52

Sexisme trop ordinaire...

Par brebis aveyronnaise - / vendredi 18 mai 2018 06:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Kingot  |  31

Non mais on fait chier nous aussi les femmes. Qu'est-ce qu'on a comme idée à vouloir devenir professeure, doctoresse, ingénieure ou autres. On peut pas rester à secrétaire, aide-soignante, assistante maternelle ou esthéticienne. Pff, on abuse. ON ABUSE ! Ouh qu'on est vilaine !

Commentaires
Répondre
  Lune  |  27

Les idées reçues de ce genre là ne sont pas réservées aux hommes. J'ai déjà entendu des femmes dire que pour certaines fonctions, seul un homme serait capable car les femmes étaient faites pour enfanter et élever les gosses, tenir la maison et surtout pas de postes à responsabilité ! Trop dangereux...

Répondre
  Max Moebius  |  16

Et même PLUS.

Par  Kingot  |  31

Non mais on fait chier nous aussi les femmes. Qu'est-ce qu'on a comme idée à vouloir devenir professeure, doctoresse, ingénieure ou autres. On peut pas rester à secrétaire, aide-soignante, assistante maternelle ou esthéticienne. Pff, on abuse. ON ABUSE ! Ouh qu'on est vilaine !

Répondre
  remora91  |  27

En plus vous occupez des places qui pourraient être occupées par des hommes compétents eux.
Ouhh les vilaines !!
A l’accueil en jupe avec un décolleté sinon à la maison popote et repassage... non mais !!
...
Vdm on a encore du boulot !

Répondre
  Zesty & Spicy  |  13

Mon message n'apparaît plus ?
Je disais :
@Ryudjinn Et comme les hommes travaillent, eux, on pourrait étudier un peu plus des recettes de cuisine pour confectionner des bons petits plats pour nos "hommes".

Répondre
  Coban  |  27

Extract from 1950 Home Economics Book :
(je fais une traduction rapide)

Astuces pour s'occuper de votre mari :

Avoir le dîner de préparé ! : Planifier à l'avance, même la veille, un délicieux repas pour l'heure qu'il le souhaite. C'est une façon de lui faire savoir que vous avez pensée à lui et êtes préoccupée par ses besoins.
La plupart des hommes ont faim quand ils rentrent à la maison et les perspectives d'un bon repas font partie de l'accueil chaleureux nécessaire dont vous avez l'obligation.

Préparez-vous :

Prenez 15 minutes pour vous reposer et vous serez fraîche quand il arrivera. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez souriante. Il vient d'être de travailler toute la journée ! Soyez joyeuse et "intéressée.

Nettoyez et rangez votre maison :

Faites une dernière retouche dans la partie principale de la maison juste avant l'arrivée de votre mari. Ensuite, passez un chiffon sur les tables. Votre mari sentira qu'il rentre dans un havre de repos et d'ordre, et il vous sera gratifiant.

Préparer les enfants :

Prenez quelques minutes pour laver les mains et le visage des enfants (s'ils sont petits), peignez-les et, si nécessaire, changez de vêtements. Ce sont de petits trésors et ils doivent être beaux et propres pour le retour de votre mari. Il sera ainsi que vous êtes une bonne mère.

Minimiser tout le bruit :

Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de laveuse, sécheuse, lave-vaisselle ou aspirateur. Essayez d'encourager les enfants à se taire. Soyez heureux de le voir. Le saluer avec un sourire chaleureux et être très heureuse de le voir.

Vous ne devez pas :

Ne le saluez pas avec vos problèmes ou des plaintes. Ne vous plaignez pas s'il est en retard pour le dîner. Comptez cela comme sans importance par rapport à ce qu'il aurait pu traverser ce jour-là.


1/2

Répondre
  Coban  |  27

Mettez le à l'aise :

Demandez-lui de s’asseoir dans une chaise confortable ou de lui suggérer de s'allonger dans la chambre à coucher. Avoir une boisson fraîche ou chaude prête pour lui. L'attendre avec un alcool fort est le signe d'une femme qui se soucie de son mari. Disposez son oreiller et offrez lui d'enlever ses chaussures. Parlez d'une voix basse, douce, apaisante et agréable. Permettez-lui de se détendre !


Ecoutez le :

Vous pouvez avoir quelques choses à lui dire, mais le moment de son arrivée n'est pas le moment. Laissez-le parler d'abord.
Ne vous plaignez jamais s'il ne vous emmène pas dîner ou dans d'autres lieux de divertissements. Au lieu de cela, essayez de comprendre son monde de tension et de pression, son besoin de rentrer à la maison et de se détendre.


Le but :

Essayez de faire de votre maison un lieu de paix et d'ordre, où votre mari peut se renouveler corps et esprit.

2/2

Répondre
  izou  |  19

Je me souviens de ce livre. Lorsque je me suis "mise en ménage", ma mère et mon frère m'ont offert un livre prodiguant les mêmes conseils (peut-être était-ce sa traduction?) Je l'ai jeté à travers la pièce, je suis partie sans l'emporter. Il n'y avait pas une ligne qui n'avait pas sa réflexion machiste. Et il était franchement daté, il y avait des conseils pour entretenir des napperons en dentelle mais rien pour nettoyer un micro-onde. C'était clairement une édition datant d'avant 1968!

Répondre
  dgpx  |  29

une biere fraiche et une petite pipe en plus et c'est parfait. oui je plaisante mais vous avez raison c'est bien ce genre d'horreurs qui étaient inculquées aux bonnes ménagères de l'époque.

Par  klarann  |  37

j'ai eu la même dans ma boite avec une collègue développeuse, un client appelle pour un problème technique, elle décroche, première phrase du client après le "bonjour, vous êtes bien à la société ****** etc etc", "Bonjour, pourriez vous me passer la personne en charge du développement de mon site", "c'est moi", *gros blanc*

Répondre
  ChrisVDM_  |  36

Je suis moi même développeur informatique. Lorsque les hotliners de ma boite sont occupés, il m'arrive de répondre. Comme ils n'ont pas l'habitude de m'avoir au téléphone, il m'arrive également d'entendre ce genre de phrase. Ce n'est donc pas forcément du sexisme.

Répondre
  Tharkun  |  36

Quand j'appelle une boite, je n'attends pas à tomber tout suite sur le bon interlocuteur. Donc je pose la question. Et quand on me répond : "C'est moi !", je suis le plus souvent surpris, d'où un instant de silence.

Répondre
  klarann  |  37

je parle d'une fois en particulier,et j'ai raccourcis mais dans son cas elle était parfois obligé d'insister du genre :
- Je veux parler à la personne en charge de mon site
- c'est moi
- non mais je veux dire au développeur
- c'est moi aussi

bref, dans beaucoup de métier malheureusement un homme a moins besoin de se justifier sur son poste ou ses compétences

Par  Maneskyggens  |  19

Il y a des commentaires qui n'apparaissent pas sur le site alors qu'ils sont visibles sur l'application. C'est normal ?

Par  ChrisVDM_  |  36

Alors je vais me faire l'avocat du diable mais avant de tomber dans un acharnement facile sur le client et en attendant une éventuelle explication plus approfondie de l'auteure, je vais lui laisser une (petite) place au doute.
En effet, il pensait peut-être être tombé à l'accueil, mais quand il a compris que ce n'était pas le cas, rien ne dit qu'il la jugeait moins compétente qu'un homme ou que cela l'a gêné d'être dépanné par une femme.
Bon, j'avoue le fait que le fait de dire "Comme vous êtes une femme, je croyais être tombé à l'accueil." ne laisse peu de place au doute sur ces préjugés sexiste mais je ne serais pas aussi sévère que vous.

Par  VH  |  2

Je suis Administrateure Systèmes et Réseaux de profession, et j'ai un poste de tech réseaux en ce moment.

Quand j'ai commencé à chercher du boulot, cela n'a pas été simple, une entreprise m'a même répondu carrément qu'elle n'embauchait pas de femmes à ce poste (prétexte : une femme ne peut pas porter un serveur, ce qui est faux dans mon cas). Et pas moyen de porter plainte, c'est parole contre parole.

Il est très régulier (pour ne pas dire quotidien) d'avoir en face des hommes (et des femmes !) qui vous prennent pour la secrétaire (alors qu'il.elle.s savent que c'est le numéro des tech).

Il m'est arrivé d'avoir un homme en ligne demandant un tech. Quand je lui ai dit que j'étais technicienne, et que j'allais donc voir avec lui ce qui lui arrivait, il a préféré raccrocher après avoir précisé qu'il rappellerait plus tard.

Il m'est aussi arrivé d'avoir en ligne un tech demandant une action pour un client qui m'a sorti, quand je lui ai dit que je faisais partie de l'équipe technique : *gros blanc* Ah euuuuh...Désolé, je ne m'attendais pas à tomber sur...heu...sur une femme !

Donc oui, je confirme, il y a encore beaucoup de boulot.

Répondre
  brhd  |  42

D'accord avec ce que tu dis, mais un petit bémol sur un détail : "Je suis Administrateure Systèmes et Réseaux de profession"

Il y a un mot pour ça : administraTRICE.

Répondre
  VH  |  2

C'est vrai, et j'accepte aussi ce terme de Administratrice, que je devrais normalement utiliser

Toutefois, j'utilise le premier terme au quotidien pour une raison simple : j'en aime l'écriture, je trouve çà graphiquement beau.
ça peut paraître fou, mais j'aime avoir la liberté de choisir la façon dont je me décris, sans tenir compte des différentes obligations et influences extérieures. ^^

Répondre
  klarann  |  37

oui sauf qu'il y a une langue appelé le français et c'est mieux de s'y conformer afin de mieux se faire comprendre par tout le monde. Si tout un chacun le fait à sa sauce (ce qui est déjà partiellement le cas) il est bien plus difficile de communiquer.

Répondre
  VH  |  2

J'ai été comprise, c'est bien le principal, non ?

Et je ne polémiquerais plus avant sur les raisons qui me poussent à discuter une langue dont l'évolution est décidée par une institution dont l'orientation serait plutôt de me cantonner au rôle de secrétaire. ^^

Répondre
  Grain de Poivre  |  16

Toi tu es du genre à hurler contre le patriarcat du steak non ?

Répondre
  brhd  |  42

VH : tu confonds tout là ...

Quand la langue française ne mette pas à disposition des termes pour les femmes, oui je suis d'accord qu'on les crée.
Mais ne pas les utiliser quand ils sont à disposition, pour une raison que je trouve clairement obscure, faudra que tu m'expliques là...

Par  khiggan  |  8

Au risque d'être traité de sexiste, je ne pense pas que cet homme disait qu'une femme est incompétente. Je suis désolé de le dire, mais la plupart du temps, quand l'acceuil d'une société me répond, c'est une femme à l'appareil. Donc réfléchir avant de traiter les gens est toujours bon. Après si sa remarque était effectivement de sexisme, là je suis d'accord avec vous.

Répondre
  izou  |  19

Malheureusement, même moi qui suis une femme, j'aurai pu faire la même erreur. Lorsque l'intéressé ne répond pas, l'appel est quelquefois transféré à l'accueil. Et je n'ai encore jamais vu d'accueil comportant un homme derrière le comptoir. Donc, oui, quand une femme me répond, je peux être prise d'un doute. Mais je n'aurai pas eu la certitude, comme le client de la VDM, d'être tombée sur l'accueil juste parce que j'entends une voix de femme!

Par  BenG_Final  |  16

Étant technicien informatique et ayant fait des études pour le devenir, le constat est pourtant la : Les femmes se font très rare dans le métier.
De plus, il est assez courant sur certains support technique d'être redirigé vers le standard sans en être informé quand les technicien(ne)s ne sont pas disponibles.
La personne a sûrement manquer de tact mais la question me paraît légitime car il n'y a rien de plus énervant que de prendre le temps d'expliquer son problème à une personne qui ne comprends pas de quoi on parle et qui attend bien que tu aies fini pour te passer une personne compétente à qui il faut tout réexpliquer, surtout quand la situation est urgente.
Je ne vois pas de sexisme là-dedans tant que les compétences technique de la femme n'ont pas été remis en doute par la suite, ce qui malheureusement arrive mais ce n'est pas expliquer dans le cas de cette VDM.

Similaires
Chargement…