Par undostres
Aujourd'hui, un collègue vient me voir pour que je l'aide avec un client sourd muet car je connais la langue des signes. Puis il semble se raviser et me demande si je parle espagnole. Je lui réponds que non. "Alors tu ne me sers à rien, il est mexicain". J'ai cru à une blague. Il était sérieux. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre
  Ryudjinn  |  49

Ce n'est pas plutôt le braille ça ? Il me semble que la langue des signes traduit directement des concepts, et qu'elle est donc universelle, contrairement au braille qui retranscrit au toucher une langue orale.

Répondre
  Lokhas  |  44

Les langues des signes sont différentes selon les pays. Cela dit deux personnes parlant une langue des signes de pays différents se comprendront très rapidement et s'adapteront très vite, donc même sans parler la langue des signes pratiquée au Mexique, l'auteur aurait très facilement pu se faire comprendre et communiquer avec le client sourd muet.

Répondre
  motardxxx  |  29

effectivement la langue des signes diffère d'un pays à l'autre mais il est très facile de se comprendre car il y a une grosse base semblable.
(je ne signe pas mais j'ai vu pas mal de reportage à ce propos)

Par  nico_san  |  27

Et c’est normal...la langue des signes française est différente de la langu des signes espagnole donc mexicaine (qui ont déjà des variantes à l’oral...donc idem par signe). Ce n’est en aucun cas une langue internationale. Un sourd français ne peut se faire comprendre d’un sourd mexicain, chinois ou autre par cela

Par  unefilledaix  |  44

Ah ouais VDM d'avoir à faire à quelqu'un qui est au courant que la LSF diffère des langues des signes d'autres pays ?
Bon, ou alors il le savait pas, mais en tout cas c'est vrai. On peut se comprendre avec deux LS différentes mais la LS n'est pas universelle.