Par Anonyme - 17/7/2021 09:30

Délicatesse

Aujourd'hui, ma grand mère est décédée. Ma mère est venue me l'annoncer alors que je dormais encore, avec cette phrase : "Mamie est décédée. Il faut que tu ranges ton linge aussi." Puis elle est repartie aussitôt en fermant la porte. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Gaston  |  16

Je suis désolé que tu aies perdu ta grand-mère, même si on sait tous que cela arrivera un jour, c'est triste. Chaque personne réagissant différemment, il est possible que son propre chagrin et le choc aient fait réagir ta mère de la sorte... Il est difficile de devoir annoncer cela à ses enfants, elle n'a peut-être pas voulu pleurer devant toi, pensé que cela serait plus "facile" en dédramatisant... Courage à toutes les deux !

COMMENTS
Par  Gaston  |  16

Je suis désolé que tu aies perdu ta grand-mère, même si on sait tous que cela arrivera un jour, c'est triste. Chaque personne réagissant différemment, il est possible que son propre chagrin et le choc aient fait réagir ta mère de la sorte... Il est difficile de devoir annoncer cela à ses enfants, elle n'a peut-être pas voulu pleurer devant toi, pensé que cela serait plus "facile" en dédramatisant... Courage à toutes les deux !

Répondre
  Otsuki  |  33

Ma grand-mère vivait dans une appartement proche de chez moi, et sa santé déclinait. Ma mère avait prévu de venir passer quelques temps chez elle, pour éventuellement faire les démarches nécessaires à une aide de vie et tout autre service proposé par la mairie pour les personne dans son cas. Ma grand-mère est décédée peut-être une semaine avant la date prévue du trajet pour ma mère: en l'absence de nouvelles pendant plusieurs jours j'ai fait ouvrir sa porte par un serrurier et je l'ai trouvée étendue dans son salon.... Je dois avouer que sur le coup, en appelant ma mère pour l'avertir j'ai annoncé un "J'espère que tes bagages sont prêts, il va falloir avancer ton voyage!". C'est juste qu'on ne sait pas quoi dire, et on se retrouve à balancer ce qui nous passe par la tête, indépendamment de la pertinence du truc.

Par  Llonewo  |  19

Mon grand-père est mort après plusieurs années à l'hôpital où pour faire simple il aurait tout aussi bien pu mourir dès la première semaine... son surcis a durée beaucoup plus longtemps que prévu par les médecins et le tout ponctués d'accidents qui auraient pu être fatals plusieurs fois par an... dans de telles situations certains ont déjà consciemment ou inconsciemment fait leur deuil avant même la mort de la personne et le moment venu ne le vivent donc pas du tout avec la même intensité/ impact qu'un décès "normal".

A l'inverse quand rien ne préparait vraiment à un décès imminent (âgé mais en forme) parfois c'est la soudaineté qui fait que certains ne percutent pas sur le moment.

Et puis tu as ceux qui ne se sentent pas ou plus proche de la personne décédée (même quand c'est un parent) et ne sont donc que peu touchés.

Tu as aussi ceux qui on une perception de la mort qui n'en fait pas un évènement triste.

Par  M0I79  |  12

Toutes ces banalités qu’on se dit au réveil