Par MDRR' - 01/11/2009 12:51

Aujourd'hui, lorsque j'ai annoncé à ma mère que j'étais gay, elle a juste lancé, avec son air de petite bourgeoise coincée, un "Bien", avant de tomber dans les pommes. VDM
Je valide, c'est une VDM 81 733
Tu l'as bien mérité 9 280

Dans la même collection

Top commentaires

superglu 6

Tu es le fils de Bree Van de Kamp ?

Oulà... tu prévoira le brancard avant de lui présenter ton copain =P J'aime le "son air de petite bourgeoise coincée", j'imagine tout à fait ^^'

Commentaires

#68 je suis d'accord, et j'ai bien envie d'apporter ma pierre à l'édifice ;) Alors "Non à l'adoption synonyme d'homophobie ? " #67 je suis peut être assez d'accord avec toi. Et croyez-moi, moins Homophobe que moi y a pas xDDDD ! Maintenant, j'aimerais quand même mettre un bémol, tu parles de " la même enfance que les autres". Et bien déjà, qu'entend tu par "enfance" ? Pour moi il s'agit simplement de moments de bonheur et de souvenirs joyeux, en quoi un enfant adopté par des homosexuels n'aurait pas cette chance là ? C'est plutôt l'adolescence qui sera plus dure de mon point de vue. Ensuite, On sait tous qu'il existe encore, malheureusement, des enfants maltraités. Ces enfants là ont des parents "normaux" ( d'après vos critères, un homme, une femme quoi ) mais, à votre avis, ne seraient-ils pas mieux au sain d'une famille aimante, même si un peu moins conventionnelle ? C'est la question que je me pose. Que je Vous pose. Voilà, Voilà. Ce commentaire sera sans doute effacé, car sans véritable rapport avec la VDM ( que j'adooooore au passage XDD ). Tant pis. Bonne continuation à tous.

Yukito-sama 11

je veux une illu, j'imagine trop la tête et la réaction ! XD (bon courage au fait)

#66, je ne pense pas non plus que traiter ses parents de bourgeois coincés soit également un effet de mode. Mais plutôt un refus de ce qu'on est et du milieu dans lequel on a été élevé parce cela ne correspond pas du tout a nos idéaux d'ados. Bon après je dis ça mais il est vrai que nos ados d'aujourd'hui sont très différents des ados d'il y a 5/10ans. Dans tous les cas, tout cela n'est qu'un jeu de provocation chez les ados. Et il est impensable de dire qu'être gay de nos jours est un effet de mode quelles que soient les circonstances, quel que soit le contexte, qu'on ait 15ans ou 50ans.

#77 - non mais ce que j'entends par 'effet' de mode joue aussi sur le fait que ce soit pendant l'adolescence, même si on ne peut pas vraiment taxer ça de "mode". Après en effet on n' EST pas gay par effet de mode, on peut seulement le jouer. Mais je trouve qu'on voit plus de petites gourdes jouant les bi/lesbiennes maintenant qu'il y a quelques temps.

Ahah VDM ! Et puis bon, dire que sa mère a "un petit air de bourgeoise coincée", c'est pas forcément signe de rébellion. Nos parents sont comme ils sont, mais on a le droit d'avoir un esprit critique quand même, oui, maman et papa ont des défauts, comme tout le monde, ça n'empêche de les aimer (ou pas d'ailleurs, car certains parents ont beau être parents, ils ne méritent pas forcément d'être aimés). Et effectivement, pour le dire à sa mère, ce n'est certainement pas pour un effet de mode ! Bref très drôle, et j'aimerai aussi beaucoup la voir en illu ^^

Alors tout d'abord cette scène est vraiment identique à celle dans Desperate Housewive, si on connaît cette série on voit Brie en train de tomber dans les pommes, surtout avec le "petite bourgeoise coincée". Ensuite si on connaît pas cette série , on se dit : bas il aime pas trop sa mère. Donc oui il est gay. MAIS le pseudo : MDRRR vraiment mais vraiment typique des ados (11-15 ans) accros à FB, skyblog etc. Et là le type parle de son homosexualité, sujet "aigu" pour la famille, surtout suite à la réaction de sa mère. Alors bon mettre MDR comme pseudo signifie plus : "je taille ma mère puis en même temps je fais le cliché de Brie, puis enfin je débite cette idée que je suis **** comme ça" (Car à 14 quatorze ans on en rigole encore). Alors cette VDM épineuse pourrait être véridicque assurément si le pseudo n'était pas MDRR. Mais bon vu le pseudo, le parrallèle avec Brie et la mère qui se fait insultée on se pose des questions, TROP de questions (pour moi bien sûr). Analyser un ado de 13 ans c'est pas dur. Donc VDM si c'est vrai puis un énorme WTF si c'est faux surtout avec un sujet si épineux.

#80 - Ben j'avoue que MDRRR' poste 'ma mère elle tombe dans les pommes quand je lui annonce que je suis gay' - posté sans compte, ça peut laisser perplexe. Sans crier au fake pour sûr, mais au moins on va dire qu'il ne le vit pas trop mal, lui...

yuiop 0

@ keskejefousla^^ " Ensuite, On sait tous qu'il existe encore, malheureusement, des enfants maltraités. Ces enfants là ont des parents "normaux" ( d'après vos critères, un homme, une femme quoi ) mais, à votre avis, ne seraient-ils pas mieux au sain d'une famille aimante, même si un peu moins conventionnelle ? " En France: 10 demandes pour une adoption. On ne manque pas de foyers d'accueil donc ça n'a pas de sens de se demander si c'est mieux pour un môme d'être battu plutôt que d'être élevé par un couple d'****. A ce compte là, on peut aussi se demander si c'est mieux d'être élevé par des parents malfaisants ou par un couple de loup. Et, si c'est mieux par un couple de loup, alors qu'on accorde l'adoption aux loups. Voilà. Donc pour répondre: si la réponse à la question ne fait pas de doute, c'est pas pour autant que ça en fait un argument pour l'homoparentalité.

#62 Déjà, pour moi, des gens qui s'embrassent par pure provoc', je ne les qualifierais pas d'homos ou de bi. Pour être homosexuel, il faut pouvoir tomber amoureux d'une personne de même sexe, ou avoir des relations sexuelles, ou tout simplement les deux. Le reste, c'est du cinéma. Ensuite, je sais tout à fait qu'il existe des homos contre le fait d'être parents, de même que je connais des gens qui votent extrême-droite tout en étant d'origine d'étrangère. Qu'un enfant ait besoin d'un modèle masculin et féminin, ça, on est d'accord. Sauf que ces modèles ne sont pas obligatoirement les parents pour que l'enfant puisse se construire sainement. C'est le problème de ces personnes qui refusent l'homoparentalité, qui se cachent sous de faux-prétexte. C'est oublier bien vite les oncles, tantes, grands-parents, amis, parrain, marraine, bref, tout ceux qui font partie de l'entourage de l'enfant. Et ça, les homos qui font la démarche en sont conscients. Et le fait qu'un enfant soit désiré très fort est le critère le plus important pour son épanouissement, même si certains parents s'accommodent très bien des bébés-surprises. Or, pour un couple ****, passer par l'adoption ou la procréation avec un tiers est long, souvent éprouvant, et c'est un beau témoignage de l'amour qu'ils auront pour l'enfant. Quand aux moqueries éventuelles, manacor l'a bien dit, personne n'est à l'abri des moqueries dans les cous de récré. Autant interdire aux parents d'avoir des enfants sous prétexte qu'ils ont une couleur de peau différente, qu'ils sont moches, gros, que l'un a un handicap, qu'ils sont trop grands, trop petits, qu'ils sont pauvres, etc etc ... Bref, encore un faux-prétexte quand on prend la peine d'y réfléchir sérieusement. Personnellement, je suis prête à avoir un enfant avec un couple d'amis gays. Je sais qu'il aurait un modèle féminin et deux modèles masculins, je sais aussi qu'il serait désiré et aimé, et je sais aussi qu'avec plus de parents, qu'il ne manquerait de rien dans un monde où il est toujours plus dur de s'en sortir financièrement. Enfin, les premières études sur les enfants de parents homos sont enfin disponibles, et elles montrent que ça n'a pas d'incidence négative sur leur développement affectif.