Maturité

Par mariéeenblanc - 04/06/2021 09:30 - France - Montrouge

Aujourd'hui, 26 ans, je me marie. Après avoir fait mon chignon, arrivée à la mise en forme de la mèche devant, à ma demande : "Pouvez-vous cacher les 2-3 cheveux blancs que j'ai repéré depuis peu, juste là ?", la coiffeuse m'a répondu : "Bien sûr, j'ai déjà caché tous ceux que j'ai vus derrière !" VDM
Je valide, c'est une VDM 3 580
Tu l'as bien mérité 628

Dans la même collection

Top commentaires

PapaDragon666 13

“J'ai pleuré parce que je n'avais pas de souliers, jusqu'au jour où j'ai vu quelqu'un qui n'avait pas de pieds.” Helen Keller Alors trois cheveux blancs...

cheveux blancs (et pas juste 2, 3) depuis le collège et très brune. je préfère me teindre et tant pis pour ceux qui disent que je n'assume pas, dans une dizaine d'année probablement que je ne m'enquiquinerais plus. c'est vrai que chez un homme ça donne du charme alors que pour une femme on dit qu'elle se laisse aller (du moins a un certain âge)

Commentaires

J'ai jamais compris les gens qui voulaient cacher leurs cheveux blancs.

À partir de 35 ou 40 ans tu as raison, mais à 26 ans et pour son mariage franchement je la comprends.

Donc sur les photos la veille de ton mariage et celles du lendemain tu as des cheveux blancs mais pas le jour J… Moi non plus je ne comprends pas pourquoi tout le monde veut les cacher. Il n’y a aucune honte a avoir des cheveux blancs.

A même pas 30 piges, j'avais déjà quelques cheveux blancs (j suis très brun du coup ben voilà quoi ^^) Carrément d'accord avec HB, cà donne bcp de charme !

Hum... ♪ "Le jour où t'hérites des ch'veux d'tes parents T'as du mal à croire qu'à partir d'maint'nant Les filles vont craquer sur tes tempes argent Surtout si déjà elles craquaient pas avant" ♫

23 ans, j'en ai depuis plusieurs années (pas énormément, mais quand même une dizaine sur le devant de la tête). Je trouve ça très beau ! Je suis d'accord avec toi HB

cheveux blancs (et pas juste 2, 3) depuis le collège et très brune. je préfère me teindre et tant pis pour ceux qui disent que je n'assume pas, dans une dizaine d'année probablement que je ne m'enquiquinerais plus. c'est vrai que chez un homme ça donne du charme alors que pour une femme on dit qu'elle se laisse aller (du moins a un certain âge)

Ce qui compte c’est d’être bien dans ses basket. Poivre et sel. Blanc ou coloré. On s’en fiche !

PapaDragon666 13

“J'ai pleuré parce que je n'avais pas de souliers, jusqu'au jour où j'ai vu quelqu'un qui n'avait pas de pieds.” Helen Keller Alors trois cheveux blancs...

C'est vrai, il faut relativiser au maximum dans la vie mais pour autant il ne faut pas non plus dévaloriser les tristesses de chacun(e). Chacun a ses propres sensibilités et le fameux "il y a toujours pire que soi dans la vie" n'est pas toujours réconfortant car on ne se compare pas forcément à autrui, cela peut être des souffrances face à soi-même (même des choses paraissant futiles peuvent renvoyer à des blessures plus profondes chez certains individus et on ne peut pas forcément le soupçonner de prime abord). Je pense qu'il y a une balance à respecter, un juste dosage entre la relativisation et le fait de se permettre de se sentir mal parfois même si tout peut toujours se relativiser.

Je n'ai jamais vu personne se sentir soudain heureux d'apprendre qu'il y a pire que son cas (il y aura toujours pire de toute façon). Ce n'est certes pas une raison pour se plaindre au moindre petit désagrément (par exemple, je trouve plutôt malvenu de se plaindre publiquement de devoir porter un masque ou de ne pas pouvoir manger McDo pendant le confinement, comme si c'était nous empêcher de vivre, alors que c'est une broutille à côté de ce qu'endurent les soignants). Mais à mes yeux, dire de la douleur de quelqu'un qu'elle est négligeable, c'est tout sauf une source de réconfort ; même si la cause de son mal-être est anecdotique, ça revient juste à le refouler sans le soulager, voire dans certains cas à l'augmenter. Enfin rien ne dit que l'auteure est à ce point affectée par ses cheveux blancs.

PapaDragon666 13

Absolument, CaviaAperea, le but était ici bien de relativiser et pas de dénigrer. Je me disais juste que pour une jeune femme de 26 ans c'est pas 3 cheveux blancs qui vont déterminer si elle est perçue comme belle/jeune ou non. Mais ça c'est peut être une question de maturité justement.

Bonjour à tous ! Je suis l'auteure, merci pour la publication ! Du coup j'ai enfin retrouvé mon mot de passe... Quelques précisions : presque 10 ans de mariage, et encore plus de cheveux blancs... je suis même attaquée par les rides :D Sans rire, je n'ai pas pleuré lors de cette anecdote, j'en ai largement ri, et heureusement d'ailleurs sinon ma vie serait bien triste... ! J'avoue, maintenant je suis quand même passée aux couleurs ton sur ton, sans être très assidue sur les rdv chez le coiffeur ;) Mine de rien, ça fait du bien de prendre soin de soi de temps en temps et tant pis pour les "elle n'assume pas". Si je comprends tous les points de vue et que je n'ai jamais jugé quelqu'un sur la couleur de ses cheveux, je me préfère brune et je me fais ce petit plaisir 2 ou 3 fois par an. Bon par contre petite vengeance pour la coiffeuse : un chignon plein de boucles, avec des cheveux très fins et difficiles à coiffer, et des photos faites 3j avant le jour j = 2×1,5h à galérer, la pauvre... elle aurait plus mérité de publier ici ! Une bonne journée à tous !

je vous rassure. au boulot un étudiant ma largement vieilli à cause de mes cheveux blanc. je suis rentré faire ma colo mais je me suis trompé c'etait noir bleuté et non noir donc tous mes cheveux blanc sont bleu ainsi que mes racines. au moins je les fait rire