Par Anonyme - 19/5/2020 20:00

L'arnaque

Aujourd'hui, je rencontre enfin l’homme avec qui j’ai discuté pendant tout le confinement. Il m’a menti sur son prénom, son âge et son corps. Et il m’a dit que je le gonflais parce qu’il ne s’agissait que de petits mensonges. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Capitaine AdBlock  |  64

Je peux comprendre qu'on soit tenté de se mettre en scène, d'enjoliver les choses et d'user de faux-semblants pour plaire, mais quelle idée de mentir sur toute son identité sachant qu'il devra bien lever le masque un jour ? La sincérité n'est-elle pas le socle indispensable d'une relation solide ? Comment espère-t-il gagner la confiance de l'auteure s'il ne peut s'empêcher de la berner d'entrée de jeu ?

S'il croit nécessaire de se renier pour avoir une chance avec les autres, je plains cet homme. Rien n'est plus heureux que d'avoir des gens qui nous aiment dans tout ce que nous sommes, et non pour l'image idéalisée que nous souhaiterions donner de nous. Ils nous offrent la liberté d'être fidèles à nous-mêmes et de laisser s'exprimer notre personnalité sans devoir la dissimuler sous un masque.

Répondre
  xvdm  |  29

C'est assez juste mais étonnamment naïf.
La drague (la séduction) est par essence une illusion. Sur internet, encore plus.
Qu'on ne me dise pas qu'il suffit de rester soi-même, car c'est faux. Car séduire, en toutes circonstances, c'est se mettre en valeur : On enjolive la bête.
Imagine un garçon qui drague une fille sur internet. Il lui dit qu'il est guitariste. Il va peut-être même essayer de lui envoyer une petite démo de ce qu'il sait faire. Il va lui envoyer le morceau qu'il connaît le plus. Mais si ça se trouve, il ne connaît que deux morceaux et c'est un très mauvais guitariste.
La fille va peut-être être attirée par son côté artiste. Mais il n'en n'a aucun. Il a enjolivé son côté musicien.
Nous nous mettons tous en scène.
Un autre exemple, vdm. Chacun ici met d'une façon en avant un de ses côtés avantageux. Que ce soit consciemment ou inconsciemment.

Répondre

J'en conviens, on a tendance à se mettre en valeur à divers degrés, soit de manière éphémère au début d'une relation (l'illusion étant vouée à s'estomper), soit de façon permanente comme ici. Même sans nécessairement travestir la réalité, on sélectionne à minima ce que l'on veut mettre en avant, par exemple en occultant ses imperfections pour ne montrer que les aspects jugés avantageux.

Néanmoins, je me demande si les artifices sont un passage obligé dans une relation (je parle d'une relation dans l'intimité, pas du rôle qu'on se donne en public). Car j'ai connu des personnes qui se montraient naturelles et spontanées dès les premiers contacts, et nous nous sommes vite rapprochés. Alors bien sûr, on ne dévoile pas tout dès le début, on trie ce que l'on veut révéler de soi au fur et à mesure ; mais il n'y a pas eu de mise en scène ni de tentative d'idéalisation entre nous, tout est venu naturellement (mais j'admets que ce schéma est rare).

Après, ce qui a rendu cela possible c'est que nos échanges étaient la plupart du temps sans enjeu : on ne venait pas avec l'idée de séduire l'autre ni de nouer une amitié, il n'y avait ni projection ni préméditation. Alors que la séduction (si elle est intentionnelle) implique un objectif à atteindre, avec des moyens (ici, se mettre en scène) pour parvenir à cet objectif. Un peu comme un produit qu'on essaie de nous vendre en mettant ses vertus en exergue.

Répondre
  xvdm  |  29

C'est là que tu te trompes lourdement : « Après, ce qui a rendu cela possible c'est que nos échanges étaient la plupart du temps sans enjeu : on ne venait pas avec l'idée de séduire l'autre ni de nouer une amitié, il n'y avait ni projection ni préméditation. »

On agit souvent sans en connaître les véritables raisons .En latin, seducere signifie « tirer de côté, déplacer, écarter du chemin initial ». Dans l’hébreu biblique, quand Ève impute au serpent de l’avoir séduite, elle dit : « Il m’a levée » ou soulevée ; en somme, il l’a amenée à se décoller de sa posture initiale. Cela suffit à indiquer qu’il y a chez tout un chacun un désir d’être séduit, c’est-à-dire d’être déplacé, parfois très peu du chemin de sa routine ; un désir d’être mis en mouvement.
Tu as été séduit par le côté « naturelles et spontanées dès les premiers contacts ». Dès lors que tu as été séduit il n'y a plus rien de naturel ni de spontané.
Peut-être même que tu attendais précisément que ce type de personnalité entre dans ta vie :
« La séduction, au-delà d’être un principe de plaisir à deux où l’on se plaît à travers l’autre grâce au fait qu’on lui plaît, la séduction va jusqu’à être un appel d’inconscient, une sorte d’invocation du fantasme originel où l’on rêve d’être soi-même en se décollant de soi-même. »

Répondre

Euh... admettons, mais j'ai du mal à saisir en quoi le fait de s'écarter de sa posture initiale serait antinomique avec la notion de sincérité. Je ne vois pas le mouvement comme une illusion ou un renoncement de soi, pour moi être authentique n'est pas être figé. Mais peut-être suis-je à côté de la plaque.

EDIT : Ah oui, j'ai omis une précision importante. Lorsque j'évoquais la séduction, je pensais à quelque chose de volontaire, de recherché ; mais ce serait oublier qu'il y a autant de formes de séduction qu'il y a d'individus et que toutes ne naissent pas d'une intention de séduire. La séduction peut être passive et survenir par hasard.

Et non, je n'estime pas avoir été « séduit » par ces personnes, nous ne nous sommes pas connus sous le prisme amoureux. Mais encore une fois, je n'ai pas la prétention à tout connaître du fonctionnement des relations naissantes, surtout que chaque cas est différent.

Répondre
  Haythan  |  23

Je pense qu'on peut en effet tout à fait être séduit amicalement ou amoureusement par quelqu'un de naturel et spontané. Si on agit sans en connaître les véritables raisons, de fait, on n'a pas idée de celles-ci et on ne va pas par nous-même changer notre manière d'être et de faire, on ne va pas se faire apparaître consciemment sous un meilleur jour. A partir du moment où une telle modification du comportement est inconsciente, j'ai du mal à voir en quoi elle n'est pas naturelle ou spontanée.

Répondre
  Titi2115  |  19

Très intéressant, je ne pensais pas tomber sur un tel niveau ici.
Je commente pour garder une trace de cette discussion si vous dites des choses en plus. Continuez comme si vous m'aviez pas vu.

Répondre
  xvdm  |  29

On ne choisit pas ses amis ou ses partenaires par le hasard. C'est très Freudien, j'en conviens, mais à partir du moment où toute attirance née du passé et donc des inconscients, il n'y a rien d'exceptionnel ni de magique dans le fait d'être « séduit » (séduction amicale, amoureuse, professionnelle ...). D'ailleurs ce cher Freud ne disait-il pas qu'on ne cherche qu'à rencontrer ce qui existe déjà dans notre propre inconscient ?
On aime en effet ce qu'on est soi-même, ce qu'on a été ou ce qu'on aimerait être. Le vécu est prépondérant dans la décision des choix amicaux et amoureux. Ce n'est pas naturel ni spontané car c'est l'inconscient qui décide toujours. L'amour et l'amitié (qui sont pour moi deux notions très liées) ne sont finalement que l’emboîtement de deux névroses.

Par  Captain_Planet  |  18

Bon déjà, mentir sur son âge et son aspect physique quand tu dragues sur internet, je comprends pas trop le principe, t'as quand même de grandes chances que l'autre personne se barre direct dès le début de la rencontre réelle.

Mais mentir sur son prénom, c'est quoi le délire ? Genre t'as 50% plus de chance de conclure quand tu t'appelles Dylan que Thierry ?

Répondre
  Chloé Johnson  |  19

Il y a des prénoms très moche, il faut le dire.
Bertrand, Xavier, Kilian, Mohammed, Enzo, Gaspard, Erwan,Timeo, René, Théo, Gérard et tellement d'autre..
Tu te verrais avec une Josie ou une Cindy ?
Moi je déteste mon prénom, si je pouvais j'en changerais bien.

Répondre
  Windhorn  |  26

Elle n'a jamais exprimé ça. Elle a dit qu'elle n'aimait pas certains prénoms.
Grosse nuance.

Répondre
  Haythan  |  23

La mocheté des prénoms, ça dépend des gens, et aussi beaucoup de la culture, donc du lieu d'origine, de l'époque et du milieu social. Je suis sûr que les parents qui appellent leurs enfants Barnabé ou bien Ernest-Antoine trouvent ça très joli, pour ma part je trouve ça parfaitement désuet et vieux jeu, c'est très subjectif. Un prénom, ce n'est qu'un prénom, et ça ne dit pas grand chose de la personne, si ce n'est son milieu social/son origine, et encore.

Concernant le mensonge comme tentative de séduction sur internet, j'y vois quelques utilités assez malsaines. Si tu as juste l'intention de chopper des nudes ou ce genre de choses, sans rencontrer l'autre personne, mentir pour séduire peut bien fonctionner, puisque tu as peu de chances de te faire attraper si tu es cohérent et crédible...

Répondre
  Azrael  |  20

Perso je trouve aucun prénom moche mais plutôt certain drôle par leur originalité. Et puis c’est très subjectif un prénom, certain des noms que tu as cité, je les trouve super. Donc bon, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas

Répondre
  Jesuisnormale  |  35

certaines personnes vont trouver un prénom tel que Kilian moche (moi j'aime bien) et d'autre non. changer son prénom pour moi ne rime a rien. j'ai appelée ma fille Tracy, certaines personnes dirais que c'est moche et d'autres dirais que c'est beau, tous les goûts sont dans la nature mais si une personne change son prénom comment peut elle savoir si son interlocuteur l'aime ou non, et notre prénom ce n'est pas nous qui le choisissons ce sont nos parents et on doit faire avec toute notre vie.

Répondre
  Ryan Brunel  |  15

@chloé : Faut être moins dure avec toi-même. Je ne sais pas si c'est ton vrai prénom, mais pour ma part, je ne le trouve pas moche du tout. Ni aucun de ceux de ta liste en fait.

Par  polko_  |  7

Tu aurais continué à discuter avec lui si il t'avais montré son vrai visage dès le début? Tu l'as pourtant trouvé intéressant. Et de manière générale, on en parle des philtres insta et dès photos vues du dessus pour que la poitrine cache le bidou?
La vie c'est comme un entretien d'embauche: faut mentir sur son cv si on veut avoir une chance. ;)

Par  AlcorBo  |  63

Mon premier est la première lettre de l'alphabet.
Mon deuxième sert à creuser des trous.
Mon troisième est le contraire de plein.
Mon quatrième est un ensemble de végétaux séparant deux espaces.
Mon cinquième coule du robinet.

Mon tout permet d'éviter ce genre d'embrouilles.

Par  Suricate  |  5

Il y a quand même une sacrée différence entre se mettre en valeur (c'est à dire mettre en avant ses qualités, ce qui n'est pas un mensonge mais une mise en scène) et mentir sur son prénom, son âge et son aspect physique.
On se forge une image et une opinion à partir des informations qui nous sont fournies et, en fonction de celles-ci, décidons ou non de donner suite.
Mentir sur sa personne revient à tromper l'autre et lui donner une fausse image.
On ne peut clairement pas faire confiance à ce genre d'individu, d'autant plus qu'il ne reconnaît pas ses fautes ("tu me gonfles").

Répondre

Aaaaaaaaah oui et non... Le maquillage ( par exemple) c’est quand même une belle arnaque, il faut pas se mentir. La barrière entre la mise en valeur et le mensonge pur et simple est assez facilement franchissable. Si bien que même un mec peux se faire passer pour une fille canon.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Le maquillage ça reste une convention sociale. Les mecs se rasent ou entretiennent leur barbe, se mettent du gel dans les cheveux (et certains cachent leur calvitie au passage, ou tentent des coupes en brosse ou des crêtes croisées pour grappiller des centimètres). N'importe qui s'apprêtant un minimum ment sur son apparence, si tu vas par là. En revanche te faire passer pour Ryan Gosling alors qu'en fait tu es Depardieu, c'est un autre niveau.