Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

C'est assez fréquent... 33% du temps parce que les procédures de l'entreprise imposent un niveau de diplôme pour passer cadre et la personne en poste ne l'avait pas. 33% du temps c'est que la personne n'était pas au niveau attendu... même si elle en est persuadée 33% du temps, la personne était au niveau du poste, mais un poste qu'ils ont ensuite revus et modifiés pour le rendre plus complexe parce que la personne qui était en poste n'avait pas le niveau pour cette nouvelle version du poste. 1% parce que l'employeur a fait n'importe quoi. Après c'est sur que du côté salarié, on pense souvent que c'est parce que l'employeur fait n'importe quoi.

Rêve pas , ils vont donner les titres au nouveau mais sans le salaire que tu aurais reçu . Mauvaise gestion de la boîte : ils n’ont pas compris qu’un employé motivé est très important et que toute peine mérite salaire . Courage , tu trouveras mieux ailleurs .

Commentaires

On attrape pas les mouches avec du vinaigre. Nombreux sont les recruteurs qui font miroiter monts et merveilles mais qui n’ont nullement l’intention de donner ce qu’ils ont pourtant promis.

Rêve pas , ils vont donner les titres au nouveau mais sans le salaire que tu aurais reçu . Mauvaise gestion de la boîte : ils n’ont pas compris qu’un employé motivé est très important et que toute peine mérite salaire . Courage , tu trouveras mieux ailleurs .

C'est assez fréquent... 33% du temps parce que les procédures de l'entreprise imposent un niveau de diplôme pour passer cadre et la personne en poste ne l'avait pas. 33% du temps c'est que la personne n'était pas au niveau attendu... même si elle en est persuadée 33% du temps, la personne était au niveau du poste, mais un poste qu'ils ont ensuite revus et modifiés pour le rendre plus complexe parce que la personne qui était en poste n'avait pas le niveau pour cette nouvelle version du poste. 1% parce que l'employeur a fait n'importe quoi. Après c'est sur que du côté salarié, on pense souvent que c'est parce que l'employeur fait n'importe quoi.

Tu oublies l’âge qui est un facteur très important au niveau salaire . Beaucoup de boîtes préfèrent engager des jeunes avec des titres ronflants , mais au salaire bien plus bas .

Bien entendu de sources sûres et vérifiées par l'institut statistiques @Llonewo... Le fait d'appuyer avec des chiffres qui ne sortent de nul part décrédibilise les propos. C'est dommage car le fond est pertinent.

On pourrait dire aussi: 90% du temps, c'est parce que l'employeur ne s'était pas rendu compte que pour recruter une personne compétente sur ce type de poste, il faut l'embaucher avec un statut cadre... Et qu'il aurait mieux fait de te mettre à ce statut directement... Que de devoir au final tester, former une nouvelle personne, sans même savoir si elle fera l'affaire... Et peut-être la licencier au bout de 3 mois, car n'étant pas apte à la fonction que tu exerçais...

Bah, tu devais pas faire l'affaire

Je n'y connais pas grand chose mais je crois que, qui dit "cadre", dit cotisation à une caisse complémentaire de retraite, c'est avantageux. S'ils recrutent un "cadre", il ne pourrons pas y couper.

Si, si, ils peuvent. Un ingénieur peut très bien être recruté en non cadre, et cotiser en tant que technicien. En général, il s'agit d'un premier poste qui est accepté faute de mieux.

En étant cadre je cotise à l'Apec et à des prévoyances supplémentaires, pour la retraite notamment. l'Apec est obligatoire ; le reste est évolutif en fonction de ta boîte et surtout des conventions collectives, accords de branches... Et il y a différents niveaux de cadres comme pour les employés et les techniciens avec des avantages différents.

poupoupidou: Si l'annonce de recrutement dit explicitement "cadre" alors non ils ne peuvent pas.

Alors la caisse de retraite des cadre n'existe plus depuis le 01 janvier 2019. Il y avait 2 système de calcul de points. 1 pour la partie correspondant au plafond de la sécurité sociale et qui représente la partie non cadre ou la tranche 1 pour les cadre, et un second mode de calcul pour la partie dépassant ce plafond que l'on appelle tranche B. Les salariés cotisent aujourd'hui sur la totalité de leur salaire avec un sel compte de point soit un seul type de calcul. au final, ça revient au même.

Repostule 😉

Bien sur, parce que c'est le poste qu'ils ont besoin. Mais a parier qu'ils vont proposer un démarrage au bas de l'échelle, et qu'ils vont faire stagner le niveau le plus longtemps possible. Ca ou c'est juste qu'il te refuse une évolution du a ton ancienneté qui leur ferais payer plus qu'un petit nouveau

Effectivement cette année en changeant d'assurance quand l'assureur m'a demandé ma profession et que j'ai dit ingénieur, il a ajouté "ingénieur cadre ou employé ?"... ça rejoint peut être ce que dit Poupoupipidou

Je pense que ça doit être attaquable au prud'homme et remettre en cause votre démission, surtout si vous n'avez pas retrouvé de poste derrière. Renseignez-vous.

Ils ont compris la lecon