Parfois il faut savoir la fermer

Par Jen67 - 13/02/2023 12:20

Aujourd'hui, je suis coiffeuse et je reçois une cliente pour la totale : coupe, mèche, soin. Je lui dis : "Ah, rupture amoureuse, on recommence de zéro ?" Elle me répond que c'est l'enterrement de son mari bientôt et qu'elle voulait juste être jolie. VDM
Je valide, c'est une VDM 4 179
Tu l'as bien mérité 2 373

Dans la même collection

Top commentaires

"Comment voulez-vous que je vous coupe les cheveux ? - En silence."

Mais ça fait partie du boulot de coiffeuse de poser des questions à propos de la vie privée des gens !

Commentaires

Une mise en plis pour une mise en bière...

après, le décès de son mari est aussi une rupture amoureuse....

Et t'occuper de tes affaires et ne pas te permettre de réflexion sur la vie privée des clients, tu y as pensé ? TLBM

Mais ça fait partie du boulot de coiffeuse de poser des questions à propos de la vie privée des gens !

Ah bon ? Depuis quand les coiffeurs font aussi psy ?

MirabellePrune 36

Depuis que plus personne ne va à confesse.

"Comment voulez-vous que je vous coupe les cheveux ? - En silence."

Oula... Toujours s'abstenir du moindre commentaire VDM... Pour elle.

Balade mentale 7

Oh là la nana toxique que tu es.

Un cul-de-jatte rentre chez le coiffeur. - "Je vous coupe les pattes ?" - "Vous voulez mon pied au cul ?" - "Rhooo, c'était pour vous faire marcher !"

justine14 6

Je n’aime pas généraliser. Mais la plupart des coiffeur(ses) ont cette fâcheuse tendance à vouloir tout savoir sur la vie des gens et poser des questions parfois « déplacées ». Ca te servira de leçon j’espère.

Il est vrai aussi que bien des gens parlent de leur propre existence en détails lorsqu'ils se font coiffer. Si j'étais coiffeuse, j'en serais gênée je crois! Il semble peut-être plus habile d'aborder d'abord (hihi) les sujets bateaux (re-hihi!) tels que la météo, un événement public X ou Y (non politique, non polémique,etc.) ou un événement local (fête des moissons, des jonquilles, la semaine du renouvelable, la braderie truc-much'...) mais parfois, avec l'expérience, on se laisse aller à des théories malheureusement maladroites!