Relou

MadameDodue nous en dit plus

🌸🌸🌸Coucouuu🌸🌸🌸 en fait ce n'est pas mon collègue mais un ami d'enfance de mon copain, mais "collègue" c'était plus simple et plus court pour expliquer que si je le côtoie contre mon grè 😂 comme pote il a des tas de qualités mais personnellement il m'insupporte : pour situer, c'est le mec qui voit du cul partout, mais genre tu dis "faut que je pense à acheter du pain" il va te sortir "moi je préfère bouffer des miches, ho ho ho". C'est aussi le gros lourd en chien qui essaie de s'accrocher à toutes les jambes qu'il croise mais qui te raconte en boucle qu'il a "du respect pour les fââmes" (spoiler : non). Tellement de respect pour les fââmes qu'il ne regarde pas de porno : "je préfère repenser aux fââmes que j'ai croisé dans la rue". Vous aussi ça voys fait frissonner ? Et pour l'histoire avec sa cliente, effectivement pour lui c'est elle qui faisait des histoires pour rien. Quand je lui ai dit que j'aurais fait pareil, il m'a regardé avec des yeux comme des billes. Jai commencé par lui expliquer que déjà, niveau professionnel c'est zéro. "ouiiii, c'est vrai, mais bon quand même". De deux, ça reste du vol. "rhoooo tout de suite" De trois, c'est hyper intrusif. "ouais mais faut bien tenter pour savoir aussi" De quatre, si quelqu'un peut prendre mon tel, rien me dit que demain il ne sera pas en bas de chez moi vu qu'il a aussi mon adresse. "Aaaah c'est vrai que de nos jours... C'est à cause de tous ces connards". Oui vous avez bien lu, le mec est arrivé à la conclusion que c'est de la faute des autres, et moi je suis restée sans voix 😶

Alloaleau nous en dit plus

Bonjour, je suis l'auteur de la VDM. Au vu des commentaires, je vois qu'il y a confusion: je ne me suis pas installée chez ma mère pendant son absence, donc mon frère a continué à se débrouiller tout seul. Par contre c'est moi qui ai préparé un sac pour ses affaires alors que c'est lui qui devait les lui porter, et si ça s'était prolongé je sais qu'il m'aurait laissé me débrouiller avec le linge, etc. C'est quelqu'un qui ne débarrasse jamais son assiette à table s'il y a une femme pour le faire, et le reste à l'avenant. Il aurait fallu effectivement que je devienne la bonne comme ma mère. Il a été habitué comme ça et ne changera plus. D'autres problèmes se sont rajoutés comme une volonté de tout contrôler et c'est très dur à vivre.