Par - 21/1/2020 16:00 - France

Le cauchemar de Plaza

Aujourd'hui, signature du compromis pour la maison de nos rêves. Au moment de relire l'acte, problème : ce n'est pas la bonne maison. Après vérification, nous étions sur le point d'acheter une grange et notre maison de rêve a été vendue entre temps. Moins cher que ce que nous voulions offrir. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  foxlapinou  |  33

Mais comment le professionnel (agent immobilier ou notaire) a pu faire une telle erreur, entre un prix qui n’a rien à voir et l’adresse qui doit être différente ?
Ou alors, c’était volontaire pour vendre la maison à une connaissance ou la famille, moins cher de surcroît.

Par  Amandyne Lefèvre  |  8

Je vois déjà les commentaires accusant les notaires de faire des combines. Je suis du métier, et je peux vous dire que si une telle erreur s'est produite, c'est qu'il y a eu un quiproquo dès le départ, au moment de signer le mandat. Nous sommes tenu de rédiger des compromis fidèles au titre de propriété du vendeur qui doit être fourni dès que l'agence prend contact avec nous, et ce particulièrement sur la désignation du bien vendu ! Il y a également le mandat fourni qui doit préciser l'adresse du bien et sa composition. On ne rédige pas sur du vent. En revanche, le notaire aurait pu vous envoyer le projet d'acte afin que vous vous en rendiez compte tout de suite. La prochaine fois, je vous conseille de rédiger une offre d'achat écrite avec l'adresse du bien. Bon courage, et sachez qu'il y aura d'autres maisons de vos rêves :)

Commentaires
Par  foxlapinou  |  33

Mais comment le professionnel (agent immobilier ou notaire) a pu faire une telle erreur, entre un prix qui n’a rien à voir et l’adresse qui doit être différente ?
Ou alors, c’était volontaire pour vendre la maison à une connaissance ou la famille, moins cher de surcroît.

Répondre

Il y a clairement une couille dans le potage avec le notaire et l'agent immobilier. J'y connais rien en droit de l'immobilier (d'ailleurs c'était chiant à la fac) mais il y a forcément un recours et un dédommagement possible.
C'est pour ça qu'il faut toujours avoir son propre notaire et non pas celui avec qui l'agent immobilier " à ses petites habitudes ".

Par  Amandyne Lefèvre  |  8

Je vois déjà les commentaires accusant les notaires de faire des combines. Je suis du métier, et je peux vous dire que si une telle erreur s'est produite, c'est qu'il y a eu un quiproquo dès le départ, au moment de signer le mandat. Nous sommes tenu de rédiger des compromis fidèles au titre de propriété du vendeur qui doit être fourni dès que l'agence prend contact avec nous, et ce particulièrement sur la désignation du bien vendu ! Il y a également le mandat fourni qui doit préciser l'adresse du bien et sa composition. On ne rédige pas sur du vent. En revanche, le notaire aurait pu vous envoyer le projet d'acte afin que vous vous en rendiez compte tout de suite. La prochaine fois, je vous conseille de rédiger une offre d'achat écrite avec l'adresse du bien. Bon courage, et sachez qu'il y aura d'autres maisons de vos rêves :)

Répondre
  xvdm  |  27

Combine ou non, il y a clairement un problème entre les trois parties. Et j'en connais des notaires (mon père, mon frère et mon oncle le sont), je peux t'assurer que les petites combines sont monnaie courante dans le métier.

Par  le barbare  |  88

Tente de contacter les autres acheteurs en leur proposant votre prix (plus élevé selon tes dires). On sait jamais, certains visent les plus values.
Sinon habiter une grange, c'est bien aussi :D

Par  Otsuki  |  30

Je suis dubitative. J'ai signé le compromis pour l'achat de ma maison il n'y a pas un mois et juste avant la lettre d'intention d'achat. Dans cette lettre, l'adresse n'était certes pas notée, mais le prix et surtout une description du bien y étaient indiqués. De quoi mettre la puce à l'oreille, à moins de signer sans lire...

Répondre
  Fablabla  |  30

La lettre d’intention d’achat n’est pas une obligation légale.
C’est toujours conseillé de faire ta proposition de prix par écrit, mais pas obligatoire.
Donc le compromis de vente peut en effet être le premier document que les acheteurs auront à signer.

Par  IsabelleBalkany  |  13

C'est rageant bien sûr mais vous avez évité in extremis de payer une fortune pour une grange.
Il y a un truc que je ne comprends pas : vous n'aviez jamais rencontré les vendeurs, ou bien ils vendaient en même temps la maison ET la grange ?

Par  Popo Nich  |  11

Mais comment c’est possible ? Si vous en étiez au stade du compromis c’est que vous aviez fait une offre sur le bien qui avait été acceptée, donc les divers intervenants (agents immobiliers, notaires et mémé vendeurs) savaient que vous vouliez acheter ce bien et pas un autre... du coup, comment le bien a-t-il pu être vendu à d’autres entre-temps, qui plus est à un prix inférieur alors qu’il aurait dû être retiré de la vente au moment de l’acceptation du prix par le vendeur ?! À moins que vous vous soyez vous même trompé de bien dans l’offre d’achat formulée ?

Par  Marie Tiger  |  2

Pourquoi tout le monde blâme les notaires ? Un compromis peut aussi très bien se rédiger dans une agence ! Très étonnant comme erreur car les gens sont tout de même censé avoir visité le bien avec les propriétaires et où un agent immobilier ! L’adresse peut être différente sur le papier qu’en réalité (ancien nom de rue ou maison en angle de rue par exemple).