Par MDRR' - 01/11/2009 12:51

Aujourd'hui, lorsque j'ai annoncé à ma mère que j'étais gay, elle a juste lancé, avec son air de petite bourgeoise coincée, un "Bien", avant de tomber dans les pommes. VDM
Je valide, c'est une VDM 81 740
Tu l'as bien mérité 9 281

Dans la même collection

Top commentaires

superglu 6

Tu es le fils de Bree Van de Kamp ?

Oulà... tu prévoira le brancard avant de lui présenter ton copain =P J'aime le "son air de petite bourgeoise coincée", j'imagine tout à fait ^^'

Commentaires

yuiop 0

@83 ". C'est le problème de ces personnes qui refusent l'homoparentalité, qui se cachent sous de faux-prétexte." Tout ceux qui sont contre l'homoparentalité ne le sont pas par prétexte à leur homophobie. "Ensuite, je sais tout à fait qu'il existe des homos contre le fait d'être parents, de même que je connais des gens qui votent extrême-droite tout en étant d'origine d'étrangère." C'est une comparaison bête. L'adoption homosexuel est une invention occidental qui date de la fin du XXème siècle. Auparavant, ça n'existait dans aucune société et surtout ça n'était demandé par personne. Vous vous débarquez avec vos grands sabots, décrétez que l'enfant est un droit et que tout ceux qui sont contres l'homoparentalité sont homophobes. Ce que vous faîtes porte un nom: c'est du terrorisme intellectuel. "Sauf que ces modèles ne sont pas obligatoirement les parents pour que l'enfant puisse se construire sainement." C'est très discutable d'affirmer que les identités hommes/femmes peuvent se substituer aisément aux parents. Libre à vous de le penser. Par contre, vous n'avez pas à qualifier quiconque si oppose d'homophobe. On croirait entendra la Halde qui se plaint de l'homophobie des problèmes de math car ils ne parlent pas d'homosexualité. Ce que vous faîtes est du même acabit. Et c'est même pernicieux, car à force d'accuser n'importe qui d'homophobie, vous atténuez les horreurs de l'homophobie. Si être homophobe, c'est être contre l'adoption, alors être homophobe c'est pas si grave que ça. Enfin, ceux qui est sûr c'est que les bien-pensants ont de beau jour devant eux. Combien d'héterosexuels qui n'osent plus ne serais-ce que penser sur ce sujets par peur de passer pour homophobe ? Combien de personnes qui sont terrorisés à l'idée de passer pour des racistes qu'ils ne sont pas ? Combien d'accusation aussi grave que le machisme, le racisme et l'homophobie qui sont balancés à l'emporte-pièce chaque jour ? C'est comme ça qu'on démolit les gens: en les traitant de raciste, d'homophobe ou de macho. Et le pire, c'est que ça marche. D'ailleurs, c'est très rare qu'un **** traite quelqu'un qui s'oppose à l'adoption d'homophobe. Ce genre d'assimilation ne vient quasiment que des héteros. C'est juste un moyen de se faire passer pour le super tolérant, le seul à être ouvert d'esprit, le seul à accepter les différences. C'est la dictature de la bien-pensance.

yuiop, je pense que tu vas un peu loin, mais dans l'idée je suis plutôt d'accord. je ne suis pas homophobe, basiquement je ne suis pas non plus contre l'homoparentalité, mais c'est tout nouveau, et je comprend que tout le monde ne partage pas cette idée.

demo tu es en train de dire que tu serais dégouté ou déçu d'être gay ? alors la va falloir que tu expliques (et pour la plupart des pédophiles et autres grands malades, leurs pulsions sont "hors de contrôle")

Sushi99 0

Bah moi je dit qu'elle est belle la France et la mentalité des gens ! On est malbarré !

#107 99999999 faudrait copier coller ce que t'as écrit et le mettre dans les boite aux lettres des extrémistes qui ne font que renforcer la discrimination positive !

kazegin 26

Je suis désolée mais je ne peut que plussoyer Jean-Michel. Fréquentant beaucoup de lycéens et collégiens, je pense être assez bien placée pour parler du sujet. Donc, oui, beaucoup d'ados sortent avec des personnes du même sexe parce que c'est fashion, parce que c'est cool (notons que ce phénomène n'est observé que chez certains ados attardés communément appelés "kikoolol"). Et si t'es hétéro et que tu n'envisage pas de relation sexuelle ou sentimentale avec avec une personne du même sexe, ben t'es "fermé d'esprit, pas tolérant, tu sais pas t'amuser", dixit une ado de 13 ans dont je tairais le nom ici. Ceci dit, ces personnes ne doivent pas être appelées "****" ou "bi", car ils ne le sont pas. Ce sont juste des ados qui veulent se la jouer pour se détacher de papa-maman et faire leurs petits rebelle à deux francs. J'ai plutôt l'impression que ça fait partie des effets de mode au même titre que la tecktonik, les beuveries (bon, là je troll un peu^^) et skyblog, parce que si tu ne le fais pas, t'es "out", t'es "à la ramasse".

le parralèle est pour le "hors de contrôle" pas plus pourquoi être degouté parce que ton enfant est attiré par une personne du même sexe???? il te demande pas de faire pareil ! lui/elle sera surement heureux, c'est tout ce qui compte non ?

#115 :) comme dirait Katy Perry "I kissed a girl and I liked it The taste of her cherry chapstick I kissed a girl just to try it..."

superglu 6

Bon, pour participer au débat... Je suis pour l'adoption par les homosexuels. Je vais essayer de répondre aux différents arguments contre que j'ai lus ici. > L'enfant risque de se sentir "différent des autres" parce que ses parents sont de même sexe. Si l'adoption par des couples homos devient plus fréquente, il n'y a pas de raison pour que ça produise cet effet. C'est une question d'évolution des mentalités. Comme l'a dit quelqu'un, à une époque une mère célibataire, c'était très mal vu, et ce n'est plus le cas. Aussi, à une époque, un couple blanc-noir, c'était mal vu aussi, et leurs enfants pouvaient souffrir de discriminations, mais ce n'est plus le cas. > L'enfant a besoin d'un modèle masculin et d'un modèle féminin. Je ne suis pas du tout convaincue que ce soit nécessaire... Je pense que c'est plus une question de personnalité que de sexe, et je ne suis pas non plus convaincue qu'un enfant ait besoin que ses parents aient des personnalités très différentes. De toutes façons, là encore, que penser de la monoparentalité ? Je rappelle d'ailleurs qu'en France, un parent célibataire (hétéro) a le droit d'adopter, alors qu'un couple **** non... Je peux comprendre que des gens soient défavorables à l'adoption par des couples homos, mais alors je ne comprends pas vraiment pourquoi, en revanche, l'adoption par un parent célibataire ne les dérange pas... Bon, je ne me rappelle pas s'il y avait d'autres arguments que ces deux-là...

Demo : Tu m'en donnerait presque la nausée alors tes "Je serait dégouté d'avoir un enfant ****" et ta réponse à "Y'a des choses pires dans la vie que de voir son gosse avec un mec..." qui est "oui, mais pas beaucoup". Je te souhaite pas qu'il arrive quelque chose de grave à ton gosse un jour... #107: Si le seul argument contre les parents homosexuels c'est l'absence de repaires "papa-maman/hommes-femmes" alors que dire des familles mono-parentales/recomposées/déstructurées, etc? Il y a pire que d'avoir deux parents du même sexe qui s'aiment... edit: doublé par #119 ^^