraiment que les filles dont tu parles faisaient leur coming-out face aux parents? Et meme si c'était le cas sa mere fait juste preuve d'intolérence même si elle tente de le cacher, pour que l'idee suffise a la faire tomber dans les pommes elle doit quand meme avoir une position treees fixe sur la question!!

#55 Certaines personnes portent des fringues qu'elles trouvent très moches juste pour être à la mode. Je sais ce que tu vas me dire, et tu auras raison, on ne compare pas un T-Shirt à une relation sexuelle, je suis d'accord. Mais l'effet de mode joue un peu, pas mal de gens de mon âge (16 ans) ont des expériences homosexuelles sans l'être vraiment, juste en voulant "essayer". Mais évidemment on ne peut pas "être gay parce que c'est la mode", on peut juste faire semblant.

#16 Un tel déballage de clichés et de stupidité est vraiment lamentable et aberrant... #55 Enfin une reflexion sensée, merci

#16 Ok, alors je suis une mode. C'est sûr que je décide de ce que je veux quand je le veux. Je suppose que cette mode sera passée dans quelques mois, là, je deviendrais hétéro, ou zoophile, en fonction de la nouvelle mode ! Je suppose que tu n'es jamais passé par ce que c'est de se découvrir et de devoir s'assumer. Oui, c'est difficile, alors on ne fait pas ça simplement pour se rebeller. Tu devrais revoir tes classiques, la rébellion ne passe pas par l'identité sexuelle. Réfléchis avant de balancer des trucs aussi cons, qui en disent d'ailleurs très long sur toi. #55 Merci.

GossipGuy 0

Moi je suis gay mais je compte pas faire spécialement mon coming out. Ca serait plus compliqué donc je m'abstiens. Je fais des petits sous entendu, j'ai dit à des potes que j'avais des tendances bi (ce qui est pas faux non plus) mais après voilà je vais pas en faire l'étalage, je trouve ça ridicule, je veux avoir des amis hétéros, j'ai pas envie de fréquenter des milieux gays, etc... Et je ne porterais de t-shirts "Proud 2 be gay!" lol Je pense que je le prend avec légereté parce que pour moi la sexualité c'est quelquechose de secondaire ce qui compte c'est la personne.

yuiop 0

"Et puis un couple gay, ça paye des impôts, ça a les mêmes devoirs face à la Loi, mais leur donner les mêmes droits, certainement pas ! Le mariage, les enfants, et puis quoi encore ? Ce ne sont pas des citoyens à part entière après tout. On le pense mais sans le dire, mais en fait, ils ne sont pas très équilibrés, même si le mot "malade" est au coin des lèvres." Nan mais faut arrêter là. On peut être contre l'adoption sans être homophobes. Il faut arrêter de coller l'homophobie à n'importe quoi. C'est une accusation grave, on n'accuse pas n'importe qui d'être homophobe, raciste ou misogyne. Et non, on peut être contre l'adoption sans être homophobe. Il y a des homos contre l'adoption. Il y a des gens comme Eolas, qui a écrit une lettre pour défendre un principal viré à cause de son homosexualité et qui a condamné les propos de Georges Frêche, qui s'y oppose. Ou encore Chevènement, qui pense que c'est mieux pour un môme d'être élevé par un père et par une mère. Homophobe Chevènement ? C'est d'ailleurs pour ça que c'est parfois plus facile d'être **** que hétero. Quand on est hétero, on n'a le droit que d'être un coupable, jamais une victime. Une blague sur les filles ? Macho ! Contre l'adoption ? Homophobe ! Sans compter les amas de misandries qu'ils se prennent quotidiennement, que ce soit par le biais d'associations ou de la télé. Autant on ne peut rien dire contre les homos ou les femmes, autant on peut se défouler autant qu'on le souhaite sur les héteros. Ce sont eux les nouvelles victimes expiatoires de la société. Dieu merci, moi je suis ****. Et c'est aucun doute plus facile à vivre.

#60 +1 16: C'est vraiment comique de voir quelqu'un s'exciter tout seul à partir de pas grand chose. Mon dieu l'auteur de la VDM pourrait très bien avoir attendu ses 30 ans pour faire son coming-out non ? Vive les vieux clichés de nazes...