17
Par Cordonnier - / mercredi 6 décembre 2017 22:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Emeli  |  32

Je pense que ça veut juste dire que les apprentis ne sont payés que jusqu'à 16h30 et qu'il est formellement interdit de les payer en heures supp au-delà. C'était la politique de la PME dans laquelle j'étais employée quand j'ai commencé à travailler ! Je me suis barrée dès que j'ai pu.

Par  Tintagel  |  56

On reconnaît bien les RH dans cette VDM : les heures stupp' sont interdites, sous-entendues qu'elles ne seront pas rémunérées. Après, si les apprentis travaillent au-delà de 16h30, cela ne les dérange pas plus que ça mais c'est gratuitement... -;'

Répondre
  Emeli  |  32

Généralement on met la pression sur les apprentis pour qu'ils travaillent bien au-delà de l'horaire indiqué. On menace de mettre fin à leur contrat, on leur fait miroiter un CDI (de chantier ?).

Par  souris67  |  32

C'est comme chez moi. Je travaillais dans un magasin de vêtements qui allait déménager (sans moi). Il fallait donc tout mettre en carton (entre autres). Du coup, on a travaillé 25h en 2j'. De 7h à 20h avec 30 min de pause, à faire non stop la même chose. J'avais beau leur dire que c'était illégal mais ils s'en fichaient.

Répondre
  Poupoupipidou  |  40

J'ai déjà travaillé dans une boîte avec beaucoup de déplacements à l'étranger (9-10h d'avion). Les heures d'avion sont comptées comme travaillées, normalement. Ça n'a jamais été le cas. Le retour souvent se faisait de nuit (tu bossais la journée sur place avant d'aller à l'aéroport évidemment), et dans la matinée quand tu arrivais à l'aéroport (bien en forme, hein, "économique" oblige), tu devais enchainer avec ta journée normale en France. Alors qu'un nombre d'heures minimum doivent être libre entre deux journées de taf. J'ai gueulé une fois, on m'a autorisé gracieusement à poser un CA le jour de mon retour, "pour [m]e reposé"... Y Avait aussi les jours fériés en France non récupérés, et travaillés sur place (pas fériés sur place). La joie des patrons radins et surtout peu scrupuleux.

Répondre
  Emeli  |  32

Chez mon ancien employeur, il y avait un planning des horaires affichés dans la salle de pause (au total 35h travaillé). En réalité, c'est plutôt dans les 45-50hs hebdomadaires avec des remarques cinglantes et des "recadrages" si tu osais arriver après 8h30, prendre plus d'une heure de pause et partir avant 18h30. Le planning c'était pour l'inspection du travail, ne soyons pas dupes !

Par  OzoneGrif  |  22

Oui, on les connait les "heures sup' interdites". Puis quand ton chef te demande de terminer ton travail parce que ça ne se fait pas de laisser un client en plan, et que tu fais des extras jusqu'à 19h, tu n'es pas payé... vu que c'est interdit. Et si tu refuses, tu te fais mal voir parce que la boite perd des clients. J'adore cette mentalité de certains RH dans leur tour d'ivoire.

Répondre
  Emeli  |  32

De certains chefs. Pour ma part, j'ai été une RH bien exploitée, entourée d'autres RH par mieux loties. Ils ne nous seraient jamais venu à l'idée d'appliquer de telle mesure à autrui.

Chargement…