Par MadameDodue - 21/5/2021 14:00

Laissez-moi bosser, bordel !

Aujourd'hui, après un arrêt maladie assez long, mon médecin pense que je suis apte à reprendre, au moins à mi-temps. Enfin, il était temps ! Le hic ? Je dois avoir l'autorisation de la médecine du travail pour reprendre. Mon RDV est dans deux semaines, c'est reparti pour une prolongation. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Sky7  |  26

Quand on voit tout ceux qui poussent la co***rie assez loin au point de prendre un congé juste pour pouvoir à nouveau se pochtronner la gueule en terrasse, voir quelqu'un se plaindre de ne pas pouvoir retourner bosser ça plaisir à voir ;-)

Par  MadameDodue  |  65

Non niveau possibilité de perte d'emploi pas de souci et financièrement ça va, entre la sécu et le complément de salaire faut dire ce qui est, en France on n'a pas trop à se plaindre. Clairement c'est juste que je commence à m'emmerder grave, à la base je suis assez active donc me retrouver avec une fracture de fatigue et passer mes journées à lire / refaire les professeur Layton / autre activité de canapé c'est sympa les deux premières semaines, mais de base je n'aime pas passer mes journées à ça et au bout d'un mois c'est franchement chiant. Et même maintenant que je commence à pouvoir marcher un peu, entre le temps dégueulasse, les horaires de sortie, et les trucs soit fermés soit bondés, niveau activité c'est assez limité. Mais entre nous, ce qui m'agace le plus c'est qu'on nous demande de ne pas abuser de la sécu (ce qui est logique en soi) mais qu'on me paie à rester chez moi encore deux semaines de plus pour un problème administratif. Niveau improductivité et gaspillage, on est pas mal...

COMMENTS
Répondre
  MadameDodue  |  65

Non niveau possibilité de perte d'emploi pas de souci et financièrement ça va, entre la sécu et le complément de salaire faut dire ce qui est, en France on n'a pas trop à se plaindre. Clairement c'est juste que je commence à m'emmerder grave, à la base je suis assez active donc me retrouver avec une fracture de fatigue et passer mes journées à lire / refaire les professeur Layton / autre activité de canapé c'est sympa les deux premières semaines, mais de base je n'aime pas passer mes journées à ça et au bout d'un mois c'est franchement chiant. Et même maintenant que je commence à pouvoir marcher un peu, entre le temps dégueulasse, les horaires de sortie, et les trucs soit fermés soit bondés, niveau activité c'est assez limité. Mais entre nous, ce qui m'agace le plus c'est qu'on nous demande de ne pas abuser de la sécu (ce qui est logique en soi) mais qu'on me paie à rester chez moi encore deux semaines de plus pour un problème administratif. Niveau improductivité et gaspillage, on est pas mal...

Par  Sky7  |  26

Quand on voit tout ceux qui poussent la co***rie assez loin au point de prendre un congé juste pour pouvoir à nouveau se pochtronner la gueule en terrasse, voir quelqu'un se plaindre de ne pas pouvoir retourner bosser ça plaisir à voir ;-)

Par  Llonewo  |  19

La médecine du travail... tu jettes une pièce et si tu tombes mal, t'es foutu.

Il y a énormément de médecins de seconde zone... j'ai déjà eu des très bons, qui font le taff... mais aussi les pires escrocs possibles.

Je vous donne un exemple... l'entreprise est obligé de faire passer des visites... c'est une obligation légale de résultat... par contre la médecine du travail n'est pas obligée de donner des rendez-vous.

Là vous vous dites... ok mais pas de rendez-vous = pas de sous...

FAUX... l'entreprise est quand même obligée de payer la médecine du travail !

Oui, vous ne rêvez pas... c'est un paiement annuel (et c'est cher) qui n'oblige même pas la médecine du travail à donner une prestation.

Par contre il y a des visites spéciales qui elles sont facturées en plus de ce paiement annuel... et là c'est magique car il y a des créneaux dispo !

Bien Entendu l'entreprise n'a pas le droit de changer de médecine du travail.

J'ai déjà travaillé dans une entreprise tellement à bout qu'ils ont proposé à l'administration de continuer à payer leur médecine du travail qui ne leur donnait pas le quart des rdv nécessaires (sauf bien sûr ceux qui sont payant en plus) tout en payant une autre médecine de travail qui leur donnerait des rdv ... REFUS.

En résumer il y a des visites obligatoires qui engagent la responsabilité de l'entreprise... pour lesquelles l'entreprise est obligée de payer la médecine du travail... sans que cette dernière n'ait l'obligation de lui donner les rdv nécessaires et l'entreprise n'a même pas le droit de les faire ailleurs...

Répondre
  MadameDodue  |  65

Là pour le coup la médecine du travail n'est pas forcément responsable ; j'ai pris mon rdv dès que j'ai su qu'il fallait que j'aie leur autorisation, mais si mon médecin ne me l'avait pas dit à la dernière minute je l'aurais pris plus tôt.

Répondre
  Titounouloulou  |  34

Bon courage à toi M D et bonne reprise à venir.
Et dire qu’on manque de 👮‍♀️ ça laisse rêveur notre pays et son fonctionnement…

Par  1xeox1  |  18

la visite medicale de reprise est à l'initiative de l'entreprise, mais le salarié peut contacter le médecin du travail pour modifier ou avancer la date, même en plein milieu de la prolongation. Pas la peine d'attendre la fin de l'arrêt de travail.