DÉCIDEZ-VOUS !

Par Anonyme - 20/06/2022 14:15

Aujourd'hui, jour du terme de ma grossesse, visite de contrôle. La sage femme et le gynécologue se sont pris la tête : la première disait que je m'étais trompée et que le terme était 3 jours plus tard, tandis que l'autre me donnait raison et me demandait de rester pour le déclenchement. VDM
Je valide, c'est une VDM 3 077
Tu l'as bien mérité 389

Dans la même collection

Top commentaires

"Rester pour le déclenchement", ben non tu pars en courant. Si sa seule raison, c'est qu'il pense que tu es à terme, je doute de ses compétences !! Quand tout va bien, on ne déclenche qu'à partir du 9ème jour de dépassement, parce qu'on sait qu'à partir du 10ème jour, les risques de complications sont plus élevés pour le bébé et pour la maman. Mais sinon, le risque accru que cela se finisse en césarienne, et donc que l'accouchement soit très compliqué, est quand même à prendre en considération, alors que si on attend un peu le plus souvent tout se passe bien et naturellement... Bon courage et tiens nous au courant !!

Mon conseil : faire venir un voyant-magnétiseur pour trancher la question. Ou laisser le bébé décider, remarque...

Commentaires

Mon conseil : faire venir un voyant-magnétiseur pour trancher la question. Ou laisser le bébé décider, remarque...

Vas pour le voyant-magnétiseur. ON NE LAISSE PAS UN BEBE DECIDER AVANT SES 18 ANS. C'est comme ça qu'on fait des enfants rois, frustré, incapable de s'adapter à la société.

"Rester pour le déclenchement", ben non tu pars en courant. Si sa seule raison, c'est qu'il pense que tu es à terme, je doute de ses compétences !! Quand tout va bien, on ne déclenche qu'à partir du 9ème jour de dépassement, parce qu'on sait qu'à partir du 10ème jour, les risques de complications sont plus élevés pour le bébé et pour la maman. Mais sinon, le risque accru que cela se finisse en césarienne, et donc que l'accouchement soit très compliqué, est quand même à prendre en considération, alors que si on attend un peu le plus souvent tout se passe bien et naturellement... Bon courage et tiens nous au courant !!

Je confirme, tu pars en courant ! On ne déclenche pas pour de simples raisons de dates (ou de confort du médecin) ! Celui qui veut agir ainsi est incompétent ! Mon épouse a accouché six fois, aucun avant le terme calculé par nous (et toujours postérieur à celui du monde médical, qui compte 9 mois alors que c’est 280 jours), avec une moyenne de 287 jours de grossesse, le record étant de 299 jours. Naturellement, à partir du terme le suivi était très rapproché, mais tant que tout allait bien, aucune raison de ne pas laisser faire la nature. Au final, 6 accouchements naturels, avec même les deux derniers à domicile (par choix, juste avec une sage-femme).

Le max de dépassement de terme, c'est pas 9 jours, c'est 6 jours. En tout cas, dans la maternité dans laquelle j'ai accouché 3 fois.

Tout à fait inutile de forcer la nature si tout va bien. Et ils omettent souvent de dire que le déclenchement augmente le risque de césarienne. Pour info HB : les recommandations de la HAS en France et également de l'OMS sont de laisser depasser jusqu'à 42sa + 6 jours. Rares sont les maternités qui acceptent un tel dépassement car ça demande une surveillance rapprochée et une grande réactivité en cas de soucis, et ils manquent souvent de moyen. Donc les protocoles prévoient souvent un déclenchement à 41+4 ou 41+5, ma maternité programmait même une césarienne "au cas où" à 42 tout pile. C'est un drame pour les femmes qui ont une durée de gestation un peu plus longue que la moyenne (parceque on est pas toutes pareilles à ce niveau tout comme on a pas toutes des cycles de 28 jours). Mais il faut garder en tête que tout acte médical hors contexte d'urgence peut être refusé. On ne peut pas vous imposer un déclenchement ni une césarienne programmée sur ce seul critère. Évidemment si la césarienne est programmée pour des raisons médicales indiscutables comme un danger vital en cas de mise en travail , mais ce n'est pas le cas d'un simple dépassement sans complication. Par ailleurs le terme échographique est calculé à + ou - 3 jours ce qui laisse une marge d'erreur de 6 jours donc vraiment on est pas au jour près.

Pour le nombre de jours de dépassement du terme, ça dépend des maternités, légalement, personne ne peut te forcer à être déclenchée, mais après, ils peuvent te coller les services sociaux aux basques... voire t'enlever ton bébé sous prétexte que tu n'es pas capable de prendre une décision "rationnelle" et réfléchie.

yapudo 23

And the winner is .................???

Pour rappel, ce sont des professionnels… Mais t’as le droit de paniquer devant leur divergences d’opinions 🤣

Normalement le terme est calculé au début de la grossesse lors de l'échographie de datation, et on ne peut pas changer cette date par magie, donc je ne comprends pas comment ces deux professionnels peuvent ne pas être d'accord sur la date du terme, surtout aussi proche de la fin. C'est quelque chose d'officiel et normalement tu dois donner la date du terme, ou la date de conception, quand tu consultes chez un spécialiste et que tu as droit à 100% de remboursement (par exemple lors de ton rendez-vous gratuit chez le dentiste, ou lors des 8 séances gratuites de préparation à l'accouchement). Quant au déclenchement, c'est pas une obligation de déclencher le jour du terme...sauf si c'est pour le bien du bébé et/ou de la maman.

Les italiens et les espagnols ne calculent pas la date du terme comme nous... Auraient-ils une gestation différente ?

Nan, juste des pratiques differentes. Et donc ? Dans certains pays ils se fichent de la toxoplasmose, mais pas du CMV...alors qu'en France c'est l'inverse. Qui veut parler des autres pays ?

Le terme échographique inclus une marge d'erreur de + ou moins 3 jours c'est toujours noté dans les petites lignes de compte rendu, parfois en abrégé donc pas toujours très clair mais c'est la marge d'erreur irréductible dûe à la méthode de calcul des appareils. Donc je pense que la SF est d'avis de systématiquement mettre la date +3 jours pour calculer le terme le plus long possible, c'est une pratique répandue.

Nous, on a eu beau expliquer que c'était IMPOSSIBLE de dater la conception le 5, parce que de toute façon on savait qu'on l'avait conçu le 9...ils ont maintenu la conception au 5. Donc ils ont calculé le terme 4 jours plus tôt....et ensuite ils m'ont déclenchée à terme +6 (officiellement), ce qui en fait était terme +2 (officieusement).

Je crois qu'on est le pays Européen le plus stressé en termes de gestation longue. Dans certains pays, on ne fait que te proposer un suivi plus régulier, c'est à toi de demander un déclenchement si tu en veux un. En France, le terme est calculé à 40 SA, dans d'autres, à 43...

Ginger en France le terme est à 41sa. Alors que en Suisse et en Belgique c'est 40sa.

"la sage-femme et le gynéco se sont pris la tête...." 🤔 Ben, lors d'un accouchement c'est pas la tête du bébé qu'on prend d'habitude ?

Grumpy Jack 26

En théorie, je dirais que le médecin, supposé avoir les connaissances médicales, a raison. En pratique, je donnerais plus de crédit aux sages femmes car c'est plus souvent elles/eux qui accouchent que le gynéco lui même (pour mes 2 enfants, il est arrivé pile pour recoudre l'entrejambe). Et pour ce qui est du déclenchement après terme, mon premier a été déclenché à +3 ou 4. Sans césarienne ni complications. Mais ça devenait urgent car plus de liquide amniotique...

L'expérience ne remplace pas les études de médecine tout de même. Cela reviendrait à dire qu'un conducteur est plus compétent qu'un mécanicien pour réparer une voiture. Ou qu'un ado qui utilise son smartphone 16h/jour est plus compétent en électronique qu'un ingénieur en électronique. La sage-femme est formée dans un rôle d'accompagnement et d'assistance, et pas dans un rôle de décision médicale. Ça c'est le rôle de l'obstétricien. Bien entendu, on peut, par malchance, tomber sur un mauvais obstétricien, ou il se peut qu'il fasse une erreur, mais dans la quasi totalité des cas, c'est bien au médecin qu'il faut se fier. Il est possible que le médecin aie des données qui justifient un déclenchement. A minima, s'ils ne sont pas d'accord, ils devraient aller en discuter en privé et pas devant la patiente.

Pour rappel les sage-femmes ne sont pas des doulas, elles sont aussi passées par la fac de médecine dans une filière différentes. L'obstétricien c'est le spécialiste des pathologies de la grossesses et des complications de l'accouchement. La sage-femme c'est la spécialiste de la grossesse et l'accouchement physiologiques. Sans complication, c'est la sage-femme la plus à même d'apprécier la situation mais surtout s'ils ne sont pas d'accord c'est pas pour se disputer devant la patiente qui je le rappelle doit donner un consentement éclairé pour le déclenchement. C'est à dire qu'on doit lui proposer les deux options déclencher ou attendre en lui exposant les avantages mais aussi les inconvénients de chaque alternative, les risques et les bénéfices de manière objective pour la laisser décider par elle-même. C'est à dire que dire "Mme je vous déclenche car si je le fais pas votre bébé va mourir" sans plus d'explications c'est pas vraiment objectif (et si y'a urgence vitale réellement, en général on césarise sans attendre des heures de déclenchement).

Mon aînée accouchement déclenché à J+10 !... Nous allions à la maternité tous les jours pour une surveillance. La date butoire était connu à l'avance...