37
Par Grang - / lundi 21 mai 2018 20:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Grang  |  27

Salut, si, si, ils ont vérifié, et je n'ai rien senti lors de la manipulation, la brave anésthésiste s'est fait incendier au réveil du pauvre chirurgien. Elle lui a demandé si j'avais vraiment mal ou si je disais que j'avais mal. Le chirurgien lui a répondu que le coup de pied n'était pas simulé :-)

Comments
Répondre
  Grang  |  27

Salut, si, si, ils ont vérifié, et je n'ai rien senti lors de la manipulation, la brave anésthésiste s'est fait incendier au réveil du pauvre chirurgien. Elle lui a demandé si j'avais vraiment mal ou si je disais que j'avais mal. Le chirurgien lui a répondu que le coup de pied n'était pas simulé :-)

Répondre
  fregolo  |  24

L’anesthésie était complètement ratée dans la mesure où elle était également sensée paralyser tes membres inférieurs d’ailleurs,le chirurgien aurait dû vérifier avant si tu pouvais encore bouger les jambes ou pas.

Répondre
  xFrozenxHeartx  |  25

Je confirme les dires de Fregolo, j'ai été opérée de la hanche sous péridurale et je ne pouvais rien bouger. Mes jambes étaient trop lourdes quand j’essayais de les bouger et sinon je ne les sentais plus. Par contre c'est juste horrible de se faire opérer en étant conscient, c'est juste un énorme calvaire. Courage !

Répondre
  fredturtle  |  20

Je confirme pour avoir aussi été opéré sous péridurale (nettoyer et recoudre une cuisse suite à un accident avec une tronçonneuse), on ne sent strictement rien et l'on ne peux plus rien bouger.

Si la péridurale a bien été faite.

Répondre
  Epiline  |  22

Il peut arriver qu'une péridurale soit bien faite mais fonctionne mal, genre elle fait effet au début et puis pouf, plus rien. Du coup je ne suis pas sûre que l'on puisse vraiment mettre l'anesthésiste en tort, la question se pose.

Répondre
  Epiline  |  22

Il peut arriver qu'une péridurale soit bien faite mais fonctionne mal, genre elle fait effet au début et puis pouf, plus rien. Du coup je ne suis pas sûre que l'on puisse vraiment mettre l'anesthésiste en tort, la question se pose.

Répondre
  . x Cam x .  |  34

Vous pouvez très bien avec une péridurale, ne rien sentir mais arriver à bouger vos membres. On appelé ça avec un bloc sensitif sans bloc moteur...C’est possible et en rien une erreur de l’anesthésiste qui l’a posé.

Répondre
  Key_Scar  |  14

Je confirme que ça peut fonctionner au début et partir d'un seul coup ! Lors de ma césarienne, j'ai commencé à tout sentir juste après la sortie du bébé, et ça été un véritable enfer... Une douleur vraiment traumatisante. Les médecins n'ont pas compris pourquoi ça ne fonctionnait plus. Ils ne m'ont rien donné de plus. J'ai terminé l'opération avec mon dos qui ne touchait plus la table, l'anesthésiste qui me tenait la main n'a plus pu bosser ensuite tellement je serrais fort... Le médecin n'arrivait pas à faire les sutures...

Par  Maneskyggens  |  18

"Sur le billard". Cette expression m'a toujours fait rire.

Répondre
  Slyfried  |  32

J'étais justement en train de faire des recherches sur cette expression. Il y aurait plusieurs origines, je connaissais que l'origine militaire :

Si on s’en réfère aux travaux du linguiste Gaston Esnault, pendant la 1ère Guerre Mondiale, les soldats appelaient « billard » le No Man’s Land » entre 2 tranchées..
«« Monter sur le billard » désignait alors le fait de sortir de sa tranchée pour lancer une opération.
Les malheureux qui mourraient dans cette zone « restaient sur le billard » tandis que ceux qu’on devait opérer sur place « passaient sur le billard ».
Après la Grande Guerre, le terme serait resté dans le langage courant : au 19ème siècle par exemple on disait « dévisser son billard » pour parler du fait de passer de vie à trépas.»

Mais il s'avère qu'il y aurait d'autres propositions sur l'origine de l'expression :

«L’Origine Sportive :

Évoquer le billard comme table de chirurgie de fortune est bel et bien une des hypothèses avancées pour expliquer l’origine de l’expression « passer sur le billard ».
Le billard se joue dès le 14ème siècle, mais originellement pas sur des tables.
Il s’agit en effet d’un dérivé du croquet développé par ses adaptes pour pratiquer leur activité favorite en intérieur.
Il s’agissait de faire glisser une masse sur un bâton recourbé afin de venir percuter des boules de bois de 10 cm de diamètre pour les faire passer à travers des arceaux. Ledit baton était appelé baliyard en Angleterre et lihard en France.
La première table attestée de billard telle que nous la connaissons aujourd’hui date de 1469.
Elle mesurait 8 pieds de long et 4 de large (soit environ 2,50m sur 1,30m) et pesait 618 livres (un peu plus de 300kg).
Compte tenu de sa masse imposante, la table de billard était donc une des seules surfaces planes de grande taille fixe qu’on trouvait dans les châteaux.»

La suite dans quelques instants.

Message publicitaire : Kiri-Kiri-kiriiii ! Le Fromage des gastronomes en culotte courte.

Répondre
  Slyfried  |  32

Deuxième message publicitaire : Pesto ! Pesto ! Panzani Panzani Pesto ! J'en mets par ci, j'en mets par là ! Panzani Panzani Pesto !

🙄

Je rappelle à toutes fins utiles qu’au Moyen-Age, les tables à manger n’existaient pas : on déplaçait des planches et des tréteaux aux grès des pièces où on ripaillait.
«Le billard aurait alors servi, à l’occasion, en cas d’urgence, quand on n’avait pas le temps de trouver mieux, de table de chirurgie.
Une anecdote de 1870 atteste d’ailleurs de cet emploi : blessé lors de bataille de Sedan (guerre franco-prussienne), le Maréchal Mac-Mahon fut vraiment opéré sur une table de billard à l’arrière d’une brasserie.
On trouve même trace de telle pratique dans la littérature, tel que dans « Madame Bovary » de Flaubert où il est question de l’opération d’un pied-bot sur une table de billard.

L’Origine Grivoise :

Selon Claude Duneton, historien du langage, « le billard » désignait le lit charnel, celui où on faisait du sesque, là où on a (normalement) des sensations fortes.
Relativement logique quand on considère que le jeu de billard consiste à pousser des boules dans des trous à l’aide de queues (même si la puriste que je suis vous dira qu’on parle de billes et de poches mais passons…)
Il ne fallut pas longtemps pour que les rouages de l’antiphrase et de l’argot se mettent en branle (ah ah ah !) et que « passer sur le billard » désigne le fait de devoir subir une chirurgie; et vues les techniques rudimentaires d’anesthésie, la « jouissance » risquait fort d’être aussi très intense… bien que d’une autre nature.»

Et il y aurait une Origine médicale, un dentiste, Louis Alexandre Billard, s'inspire d'un fauteuil Justus Ask pour créer un fauteuil de dentiste à bascule avec crachoir et tout. «Le fauteuil Billard trouva rapidement sa place dans tous les cabinets dentaires et c'est tout naturellement que, quand on venait se faire soigner les dents, on «passait sur le Billard»

Répondre
  Slyfried  |  32

Pour sûr ! Mais je n'aurais pas pu mettre les deux merveilleux slogans de pub ! Cela vaut bien 15 minutes de mon temps...
Et tu vois, déjà une victime, PrettyTinkerBell ! 👼

Répondre
  Slyfried  |  32

C'est un copier-coller avec deux trois ajouts. J'ai mis des guillemets ! Les liens sont supprimés, j'ai préféré faire ca. Ceci dit j'ai peut être trouvé une solution ! 😎
Par contre je viens de voir que sur l'appli, cela fait deux énormes pavés indigestes.

Similaires
Chargement…