Le p'tit chou

Par Anonyme - 01/05/2023 20:20 - France

Aujourd'hui, je suis coiffeuse et en début d'après midi, je m'apprête à coiffer un garçon de 10 ans, qui fait tomber son jouet. Par politesse, je le ramasse pour lui redonner. Une fois accroupie, je sens quelque chose dans mes cheveux. Merci à cet enfant de m'avoir balancé son chewing-gum dans mes cheveux, et aux parents d'avoir ri. VDM
Je valide, c'est une VDM 5 248
Tu l'as bien mérité 461

Dans la même collection

Top commentaires

mangakana13 16

je crois que par erreur, je vais oublier de mettre un sabot à la tondeuse et je vais lui foutre la boule à zéro ! et après c'est moi qui rira !

Comment je leur aurais demandé de partir direct !.... Mais c'est quoi cette éducation des parents qui donnent à leurs rejetons une image d'impunité totale. Je ne dis pas que c'était mieux avant, mais je crois que le respect des autres est parti sur une autre planète... Un adage dit que le client est roi, mais il ne l'est que s'il respecte la personne qui va lui prodiguer un service ou lui vendre quelque chose. Si ce n'est pas le cas, je pense qu'on a le droit de lui demander de s'en aller voir ailleurs, non.

Commentaires

mangakana13 16

je crois que par erreur, je vais oublier de mettre un sabot à la tondeuse et je vais lui foutre la boule à zéro ! et après c'est moi qui rira !

Comment je leur aurais demandé de partir direct !.... Mais c'est quoi cette éducation des parents qui donnent à leurs rejetons une image d'impunité totale. Je ne dis pas que c'était mieux avant, mais je crois que le respect des autres est parti sur une autre planète... Un adage dit que le client est roi, mais il ne l'est que s'il respecte la personne qui va lui prodiguer un service ou lui vendre quelque chose. Si ce n'est pas le cas, je pense qu'on a le droit de lui demander de s'en aller voir ailleurs, non.

J'avais lu quelque part que la version complète de cet adage était "En matière de style, le client est roi.", ou une formule similaire, venant du milieu vestimentaire donc. Il voulait dire que si un client voulait acheter une tenue qui ne lui allait pourtant pas vraiment, le vendeur ne pouvait pas s'y opposer. Et ça se limitait à ça. De nos jours, ce que beaucoup oublient, c'est que le client a le droit d'être satisfait ou non du service/produit vendu, mais certainement pas de pouvoir faire passer tous ses caprices, encore moins quand ils n'ont pas de lien avec le produit/service vendu. De son côté, le vendeur ne peut refuser une vente sauf raison légitime.

La raison légitime pour un refus de vente est plutôt évidente dans le cas présent. Ici il y a violence volontaire, coup et blessure pour être précis: Petit rappel : "Les coups et blessures volontaires sont les violences infligées de manière intentionnelle à une victime. C'est-à dire que l'auteur a délibérément cherché à blesser sa victime, même si l'acte n'était pas prémédité. Les violences tant physiques (coup de poing, de pied...) que psychologiques (menaces, harcèlement...) sont sanctionnées de la même manière."

JennyBibi 20

il y a des claques qui se perdent

Bah non pauvre malheureux, c'est désormais interdit par la loi !

Elle ne parlait pas du gosse je pense.

moune78 32

de baffer les parents, je ne crois pas 😆

Les parents sont aussi des gosses ?? Vdm d'avoir des adultes et parents non éduqués ! Quand au respect... Bon bin... Laisser tomber y'a pas, fini, terminé 😔

Ce qui est choquant, c'est qu'à 10 ans, ce ne sont plus des bébés, loin de là. Donc il savait pertinemment ce qu'il faisait, et il suffit de voir la réaction des "parents" pour comprendre d'ou vient ce manque de respect et d'éducation. À savoir parents non éduqué feront souvent des enfants non éduqué. Et de voir quel monde joyeux attend les futurs générations.