45
Par Bébéaffamé - / samedi 22 juillet 2017 18:03 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Nightbird83  |  8

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  semeru  |  22

Goute le lait maternel et industriel. Y a une sacré différence. Ma fille n'a pas ete très ravie quand je n'en ai plus eu, elle est passée d'un lait sucré à un lait qui sent mauvais.

Répondre
  Emeli  |  32

Que cherchez-vous ? A faire culpabiliser les mères qui donnent le biberon à leur bébé ? Le lait maternisé remplace aisément le lait maternel pour les bébés dont les mères ne peuvent pas ou ne veulent pas donner le sein (leurs raisons ne regardent qu'elles). Mon frère et moi avons été élevés au biberon. On est en excellente santé et on n'a jamais manqué de rien !

Répondre
  Dor21  |  32

Emeli: Personne n'a dit que les meres qui donnent du lait en boite a leur enfant au lieu de les allaiter devraient culpabiliser, on dit juste qu'il y a une enorme difference de gout. Mais puisque tu souleve ce point indirectement : il est scientifiquemet prouve qu'il y a aussi une difference nutritionnelle et que le lait maternel est (en general) mieux digere par les enfants et qu'ils leur apportent une protection immunitaire. Apres ca, chacun s'occupe de son enfant comme il peut ou veut. Certains enfants sont allergiques au lait, d'autres pas, certains ne digerent pas le lait en poudre et d'autres pas. Bref.

Répondre
  Emeli  |  32

Lya56 : Oui, qu'on pourrait peut-être laisser les mères choisir plutôt que de dénigrer l'un ou l'autre des modes d'allaitement, puisque cela n'a pas nécessairement d'incidence sur la santé du bébé (sauf cas particulier) Dor21 : Puisque tu mentionnes des études scientifiques, pourrais-tu me mettre les références, s'il te plait ? Pour ce qui est de l'apport en anticorps de la mère, je ne remets pas en cause mais pour ce qui est des différences nutritionnelles, je préfères lire les études. Et même si c'est le cas, c'est à la mère de décider sans être jugée !

Répondre
  Lya56  |  3

Désolée Emeli pour ma réponse un peu sèche. Il y a deux choses qui m'ont énervées dans ton commentaire, qui concernent plutôt la forme que le fond, indépendemment du débat. 1. Cette histoire de culpabilisation : cet argument se retrouve dans presque tous les débats. Si on dit que le train pollue moins que la voiture, on culpabilise les automobilistes, si on dit que le bio est meilleur pour la santé, on culpabilise ceux qui n'en achètent pas, etc... Dans le cas de l'allaitement, si une mère ne peut pas allaiter, elle n'a aucune raison de culpabiliser, sinon c'est comme de culpabiliser d'aller au travail en voiture et pas en train alors qu'il n'y a pas de gare dans ton village. Et si une mère décide de ne pas allaiter, c'est qu'elle avait des raisons, non ? (trop fatiguée et peur que ça dégrade la relation avec son enfant, pas assez de soutien de la part de l'entourage, que sais-je encore ?) Donc elle n'a pas à culpabiliser de ne pas l'avoir fait. Quand on informe à propos de quelque chose, c'est pour influencer des gens qui n'ont pas encore pris de décision, ou qui réfléchissent à la question, pas pour culpabiliser ceux qui ont fait autrement. 2. L'argument "moi j'ai fait ceci et je suis en excellente santé" : cet argument aussi a le don de me mettre en pétard. Pour moi c'est l'équivalent de "moi je fume et j'ai pas de cancer". Alors quoi ? Toutes les études qui montrent un lien entre la fumée du tabac et le cancer, c'est du flan ? C'est le principe d'étude des risques et bénéfices qu'on balaye d'un revers de main avec ce type de commentaires. Dire qu'il y a des bénéfices à allaiter ne veut pas dire que les enfants pas allaités seront tous malades, et ça ne sous-entend bien sûr pas que les femmes qui n'allaitent pas sont des mauvaises mères et devraient culpabiliser, absolument pas.

Répondre
  Lya56  |  3

Emeli : Toutes les mères n'ont-elles pas le choix ? Je ne connais personne qu'on ait forcé à choisir le sein ou le biberon, du moins pas à notre époque. Je sais qu'on a déconseillé voire interdit à mes grand-mères et à ma belle-mère d'allaiter à la maternité (dans les années 50 à 70) parce qu'elle n'avaient soi-disant pas de lait ou pas de bout de sein (?), et que les infirmières ont collé des biberons aux bébés d'office (donc quasiment impossible d'allaiter dans ces conditions, sauf à se battre avec le personnel soignant). Mais il me semblait qu'aujourd'hui on pouvait faire ce qu'on voulait.

Répondre
  Emeli  |  32

Lya, je te remercie pour ta réponse argumentée. J'ai souvent lu des débats où les mères qui choisissaient de donner le biberon passaient pour des empoisonneuses (littéralement). Alors le débat sein vs. lait maternisé à désormais le don de me faire sortir de mes gonds, tout comme toi l'argument "moi je vais bien car..." a le don de te faire sortir de tes gonds.

Répondre
  Emeli  |  32

Mon ex-belle-famille m'aurait mis la pression pour l'allaitement au sein si j'étais restée avec leur fils ! Donc, oui tu as le choix mais tu as parfois des personnes qui pensent devoir choisir pour toi !

Répondre
  Emeli  |  32

Par contre, dire que les enfants élevés au biberon ne sont pas forcément en moins bonne santé que ceux allaités au sein, ça ne revient pas du tout au même qu'affirmer que les fumeurs qui ne sont pas (encore ?) malades prouvent que le tabagisme est inoffensif. Dans un cas, la dangerosité est avérée dans l'autre cas, cela ne change franchement pas grand chose.

Répondre
  Lya56  |  3

Oui mon exemple était seulement qualitatif, pas quantitatif, on ne peut bien sûr pas comparer. Je t'avoue que je suis sincèrement persuadée que le lait maternel est meilleur pour la santé, et que les enfants allaités sont en meilleure santé. Je t'avoue aussi qu'il s'agit d'une croyance de ma part, n'ayant pas lu beaucoup d'études sur le sujet. C'est juste mon choix, et je suis contente de l'avoir fait pour ma fille. Tout comme je dirais qu'il s'agit d'une croyance de ta part de dire que les deux se valent. Il y a tellement d'études sur le sujet qu'on peut lire à peu près tout et son contraire sur la question. Après je n'ai jamais essayé de convaincre qui que ce soit d'allaiter, j'imagine que celles qui ont fait un autre choix que le mien ont eu leurs raisons de le faire. Je suis désolée que tu aies pu vivre une certaine pression de la part de ton entourage, c'est désagréable de se sentir critiquée dans ses choix comme tu aurais pu l'être. Perso je n'ai jamais eu de remarques désobligeantes sur le fait que j'allaitais (on m'a juste demandé une fois si elle n'était pas trop grande pour téter), mais j'ai plusieurs amies qui en ont eu : un pédiatre qui a dit qu'à 6 mois il serait temps d'arrêter, la mère n'étant pas une vache, et une autre amie qui a arrêté parce que tout le monde lui disait qu'elle avait l'air fatiguée et que ça devait être à cause de l'allaitement. Je pense que quoi qu'on fasse, on risque de se faire critiquer par quelqu'un mais qu'on est toujours libres et que c'est cool d'assumer ses choix :)

Chargement…