Check tes privilèges

Par Non_mais_c'est_sérieux? - 21/05/2023 14:20

Aujourd'hui, ma collègue m'explique à quel point elle déteste les "fainéants" au RSA ou au chômage. Elle est payée 35h et en fait 30h. Je suis au 45h, payés 35h, et je dois passer derrière elle quand elle ne fait pas bien son travail. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 458
Tu l'as bien mérité 727

Dans la même collection

Top commentaires

Se plaindre à son patron, qui lui impose probablement ses heures. Ouais, parfois faut ouvrir sa gueule, ensuite c'est se mettre en bisbille avec le patron, et c'est pas les méthodes qui manquent pour faire virer quelqu'un: on le change de poste à un endroit où il n'a rien à faire, on le surveille et on vérifie s'il ne fait pas une faute qui puisse le faire virer, on lui reproche tout et n'importe quoi et on remet son travail en cause, etc. Ce n'est hélas pas toujours aussi simple. Ensuite, dans l'idéal en parler ce serait bien en effet, ou a minima dire: "non c'est 35h00, j'ai fait mes 35h00 (horaires notés à l'appui), j'ai fini ma semaine." Et ça, c'est psa toujours possible ensuite. Par exemple, pour les personnes qui bossent dans le frais, notamment dans la grande distribution, si y'a pas assez de monde t'as pas le temps de tout faire, mais il faut quand même trier les produits, ranger la réserve, et tout cela, car si des produits dont la date de péremption est dépassée sont dans le frais, ou si la chaîne du froid est cassée, c'est facilement faute grave et à la porte quoi.

Un jour, les gens qui taffent se rendront compte que le RSA et le chômage les concernent aussi, qu'iels cotisent pour ça et qu'iels pourront bien en avoir besoin un jour et se retrouver à leur tour précaires.

Commentaires

Rien ne t’empêche de demander une augmentation ou au moins être payé le temps supplémentaire. Si t’es payé 35h alors que tu bosses 45h faut te plaindre à ton patron.

Se plaindre à son patron, qui lui impose probablement ses heures. Ouais, parfois faut ouvrir sa gueule, ensuite c'est se mettre en bisbille avec le patron, et c'est pas les méthodes qui manquent pour faire virer quelqu'un: on le change de poste à un endroit où il n'a rien à faire, on le surveille et on vérifie s'il ne fait pas une faute qui puisse le faire virer, on lui reproche tout et n'importe quoi et on remet son travail en cause, etc. Ce n'est hélas pas toujours aussi simple. Ensuite, dans l'idéal en parler ce serait bien en effet, ou a minima dire: "non c'est 35h00, j'ai fait mes 35h00 (horaires notés à l'appui), j'ai fini ma semaine." Et ça, c'est psa toujours possible ensuite. Par exemple, pour les personnes qui bossent dans le frais, notamment dans la grande distribution, si y'a pas assez de monde t'as pas le temps de tout faire, mais il faut quand même trier les produits, ranger la réserve, et tout cela, car si des produits dont la date de péremption est dépassée sont dans le frais, ou si la chaîne du froid est cassée, c'est facilement faute grave et à la porte quoi.

Faut en parler, et être payer pour tes heure effective... Si t'es compétentes, c'est pas le boulots qui manque, au pire tu trouvera mieux ailleurs...

Un jour, les gens qui taffent se rendront compte que le RSA et le chômage les concernent aussi, qu'iels cotisent pour ça et qu'iels pourront bien en avoir besoin un jour et se retrouver à leur tour précaires.

Bravo à toi, tu n'aimes pas un mot, c'est bien. On est content'es de le savoir. Pourquoi tu parles pas latin ou une autre vieillerie si t'es contre l'évolution de la langue?

"J'ai mis moins pour le iel." Cette fragilité.

dadoong 12

Au risque de passer pour la chiante, « les gens » est masculin donc pas besoin d’écriture inclusive ici. Pareil quand on dit « les personnes », à ce moment-là ce sera forcément féminin

Mais du coup, quand est-il besoin de l'écriture inclusive selon toi?

Unaverage 8

Dans l'absolu, pas faux pour la non-nécessité du néo-pronom iel. Sauf que les gens est féminin. Bizarre mais véridique.

Ceux qui se plaignent sont très souvent ceux qui devraient se juger eux-même.. Les autres sont trop occupés à se concentrer réellement sur leur travail pour avoir le temps de se plaindre.

Tu es soignante dans la fonction publique hospitalière? Car c'est mon quotidien que tu décris...

Deux faits qu'on a souvent tendance à oublier: 1) les allocations chômage ne sont pas de l'argent public donné gratuitement à des gens qui ne travaillent pas, c'est une partie du salaire de leur précédent emploi, celle qui était prélevée dans les cotisations sociales, qu'ils touchent de manière différée. Et 2) un quart des personnes qui touchent le RSA sont des travailleurs précaires qui ont besoin d'une aide pour joindre les deux bouts.

korra08 7

Donc en résumé, vous êtes jaloux d'elle ? Non parce que là si vous essayez de la faire passer pour la mauvaise personne c'est raté, ce n'est pas sa faute si vous vous faites exploiter sans rien dire. Aller demander à être payé pour vos heures travaillées, ou ne les faites pas et le problème sera réglé

arrête de repasser derrière elle, du coup elle sera obligé de faire 35 et toi du coup tu passeras a 40 ;)