Par Anonyme - 15/5/2021 20:01 - France

Honte !

Aujourd'hui, je fais un régime que mon conjoint m’a fortement conseillé. Quand il est rentré, il m’a appelé en catastrophe pour me dire que le chien avait mangé la totalité d’une boîte de chocolat. J’ai préféré le laisser aller aux urgences véto que de lui avouer que c’était moi. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Monsieur Connard  |  64

Moi je pense au pauvre toutou qui a dû se demander ce qu'il lui arrivait..
Comme une ingestion importante de chocolat est toxique, ils ont dû le faire vomir ou lui donner du charbon activé, ou pire, une hospitalisation de plusieurs heures avec perfusion et tout..
Pour rien.
Clap.
Clap.
Clap.

COMMENTS
Répondre
  Phylogénie  |  19

C'est lui qui lui impose un régime. Faire semblant lui permet (à elle) d'avoir la paix à la maison. L'important pour elle n'est pas d'être mince, mais que son mec reste cool. On apprend à mentir pour éviter les châtiments, à la base; donc oui, peut-être qu'il la maltraite d'une façon ou d'une autre.
Je ne crois pas aux ultimatums, je ne crois qu'aux parcours individuels.

Répondre

@Phylogenie… C’est vrai que de loin ça y ressemble. Mais d’un autre côté la VDM serait peut-être «  mon conjoint me maltraite » plutôt que «  j’ai pas osée lui dire que j’ai mangée du chocolat ». 🤔🤔

Répondre
  Nelu  |  12

Conseiller un regime, c'est de la maltraitance ? Faut arrêter les conneries non ? On a juste affaire à quelqu'un d'immature et c'est le chien qui paye l'addition à cause de la lâcheté de l'auteur.

Répondre
  Phylogénie  |  19

C'est aussi dur de lire entre les lignes que de se rendre compte dans quel bourbier nous sommes à l'instant T.
Tu sais quoi ? Ça me rappelle l'anecdote de Nagetive, quand elle essaie la robe de sa mère et que son père fait une remarque salace. La plupart d'entre vous aviez dit qu'il avait sûrement dit ça pour rigoler, que c'était un second degré incompris (alors que PURÉE, c'est trash comme remarque).
Je pense connaître votre problème ici : vous êtes, pour la plupart, persuadés que le monde est juste. Et quand un détail ébranle votre croyance, vous faites une gymnastique mentale pour que la "victime" devienne le "fautif" et pour que le "fautif" soit simplement "incompris".

Répondre

En fait tout dépend de ce qui est dans "fortement conseillé": si c'est une recommandation car convaincu de l'efficacité d'un régime en particulier après qu'elle a émis le souhait d'en faire un, alors no souci. Si par contre c'est une sorte d'ultimatum vis-à-vis de leur relation, ça devient un vrai problème.

De la même manière, on sait pas pourquoi elle a pas voulu lui en parler: si c'est parce qu'elle a honte et qu'elle assume pas de pas avoir su tenir son engagement, c'est une chose et elle est responsable, mais si c'est par crainte de se faire engueuler, là encore c'est que y a un problème.

Au final, on a juste pas assez d'infos pour tirer des conclusions, mais on peut pas exclure la possibilité que y ait des soucis plus profonds

Répondre

« Ça me rappelle l'anecdote de Nagetive, quand elle essaie la robe de sa mère et que son père fait une remarque salace. La plupart d'entre vous aviez dit qu'il avait sûrement dit ça pour rigoler, que c'était un second degré incompris (alors que PURÉE, c'est trash comme remarque). »

Pardon, mais à moins que certains commentaires aient été supprimés, je ne crois avoir vu personne tenir ces propos ; au contraire, ils étaient une large majorité à s'accorder sur le fait que c'était malsain et salace de la part du père. Donc soit tu prêtes aux gens des opinions et des schémas de pensée qui ne sont pas les leurs (ce ne serait pas la première fois), soit je suis passé à côté d'un truc.

Par  Monsieur Connard  |  64

Moi je pense au pauvre toutou qui a dû se demander ce qu'il lui arrivait..
Comme une ingestion importante de chocolat est toxique, ils ont dû le faire vomir ou lui donner du charbon activé, ou pire, une hospitalisation de plusieurs heures avec perfusion et tout..
Pour rien.
Clap.
Clap.
Clap.

Par  Llonewo  |  19

"Aujourd'hui, j'ai cru que mon chien était empoisonné au chocolat, courir au veto la peur au ventre, mon chien a du passer des examens désagréables, je suis passé pour un con car il n'avait rien, j'ai eu des reproches et j'ai dû payé pour les examens, tout ca parce que la conne qui me sert de petite amie n'a pas osée me dire qu'elle s'était empiffrée... VDM"

Répondre
  Sky7  |  26

Normal qu'il traite mieux son chien que sa femme vu la gourdasse qu'il a à la maison...
Au moins son chien ne lui mentira pas, ne le trahira pas, restera vrai avec lui et l'aimera juste pour ce qu'il est.

Par  Sky7  |  26

Franchement quand on se trouve en face du gouffre de la connerie humaine comme là ça fout le vertige. Quand on sait le chocolat est potentiellement mortel pour les chiens, préférer laisser ton conjoint en panique avec son chien et aller payer une blinde au véto pour rien plutôt que de lui dire simplement la vérité ça dépasse l'entendement!!
Ne viens pas te plaindre que ton homme t'aura traité de tous les noms d'oiseau possible il aura compris la vérité, tu l'auras VRAIMENT mérité!!

Répondre
  Phylogénie  |  19

Sky, relis toi. Ton souci, en vérité, c'est le prix payé qui te dérange. Le chien allait bien et tu es au courant de ce paramètre. Ta colère est dirigée par le fric potentiellement dépensé et non par "pôv toutou, il a vomi".
Le chien n'est qu'un prétexte pour toi.

Répondre
  Sky7  |  26

Phylogénie, contrairement à ce que ton pseudo laisse croire, t'es vraiment loin d'être un génie et t'as rien compris à mon commentaire.

Un animal, chien en l’occurrence ne sera JAMAIS un prétexte pour moi, bien au contraire, et c'est ce qui m'énerve le plus derrière cette VDM, l'autre gourdasse préfère se cacher derrière le pauvre chien qui n'a rien demandé plutôt que d'avouer sa propre faute qui pourtant n'avait rien d'inavouable, laisser trinquer le chien plutôt qu'elle-même voilà ce qui m'énerve!

Répondre
  Naruto  |  28

Après je pense que ce que veut mettre en évidence Phylo c'est le "mon copain m'a fortement conseillé un régime". Après peut être que c'est pour le bien de l auteure. Mais effectivement l'auteure aurait pu démentir au moment où son copain a prit la décision d'emmener son chien au véto. Mais parfois on réagit de façon stupide.

Répondre
  Sky7  |  26

Ah mais Phylogénie, t'oublies dans l'histoire que je n'ai jamais eu la prétention de me prendre pour un génie, je peux mettre être très con quand je m'y mets et t'as pas idée à quel point j'aime ça ;-) !

Répondre
  chapelle16  |  67

Phylogénie, wé wé c'est très généreux et louable de ta part, toussa, sauf que toi tu l'as fait volontairement et en connaissance de cause, le toutou lui, il avait rien demandé.

Répondre

« j'ai déjà couvert la connerie de quelqu'un. Parce que si ce quelqu'un avait avoué, il risquait plus que moi ».

Peut-être, mais dans le cas de l'auteure, il me paraît assez peu probable que le risque encouru si elle avait avoué sa faute aille au-delà d'une simple engueulade. Cela aurait eu le mérite de faire comprendre à son mari que ce régime est trop pénible pour elle, et n'est pas une solution adaptée à son cas. Et c'eût été un moindre mal comparé au traumatisme que le chien a dû subir pour rien, à la frayeur du mari qui l'a cru en danger immédiat, et au gaspillage d'argent engendré. En fin de compte, l'auteure a certainement dû affronter une colère encore plus grande que celle à laquelle elle se serait exposée en avouant la vérité à son mari dès le départ.

Sachant cela, à quel moment le silence de l'auteure l'a protégée de quoi que ce soit ? Même en admettant qu'il soit violent avec elle. Je conçois qu'on ait parfois des réactions bêtes sous le coup de la peur, mais ici elle avait tout à y perdre. Et le chien n'a pas à faire les frais de cette situation.

Répondre
  Phylogénie  |  19

C'est très interessant ce que tu dis.
Plutôt que d'affronter une colère immédiate, elle a préféré une colère espacée dans le temps. C'est un raisonnement propre aux enfants. La question est de savoir comment elle en est arrivé à une telle infantilisation, moi j'ai mon idée.

Par  misterSeven  |  18

Les régimes bidons, qui privent de ce qu’on aime, ça ne sert à RIEN. On finit toujours par craquer et de manière désastreuse qui fait souvent prendre encore plus de poids que celui qui avait été perdu. Le seul régime qui marche, c’est manger de tout, sans excès mais sans privation non plus et surtout de faire du sport.

Par  Sir IZBAK 1st  |  9

Il faudrait que l'auteure passe nous faire un coucou et développe la notion de "fortement conseillé". Est-ce qu'elle voulait d'elle-même perdre du poids et que son mec lui a trouvé un régime qu'il pense adapté? Est-ce qu'il lui a demandé de maigrir? Est-ce qu'il y a chantage affectif, menaces, violences? A quelle gradation on se trouve?

Parce que suivant la réponse, on peut avoir affaire soit à une gourde qui ne s'assume pas et qui va laisser le chien se faire purger comme une connasse, soit à une fille traumatisée, qui ment pour se protéger au point de faire passer un mauvais moment au chien plutôt qu'à elle-même. 2 scenarii bien différents.

(Et au fait, y a-t-il une attache émotionnelle entre l'auteure et le chien, ou bien est-ce exclusivement l'animal de monsieur?)

Par  DaemonTheWolf  |  24

Il y a plusieurs possibilités ici, mais dans tous les cas qui démontre soit de la stupidité ou alors un gros manque de courage et de respect.

— La femme cherche à faire un régime car, elle se trouve grosse et son mari la soutien, mais n'assume pas de ne pas réussir à le respecter (donc régime mal voir complètement inadapté) donc manque de respect envers son mari et/ou stupidité envers le chien.

— Le mari se rend compte que sa femme se bousille la santé et il la pousse au régime avec peut-être l'ultimatum de la séparation (préfère la quitter que rester avec sa femme qui dépérit par manque d'effort) mais elle ne veut pas en faire un par déni, mais là il y a un cruel manque de courage envers son chien et son mari.

— Son mari la maltraite et la pousse au régime pour faire d'elle une femme mince limite squelettique, mais là il y a manque de courage en vers elle-même (je sais c'est pas simple) mais aussi envers et pour le chien.

Au final peu importe la raison, elle aurait dû assumer pour protéger le chien