File la thune

Par Linette - 27/05/2014 07:00 - France

Aujourd'hui, j'ai demandé une augmentation en entretien individuel. Mon chef a accepté, m'a précisé que c'était déjà prévu et m'a annoncé le montant. Le trouvant vraiment bas, je lui ai tapé dans l'épaule en disant : "Vas-y, arrête de déconner !" Il ne déconnait pas. VDM
Je valide, c'est une VDM 89 965
Tu l'as bien mérité 14 733

Dans la même collection

Top commentaires

Tu as une drôle de façon de t'adresser à ton patron.. "Ouah zyva gros, fais pas ta pute"

Holy_Mad 39

Puis en plus à lui parler comme ça, t'a vraiment intérêt à ce qu'il soit sympa ton patron !

Commentaires

Holy_Mad 39

Puis en plus à lui parler comme ça, t'a vraiment intérêt à ce qu'il soit sympa ton patron !

Ça dépend il y a probablement des patrons qui préfèrent se faire tutoyer et être proche des employés que se faire vouvoyer et être finalement que un emmerdeur friqué

Il a dit que c'était son chef, pas son patron, et il y a une grosse différence entre les deux ! Tu n'as pas du tout la même relation avec l'un qu'avec l'autre et ça dépend également du service dans lequel tu te trouves. Personnellement je m'entends très bien avec mon chef et il arrive même qu'on se raconte des histoires de cul, mais le patron, qui est le DG, il y a un respect évident de par sa position et jamais de la vie je ne pourrais lui "taper sur l'épaule" !

#49 : Je n'avais jamais fait de différence entre "chef" et "patron" quand je m'exprime ! Enfin pour répondre à #1 ça dépend vraiment d'énormément de choses. Dans mes derniers jobs, même si hiérarchiquement, mes boss étaient au dessus de moi, en tant que personne, on était au même niveau et je leur accordais le même respect qu'ils m'accordaient (le même respect que j'accorde à tout le monde en général d'ailleurs ! ). Je ne dis pas que ça va être le cas partout, mais il y a un grand nombre de job ou on peut parler comme ça à son boss! D'ailleurs, mon boss actuel m'a déjà vu complètement torchée, tout comme le patron de la boite qui s'amusait à essayer de me caser avec des inconnus dans un bar ! Et je trouve ça plus sympa comme ambiance ! :)

Holy_Mad 39

#49 Logiquement si il demande une augmentation, c'est pas à son chef mais à son patron, enfin corrigez moi si je me trompe, je suis encore qu'un lycéen ^^ #58 Ça c'est plus un patron, c'est une personne trop cool ^^

@45 : Quand on fait du planeur et de l'avion depuis l'âge de 14 ans, je suppose que monsieur doit avoir un papa patron, d'où son discours, les statistiques sont formelles un cadre vit plus longtemps qu'un ouvrier, donc il faut arrêter de plaindre les patrons, quelque soit leur nombre d'heure, leur tarif horraire seront toujours plus important que celui d'un de ses employés. Comment peux tu faire de l'avion alors que certains étudiants mangent des pâtes tout les jours pour survivre. Je pense que certains parents ferait bien d'apprendre un peu plus la valeur de l'argent à leur enfants

#61 Après c'est de la sémantique ! Dans une entreprise d'environ 1 000 employés, ton augmentation tu la demande à ton chef ! Si tout le monde vient frapper au bureau du Directeur Général (ici appelé le patron, mais on peut trouvé toute sorte de mot ;) )on ne s'en sort plus ! Chaque service est sous la responsabilité d'un directeur ou d'un responsable, exemple, pour le service informatique, dirigé par le DSI Directeur des Systèmes d'Informations, pour le service com c'est le Directeur Com, etc...

#61 Et puis il faut aussi que tu saches que le monde de l'entreprise et très Très TRES différent de ce qu'on nous apprend au collège / lycée...

#63 ça me fait toujours rire cette haine du patron pas de patrons,pas d ouvriers ou alors vous ouvrez une collectivité et je vous regarde vous battre :-)

#69 ton raisonnement marche aussi à l'envers : pas d'ouvriers, pas de boite, donc pas de patron ;) aucun n'est plus indispensable que l'autre.

Une entreprise n'a pas forcément besoin d'employé. Par contre un patron est toujours nécessaire.

isolinemusic 21

#63 "Comment peux tu faire de l'avion alors que certains étudiants mangent des pâtes tout les jours pour survivre." Haha donc ça veut dire que sous prétexte qu'il est probablement riche, il n'a pas le droit d'être heureux et de faire des activités qui lui plaisent mais qui sont certes coûteuses ? ^^ C'est la vie, certains sont avantagés dès la naissance, d'autres non. Mais je ne pense pas pour autant que ces personnes avantagées soient à blâmer. De plus rien ne dit qu'il n'a pas la notion de l'argent et de sa valeur. Enfin bon chacun son point de vu hein ;)

#63 : Euh... Perso le grand patron de ma boite ne fait pas de l'avion tous les week-end, et l'ancien patron de mon ancienne boite non plus. C'est plutôt du statut cadre sup sup avec pas mal d'argent mais loin de l'image que tu en as. Tu sais le patron de la boulangerie, ou du salon de coiffure, ou du petit resto en bas de chez toi, ce sont des patrons aussi, et je doute qu'ils fassent de l'avion comme loisir tous les week-end ! Enfin je pense qu'il y a beaucoup plus de petits patrons que de gros patrons des boites du CAC 40 qui touchent des millions sans rien faire :) Et comme le mentionne #77 aussi, je n'aime pas cette comparaison ! C'est pas parce qu'il y a pire qu'il ne faut pas en profiter ! C'est comme de dire "Comment les étudiants peuvent manger des pates tous les jours alors que les pauvres petits africains ne mangent même pas tous les jours !!!" #68 : Oui et il faut aussi savoir que le monde du travail est très différent en fonction du domaine, de l'entreprise, des collègues, et d'un million d'autres choses !

Holy_Mad 39

#68 oui, ça je suis déjà au courant, j'ai quelques jobs d'été à mon actif

loulou_59300 16

Pas d'ouvriers, pas de patrons non plus. ;) À moins d'être le patron de soi-même...

Holy_Mad 39

On part quand même dans un sacré débat la...

Heu. .. je sais pas comment il a pu lui taper sur l'épaule en plein entretien individuel! enfin en j'ai toujours été à "distance" de mes gars lors des entreriens et ils ne risquaient pas de me taper sur l'épaule. je suis sans doute psychorigide lol

Tu peux très bien tutoyer un superieur, ça dépend de la culture d'entreprise. A Auchan par exemple, l'entreprise est axée sur un tutoiement entre salariés et superieur. C'est peut être le cas ici aussi.

de plus en plus d'entreprises se mettent à la mode anglo-saxone, le tutoyement est de rigueur à tous les échelons. Dans ma boîte actuel, la règle serait de tutoyer mon PDG, ne l'ayant pour l'instant pas croisé, j'avoue que je le vouvoierais, parce que c'est un norme de la langue française. (même si pour moi, le tutoiement n'est pas un manque de respect, mais ça c'est un autre débat)

#104 probablement :-p (je rigole évidemment)

>108 Tu m'expliques comment tu différencies le vouvoiement du tutoiement dans cette fameuse mode ""anglo-saxonne"" que tu décris ? :) Parce que pour moi, "you" et "you" ça sonne pareil (la magie de l'anglais, tu interprètes comme tu veux). Et du coup dans la tête des anglais, c'est peut être plus un you "poli" de vouvoiement ? Mind blown !

Arrêtes deux minutes avec tes " les patrons ont du fric et les ouvriers meurs de faim ". reviens à la réalité, quand un " patron " investi toute ses économies pour crée sa boîte tu ne trouves pas ça normal qu'il gagne plus que son employé ? Et la je te parles de ceux qui ont de quoi se verser un salaire..! Effectivement si pour toi les patrons sont à l'image de ceux du cac40 je comprend que ton esprit et ta vision du monde soient aussi étroit ..

#44 Ça ne veut rien dire, en fait. Un de mes anciens patrons voulait qu'on le tutoie, sous prétexte qu'il n'avait pas oublié d'où il venait, et qu'il était comme nous. Et au final, ça a été une de mes pires expériences professionnelles: il ne payait aucune heure sup, nous racontait sa vie privée et ses problèmes à longueur de temps, se mêlait de notre vie privée, et lorsqu'on lui demandait une augmentation il répondait qu'il n'en n'avait pas les moyens. Il jouait au "pote" pour mieux nous culpabiliser si on lui demandait quelque chose, et pour pouvoir nous faire bosser plus sans payer plus. Avec des arguments du style: tu sais, je suis comme toi, j'ai pas une thune, j'ai des crédits, l'école des gamins me coûte une fortune, alors tu comprends, si tu veux une augmentation je vais devoir la ponctionner de mon propre salaire! Et puis, au passage, si tu peux travailler demain soir et faire la fermeture à ma place, ce serait gentil... Tu comprends, ça va mal en ce moment avec ma femme, alors j'ai prévu de l'emmener dans un resto 5 étoiles demain soir. Tu me rendrais un immense service en acceptant: grâce à toi je vais pouvoir sauver mon couple! (vécu) Avec un patron que tu vouvoie, il y a une certaine distance, pas d'implication émotionnelle, et il est plus simple de demander une augmentation ou un jour de congé pour déménager, par exemple. Enfin, bon, mon avis est tiré de mon expérience professionnelle. Au final, je pense que, qu'il se fasse tutoyer ou vouvoyer, un patron correct sera toujours correct, et un c*nnard sera toujours un c*nnard..

"Bon eh bien, j'ai l'honneur de vous annoncez que vous êtes virer !"

Les gens qui regardent trop la télé... Si j'ai bien suivi mes cours de droit, faut envoyer une lettre recommandée, le convoquant à un entretien dans lequel on n'évoque pas le licenciement et après réflexion du patron la décision du patron est prise. Et de toute façon avec une raison aussi bison ça finirait au prud'hommes ! Au pire tout ce qu'il risque c'est de ne pas avoir de promotion... C'est bon, j'ai fini d'être chiant :)

#14 Directe les prud'homme faut pas poussé non plus ca m'étonnerait qu'ils en arrivent là pour une histoire d'augmentation xP

Oui c'est une raison avec des cornes... Autant pour moi, mal relu, bidon*

Je pense que la bonne réponse est : "Bon eh bien, j'ai l'honneur de vous annoncer que vous êtes virée !"

#14 tu as bien suivi tes cours de droit du travail au vu de ce que je me souviens des miens. Mais il n'empêche que dans la réalité, l'employeur peut quand même sortir au gars "vous êtes virés" puis lancer la procédure ^^

#54 : tu apprendras que les deux formes sont correctes (autant/au temps pour moi)... eh oui renseigne-toi un peu avant de corriger des fautes qui n'en sont pas!!!

Tu as une drôle de façon de t'adresser à ton patron.. "Ouah zyva gros, fais pas ta pute"

"wesh ma gueule, t'es radin donne du pognon "

les commentaires me choque ..... Déjà Chef et patron ( boss ) c'est pas pareil ..... et puis quand je lis les commentaire '' moi à la place de ton chef je t aurai viré !! '' bah c est bien pour ca que tu deviendrai jamais chef ..... vous vous croyez en serie TV ? ou en chine ? C'est pas parce qu'elle utilise un peu de jargon ( déconner houlalal que c est vulgaire ! ) qu'il y a pas un respect hiérarchique ...

J'ai eu un sacré fou-rire en lisant ton commentaire, merci :)

T'as jamais entendu de blague avant celle ci?

t'es pas à la page de l'argot. c'est plus "... fait pas ta pute" mais "fait pas ta te-pu" XD ;-) :-p

#59 A la rigueur le fais "pas ta pute" ça va, c'est le "zyva" qui me fait rire moi, ça se dit vraiment (encore?) ça?? ^^

#97 par chez moi, les gars de la "zone" le disent encore.... maintenant c'est vrai que j'habite la haute Savoie dans 1 vallée que je qualifierais pour ça de vallée des bisounours :-) alors ils sont peut être pas non plus trop à la page XD

il te tape sur l'epaule " allez t'es viré ".

Hoooo comme c'est beau! "l'épaule en ploie"! j'aime +1 tu es en pôle position du meilleur jeu de mot de cette vdm!

Offre lui une fleur de Lys en Scié ! Ah non ça veux rien dire en fait .. Tu es inimitable FoF ! :)

Oh vas y boss fait pas ton radin wesh !

ouai je deconnais en faite tu es viré!

C'est ce qui s'appelle un coup bas.

juju3210 12

Ou alors un La Havane :p (Bon ok la vanne est nulle ...)

- Comment tu sais que je suis parti à Cuba ? - T'as la Cuba tête ! Celui qui comprend devient mon ami :)

T'as l'air d'être super pote avec ton patron, il va peut-être changer d'avis... Sur le montant j'espère, et non sur ton contrat !