Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Joliet Jake  |  51

Il a très bien fait !

Il existe une tonne d' "anecdotes" où le chirurgien de trompe de bras, de jambe, de poumon, de rein, voire même de patient (en gros tout ce qu'on peut trouver en double).

Et pour le patient, ça n'a rien d'anecdotique.

COMMENTS
Par  Joliet Jake  |  51

Il a très bien fait !

Il existe une tonne d' "anecdotes" où le chirurgien de trompe de bras, de jambe, de poumon, de rein, voire même de patient (en gros tout ce qu'on peut trouver en double).

Et pour le patient, ça n'a rien d'anecdotique.

Répondre
  Poupoupipidou  |  48

Vers 10 ans j'ai été opéré d'un strabisme divergent. Hasard, on était deux patients du jour à avoir le même prénom, même nom, même opération... mais œil différent. Ma mère a eu la trouille que le chirurgien se trompe d'oeil !
Résultat : il n'a pas opéré l'oeil initialement prévu, mais parce que sous anesthésie, l'oeil "vraiment" atteint de strabisme ne peut pas se planquer derrière une ruse du cerveau.

Répondre
  cenlikin  |  20

Pour un patient, savoir que le chirurgien "tout puissant" , puisse avoir besoin d'un pense bête. ça casse un peu le mythe. Il y a là une ironie qui peut mériter une vdm.

Répondre
  Joliet Jake  |  51

Surtout que ça se passe au Royaume-Uni et que dans les pays anglo-saxons personne n'hésite à attaquer en justice son chirurgien s'il se goure (et aussi son avocat, son garagiste, son architecte...)

Répondre

@Joliet..Les Anglais ne sont en rien comparables aux Américains. J'ai passé une bonne partie de ma vie en Angleterre et je n'ai jamais été témoin une seule fois de comportement inutilement procédurier. Nan par contre si il y a un pays qui ressemble drôlement aux Etats-Unis niveau délires collectifs et attitudes infantiles...C'est la France😬😬😬. C'est simple; on veut tout faire pareil qu'eux. Même dans ce qu'il y a de plus grotesque. Le problème des Américains c'est qu'ils s'imaginent tous être le nombril du monde et à ce titre, ne supportent pas la moindre contrariété, remise en question, autorité etc... Les Français sont exactement pareils !. Chaque Francais se prend pour la huitième merveille du monde; Estime que tout lui est dû et que lui n'a de compte a rendre à personne. La crise actuelle nous le démontre bien, d'ailleurs.

Répondre
  Kinvald  |  46

Je ne sais plus où j'ai vu ça, mais la France est devant l'Angleterre au niveau du nombre de procès par habitant.
Je pense que ça, c'est le côté plus "anglo-saxon" des français que les anglais.
🙄.

Répondre
  lysbleu  |  15

@Scott Du Canada : Même le plus chauvin des français n'oserait pas faire des généralisations aussi grossières sur près de 400 millions de personnes (bon le plus chauvin si, mais la majorité hésiterait pas mal avant de le faire).

Et le Royaume-Uni est à l'origine de la common law, qui se traduit en français par "loi en fonction du sens du vent et de l'humeur du juge". Ça incite bien à tenter sa chance.

Par  Humour_bizarre  |  35

On fait encore des anesthésies générales pour des opérations du type poignet etc ? Je croyais qu’elles étaient maintenant toutes en ambulatoire, avec une simple anesthésie du membre à opérer. Harbard, peux-tu m’éclairer s’il te plaît?

Répondre
  Harbard  |  27

La chirurgie ambulatoire, avant tout, permet au patient d'être opéré sans passer la nuit à l'hôpital.
La technique d'anesthésie est décidée par le médecin anesthésiste et peut être une anesthésie générale ou "locale" (loco-régionale, par infiltration, topique, péri-médullaire, etc.) ou les deux à la fois (ALR + AG, viennent en complément l’une de l’autre pour assurer une prise en charge optimale du stress chirurgical tant en termes de réponse physiologique à l’agression tissulaire, qu’en termes de réponse psychologique à une situation anxiogène.)
Le plus courant pour une opération de ce type est l'anesthésie loco-régionale, c'est à dire l’anesthésie d’une partie déterminée du corps. On injecte un anesthésique local à proximité des nerfs qui innervent la zone à opérer, pour rendre cette partie du corps insensible à la douleur. Nous, pour ce type d'opération, nous utilisons, dans la majorité des cas, l'anesthésie loco-régionale appelée "bloc du plexus brachial par voie axillaire" (au niveau de l'aisselle (creux axillaire)).
Cependant, le choix du type d'anesthésie est déterminé en fonction de l'acte prévu (si l’opération dure plus de deux heures, le patient aura du mal à rester éveillé aussi longtemps sur la table d’opération sans bouger ni fatiguer. L’anesthésiste privilégie alors l’anesthésie générale), de l'état de santé du patient, des résultats des examens complémentaires mais aussi, par une éventuelle préférence du patient. En effet, chez certains patients, très angoissés, l’anesthésie générale est souvent préférable car l’anesthésie loco-régionale requiert une certaine collaboration de leur part.

Par  Floxy28  |  5

Et encore... Petite anecdote perso, je me fais opérer des croisés, donc il me rase le genou, l'infirmière part, l'anesthésiste me fais la piqure, et la je dis mais c'est pas le bon genou que vous avez rasé ! Le temps d'aller voir le chirurgien l'anesthésie fait effet je m'endors... Obligé d'appelé madame en urgence... Et une belle flippe au réveil en regardant que c'est le bon genou qui avait été opérer !

Par  Kerr Haggan  |  1

Je viens de me faire opérer du genou en France et pareil j'ai eu droit à une flèche pour indiquer le bon genou à opérer. Ca m'a bien fait rire aussi, moins lorsqu'il a fallu l'enlever, je ne sais pas quel stylo ils ont utilisé mais j'ai gardé la flèche une bonne quinzaine de jours malgré les douches ^_^