Par Lora - 27/03/2013 18:39 - France - La Madeleine

Aujourd'hui, stagiaire, je suis sur l'ordi de ma tutrice. Je m'ennuie et décide d'aller sur VDM. J'en lis une de la catégorie sexe qui me fait rire. Instinctivement, je clique sur le "J'aime" de Facebook. Je ne pensais pas que ça irait directement sur le mur de ma tutrice. J'ai hâte d'être à demain. VDM
Je valide, c'est une VDM 65 019
Tu l'as bien mérité 24 072

Dans la même collection

Top commentaires

Ça ? Nooon, qui ça ? Moi ? Vous avez du confondre.

IlluMi 56

Bonsoir Julien ! Merci de nous faire partager cette anecdote croustillante avec votre avis personnelle et concise en tête de page ^^

Commentaires

Ben, t'avais qu'à travailler non ? Ceci t'apprendra à ne rien foutre en stage.

Je t'assure que parfois on a pas le choix... Quand j'ai fait mon premier stage, on était trois stagiaires pour un seul poste et évidemment comme je n'entends pas c'était plus rapide de donner des tâches aux deux autres (pas besoin de parler fort et lentement, un ordre rapide suffisait). Du coup ça a été très dur psychologiquement, je passais au moins deux heures par jour sans avoir de tâche à effectuer et en plus je devais supporter le regard de la secrétaire qui semblait dire "elle se la coule douce, celle-là" ainsi que son antipathie à mon égard à peine voilée alors qu'elle plaisantait avec les deux autres, même si j'allais toutes les dix minutes demander si quelqu'un avait quelque chose à me faire faire.

Ben, ton cas étant particulier, je dirais que t'as peu de chance. Cependant, pour le nombre de stages que j'ai fait de mon côté, je peux t'assurer que les tuteurs aiment qu'on leur demande à nous donner de quoi bosser. Après, n'avoir rien à faire n'est pas une excuse dans la plupart des cas, quand je n'avais vraiment rien à faire, j'avais un rapport de stage à faire. Et ça prend pas mal de temps. Quand je n'avais rien à faire, j'épluchais les règles, protocoles, exceptions, règles de sécurité, règlements spécifiques, tout ça. Je me documentais, j'allais plus loin, je faisais tout ce que je pouvais pour devenir incollable sur mon travail. On a toujours un truc à faire, toujours, il suffit juste de le vouloir et de chercher. Alors parfois, on peut ne rien avoir à faire pendant une courte durée, mais dans ce cas, on essaye de trouver. Après tout, un stage, c'est aussi pour voir ton autonomie, si tu n'es pas capable de trouver quelque chose à faire tout seul, alors tu seras mal apprécié sur ta capacité d'autonomie, et je sais de quoi je parle, même en l'étant, on a réussi à me faire passer pour un mongole incapable de bosser seul. Après y'a des tuteurs connards et des tuteurs sympa, tout existe. Mais voilà, je ne dis pas que je l'ai pas fait, loin de là, je serais pas le premier à jeter la pierre, mais c'est difficilement admissible de ne rien foutre à un stage, et ça je l'ai compris après, donc depuis mes stages ont été remplis de tâches diverses, mais, bon comme je l'ai dit, ça m'est arrivé de bosser, et de me faire traiter de branleur quand même. Donc bon. Après, dans ton cas, je dirais quand même qu'il y a eu descrimination, et c'est dégueulasse de leur part. T'aurais pu déposer recours, t'avais pas à être écartée comme ça.

Je sais pas dans quel domaine tu as fait tes stages mais perso, pendant les stages je me coltinais les travaux basiques et tout m'était "caché". Après tout, je ne restais que 8 semaines dans la boite, on allait pas me montrer des trucs trop confidentiel non plus. J'avais 4-5H de travail éffectif pour 8H/jour. Et au bout de 30 fois, non le tuteur n'aime plus qu'on le dérange car on sait pas quoi faire. Du coup au bout de 3-4 semaines quand le classement est à jour, à part si ton tuteur est vraiment bon, il te reste à faire le café ou écrire ton rapport que tu peux à peine commencer car tu n'as pas assez pratiqué le thème choisi. Bon ca justifie pas d'aller sur internet, surtout quand c'est pas le pc personnel de quelqu'un d'autre. Perso, je révisais et du coup le soir je sortais.

pas bien lu la vdm, vous pouvez m'enterrer !

C'est surtout que cette secrétaire m'a prise en grippe, je n'ai jamais compris pourquoi. Je m'occupais quand même, par exemple en étudiant des dossiers pour découvrir comment se traitaient les particularités, je prenais des notes pour compléter mon cours et elle m'a accusée de glander (oui, la même qui papotait avec les autres pendant une heure en prenant un thé). Idem quand je rédigeais mon rapport, elle me lançait des regards furibards depuis le couloir car les rapports ça se fait à la maison, selon elle. Elle m'a aussi accusée en me prenant de haut d'avoir, je cite, "enterré des documents importants" car je les avais laissés sur mon bureau le temps de la pause déjeuner. 160 accusés de réception à classer dans les archives, de la plus haute importance, effectivement... Comme on me l'a fait remarquer pour me remonter le moral, elle devait rager parce que je pourrais être sa supérieure, maintenant, malgré mon âge :p

#49: y a ceux qui ont une vie et les autres, merci de parler en leur nom ! ;-)

Si elle te fait la misère tu lui dit que tu balance a son patron qu elle va sur Facebook pendant ses heures de travail.

Voilà ! Je suis d'accord, et quand tu dis ça, tu prends des moins bizarrement, le monde est peuplé de branleurs de nos jours ! C'est abusé !

A ce compte la elle non plus n a pas a utiliser l ordi du boulo pour autre chose que du travail ;).

kookie84 19

elle pourra a son tour ecrire sa vdm xD

Moi aussi j'ai fais mon stage il n'y a pas longtemps ! je regardais aussi VDM et mon tuteur est passe derrière moi ... j'ai eu super peur mais on a lu toutes les vdms du jour ensemble donc bon^^

Tu pourras toujours utiliser l'utilisation de Facebook comme chantage ;) Et puis de partager des VDM sur Facebok c'est la classe ^^

Bonne nuit ... Si tu arrive a dormir !

En même temps, pour cliquer sur "j'aime" à propos d'une vidéo porno, faut vraiment être décomplexé... C'est quand même le genre de trucs qu'on préfère garder pour soi, en général, et non partager avec toute une tripotée (ho ho ho) d'amis qu'on ne connait parfois même pas personnellement.