Par Arobase - 13/11/2020 07:30

De souche

Aujourd'hui, en récupérant mon vélo chez le réparateur que je fréquente depuis de nombreuses années, il me fait la remarque que mon français "s'améliore de plus en plus !" Je suis d'origine étrangère, mais j'ai grandi en France. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Monsieur Connard  |  62

Je pense qu'il faut savoir juste se mettre à la place des autres. Un petit peu, hein.
J'ai pris mon exemple car il est ridicule à souhait. Mais imagine, tu es une femme, française, tes grands parents sont venus du Maghreb dans les années 60 et quoi qu'il se passe on te renvoie à tes origines et non pas à ce que tu es. Au bout d'un moment même moi ça me ferait chier.

Par  Monsieur Connard  |  62

Scotty :

Ce n'est pas le personnage de Monsieur Connard qui écrit là, c'est vraiment moi.
Ce que tu ne comprends pas c'est qu'il est facile (un peu trop) de ne pas voir le(s) problème(s) quand on est pas concerné.

« ca a toujours existé et ca existera toujours », en partant de ce principe, les juifs ont été persécutés pendant plus de 3000 ans, donc est ce que tu es en train de dire que c'est mal de continuer à condamner l’antisémitisme ?
Ah bah « ca a toujours existé et ca existera toujours » ... osef quoi.

COMMENTS
Par  Monsieur Connard  |  62

Ah mais avec ce genre de con il faut jouer le jeu à fond.
Quand on me demande si je suis allemand, néerlandais ou belge je réponds " ah nan nan, je suis nigérian et j'ai l'accent typique de Lagos ".

Ce bon racisme ordinaire..

Répondre

Le racisme ordinaire. Le truc ordinaire, le bidule ordinaire, le machin ordinaire.. Ce sont des termes employés par des gens " légèrement " sectaires qui ne supportent pas les critiques, l'opinion, que l'on parle d'eux ou que l'on remarque leur différence. Ils se vexent comme des gros bébés et hurlent au loup a la vue du moindre museau, fût-il celui d'un caniche. Tu l'a encore bien vu hier avec les blagues sur Serena Williams, non?. Pour certains on ne peut plus parler en toute innocence sans se rendre coupable de ce genre de chose. On en est arrivé au point ou même la curiosité des enfants est perçue comme une agression et de la haine ordinaire quand ceux-ci demandent pourquoi le monsieur il est noir, pourquoi la dame elle est grosse ou encore pourquoi le monsieur est roux. Si maintenant on peut plus te demander d'où tu viens quand on voit tes cheveux roux et que l'on entend ton accent, de quoi peut-on encore parler?....Vous les Harkonnen vous êtes tous les mêmes de toute façon.

Répondre

Je pense qu'il faut savoir juste se mettre à la place des autres. Un petit peu, hein.
J'ai pris mon exemple car il est ridicule à souhait. Mais imagine, tu es une femme, française, tes grands parents sont venus du Maghreb dans les années 60 et quoi qu'il se passe on te renvoie à tes origines et non pas à ce que tu es. Au bout d'un moment même moi ça me ferait chier.

Répondre

Dans tous les pays ou j'ai habité on m'a toujours demandé d'où je venais, pourquoi j'étais là, Comment est le France etc.. Ca m'a jamais traumatisé et je comprend même pas ce que c'est sensé me faire. Tu crois vraiment qu'on a le temps de se vexer comme des grosses dindes pour tout et n'importe quoi?. La vie est tellement courte que l'on devrait même pas y penser.

Répondre

Mais tu ne peux pas comparer.
Imagine que tes arrières arrières grands-parents aient été chinois.
Bon, tu as toujours les yeux bridés et quoi qu'il arrive on te demande "bah tu viens de quel pays ?"
Tu vas répondre "bah la France. Je suis français..".
Et on te repond : "bah nan mais t'es gniak.... Tu n'es pas vraiment français de la bonne France.. Tu es de quelle origine alors ?"
Ça ne te ferait pas un poil chier au bout de la 800eme fois ?

Répondre

Mes grands parents étaient tous étrangers alors ca fait un sacré mélange. J'ai pris de ma grand mère qui était Ukrainienne et il arrive que l'on me dise que je suis typé russe et je n'en ai rien a faire. Je t'assure; Je ne sais pas ce que c'est sensé me faire. Il faut que je le prenne mal?. Mais pourquoi?.

Répondre

Scott : Ouais on a dû te prendre pour un Cosaque deux fois dans ta vie.
Incomparable.
Ramener systématiquement une personne au fait que sa culture « d’origine » ou celle de ses parents prédomine, ça doit être méga chiant à vivre au quotidien.

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

J’ai des élèves qui viennent de nulle part et de partout, et quand je remarque un prénom ou un nom de famille original, ou un accent d’ailleurs, je demande d’où ils viennent ou ce que signifie leur prénom ou nom. Et ils ne se vexent pas car ils voient que c’est plutôt de la curiosité bienveillante.

J’en ai eu un qui ne savait pas que son prénom signifie Aurore en arabe. Une autre qui s’appelait « petite pluie fine » en je ne sais plus quoi. Y en a un qui avait un prénom et un nom bien bretons ... en début d’année je cherchais donc un gars qui avait une bonne tête de breton. Toute la classe s’est marrée, c’était le seul black de la classe ! J’avais l’air bête, et lui en fait s’est bien moqué de moi. Autant vous dire que j’ai facilement retenu qui c’était ! Quand j’ai vu les parents, j’ai compris : papa breton, maman ivoirienne.

Et pour le coup, j’en ai eu pas mal des élèves asiat’, et ils ont tous un prénom bien français des plus classiques.

Ce qui les amuse le plus c’est quand je leur dis que j’ai un grand-père chti et une grand-mère et une mère nées en Algérie.

Répondre

J'ai vraiment énormément de mal a comprendre ces réactions infantiles de la part d'adultes. OUIIIIIINNN lui il est raciste, OUUUUIIIINNN lui il est sexiste, OUIIIIINNNN lui il est homophobe...Mais tout ca, ca a toujours existé et ca existera toujours. On peut pas se mettre a pleurer a chaque fois que l'on croise un con 😐😐. Et on ne peut pas non plus partir du principe que tout reflète ces caractéristiques. Un peu de réflexion avant l'aveuglement de l'émotion, moi ca me parait normal.

Répondre

Scotty :

Ce n'est pas le personnage de Monsieur Connard qui écrit là, c'est vraiment moi.
Ce que tu ne comprends pas c'est qu'il est facile (un peu trop) de ne pas voir le(s) problème(s) quand on est pas concerné.

« ca a toujours existé et ca existera toujours », en partant de ce principe, les juifs ont été persécutés pendant plus de 3000 ans, donc est ce que tu es en train de dire que c'est mal de continuer à condamner l’antisémitisme ?
Ah bah « ca a toujours existé et ca existera toujours » ... osef quoi.

Répondre
  RVJ  |  19

J'ai un (très léger) accent lorrain alors que je n'y habite plus depuis que j'ai cinq ans. Depuis 20 ans que je suis dans le sud, on me demande très souvent si je suis étranger, d'où vient mon accent etc., d'autant que ma femme, elle, est étrangère. L'autre jour, quelqu'un m'a dit "mais vous parlez bien français, vous êtes d'où ?". Ca m'a fait rigoler, et je pense que c'est lui qui s'est senti un peu con. Certes je n'ai pas un accent de Marseille, mais je ne vois pas de raison de s'offusquer quand on me fait la remarque !

Répondre

Demander à quelqu'un d'où il vient parce qu'il a un accent du Sud ou du Nord n'a strictement rien à voir avec le fait de demander à quelqu'un d'où il vient parce qu'il a une couleur de peau différente.
'Puis bon, vous ne pouvez pas décider de ce qui blesse quelqu'un à sa place.

Répondre

🎶 J'croyais qu'un mec en cuir ça pouvait pas chialer
J'pensais même que souffrir ça pouvait pas t'arriver
J'oubliais qu'tes tatouages et ta lame de couteau
C'est surtout un blindage pour ton cœur d'artichaut
Hey déconne pas MC. Ca sers a rien la haine 🎶


Toi aussi t'es un sensible qui cache son p'tit cœur derrière une carapace💖. Bisous mon copain. Viens dans le sud, je te paye une bière.😘

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

Je veux bien MC, mais balancer constamment que c’est du racisme alors que parfois ça n’en est pas, ben c’est aussi agaçant. Là dans la VDM le gars est on ne peut plus raciste, je suis d’accord.

Mais quand on se demande d’où vient quelqu’un qui a un fort accent ou qui a des traits dont on n’a pas l’habitude, ce n’est pas du racisme...c’est peut-être une curiosité mal placée si tu veux, mais ce n’est pas du racisme. J’ai un collègue super beau, 60 ans, blond aux yeux bleus et très grand. Je lui ai demandé qu’elle étaient ses origines parce que pour le coup, dans le sud ouest on a plutôt l’habitude des petits trapus! Le gars a des origines viking, bizarrement. Et j’ai un collègue qui est clairement maghrébin, je lui ai demandé d’où venait sa famille. Ce n’est pas du racisme c’est plus pour échanger sur son pays d’origine. Il ne le prend pas mal, il ne peut pas nier qu’il a des origines d’un autre pays et ce n’est absolument pas une insulte ou quoi de ma part. Le fait est que sa famille est implantée dans la ville d’origine de ma grand-mère, alors on a comparé nos recettes de couscous.

Bref, en fait il faut que les gens apprennent à différencier les remarques bienveillantes de celles qui sont clairement racistes et méchantes. Et je ne vis pas dans un monde de bisounours mais je suis persuadée que parfois des choses sont mal prises alors qu’il n’y a pas forcément de volonté de nuire.

Répondre
  Tharkun  |  40

@Scott
Si tu cites du Renaud et que tu lui offres une bière du sud, il va pas aimer, le MC
Je te conseille plutôt d'aller en Belgique si tu veux boire une bonne bière avec lui !

Répondre

Hummour Bizarre..." . J’ai un collègue super beau, 60 ans, blond aux yeux bleus et très grand "

C'est Dolph Lundgren!!!!!??😱😱😱...Rhaaaa la chance, ca doit être passionnant de discuter avec lui. Outre son rôle du mythique Ivan Drago c'est aussi un homme instruit puisqu'il a une maitrise en génie chimique. V'la les conversations passionnantes en perspectives.. Ou alors pour toi ça peut-être simplement de folles nuits d'amour, hein. Il est encore sacrement bien gaulé pour son âge.

@Tharkun...Nan il fait trop froid en Belgique🥶 .

Répondre
  Kinvald  |  46

@ricothéo :

Tu oublies (volontairement ?) la suite de la définition du racisme, qui est :
« Attitude d'hostilité de principe et de rejet envers une catégorie de personnes »; ce qui sous-entend, qu'il n'y a pas besoin de parler de race ou d'ethnie pour avoir des propos racistes.

Tu le savais, au moins ?

Répondre
  MadameDodue  |  63

Vous faites vraiment semblant de ne pas comprendre ou vous ne faites pas la différence entre "d'où viens ton accent ?" et "tu as telle caractéristique donc tu n'es pas du coin"?

Répondre
  Harbard  |  27

L'envie d'éviter un conflit en milieu professionnel ? La lassitude ?
Où enseignez vous ? En banlieue parisienne ? Non, je ne crois pas. Vous devez être en province. Sinon vous ne sortiriez pas ça.

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

En fait s’il y a quelque chose que je ne comprends pas c’est en quoi c’est lassant de parler de ses origines. Dans ma famille on a notre arbre généalogique jusqu’au XVI ème siècle et je suis fière de parler de l’Algérie de ma grand-mère, du Nord de mon grand-père, etc. J’ai des anecdotes jusqu’à mes arrières grands-parents, en passant par ma grand-mère qui a découvert le gel un jour où elle a étendu son linge en plein hiver, dans le Nord.

Bref, ce que je ne comprends pas c’est en quoi « et toi, tu viens d’où ? » peut autant être blessant ou lassant. Je n’ai jamais regardé la couleur de peau de mes interlocuteurs, ou plutôt cela n’a jamais été une barrière pour poser cette question. Ce qui est amusant c’est que quand je pose la question « tu viens d’où? », finalement je ne demande pas si la personne vient d’un autre pays ou quoi, mais peut-être plutôt d’une région où d’une ville en particulier. J’ai des élèves qui arborent fièrement un drapeau algérien ou marocain sur leur casquette ou maillot ou je ne sais quoi... parfois ils parlent de leurs origines de façon détournée, parfois certains ne savent pas ce que signifie leur prénom (et je parle aussi des Timothée ou Théodore, ou je ne sais quoi)...

Enfin, je trouve ça triste que de nos jours on se sente attaqué quand quelqu’un demande d’où on vient... car on se construit aussi par ses ancêtres.

Répondre
  Araldwenn  |  12

Faut arrêter de balancer le mot racisme à toutes les sauces... Le mec a peut-être fait une erreur en toute bonne foi. Franchement, quand on entend parler certains français (au niveau grammatical), y a de quoi se demander de quel pays ils viennent... Pour avoir pendant longtemps été en contact quotidien avec plus de 170 nationalités, je peux vous dire que le racisme n'est pas là où on croit le voir...

Répondre
  Le fée dora  |  21

Ce qui est drôle, c'est que tu fais la vierge effarouchée un peu plus bas pour une expression et tu montes sur tes grands chevaux, mais tu prends ton petit ton hautain contre celles et ceux qui ne parlent pas très bien français.
Vous sentez ? Snif. Snif. Ne serait ce pas l'odeur de la contradiction et de l'hypocrisie ?

Par  Alan  |  51

Hello ! J'interviens rarement mais là… Si les commentaires partent en cacahuète comme une réunion de copropriété raciste, je ferme. Monsieur Connard a raison, "Je pense qu'il faut savoir juste se mettre à la place des autres. Un petit peu, hein." Je peux parler en connaissance de cause, étant anglais vivant en France, j'ai souvent droit à des remarques fatigantes à la longue (qui ne se veulent pas méchantes, je précise, et encore, ça se voit pas forcément sur ma figure) donc… merci de garder vos théories farfelues et et limite racistes/xénophobes pour vous.

(bisous sinon)

Répondre
  lysbleu  |  15

J'imagine que des commentaires ont été supprimés, parce que là je ne vois que des gens avec des opinions différentes qui discutent.

Et ce n'est pas parce que quelque chose est fatiguant et a trait aux origines ou à une caractéristique d'une personne que c'est du racisme ou de la xénophobie... On est tous usés par les autres sur divers points, c'est le désavantage de vivre dans une société.

Répondre

@ Alan...Dommage. Je trouvais ca intéressant de pouvoir être sérieux de temps en temps. Avant de clore la discussion je tenais a te dire que j'ai j'ai passé de nombreuses années en Angleterre et que comme pour toi, mes origines étaient souvent abordées. Mais alors quel pied!!. Ce mélange des cultures, cette connexion culturelle ca a toujours été un moteur dans mon métier. Quoi de plus naturel pour un cuisinier que de découvrir et faire découvrir😁😁.

Vu que vous vous connaissez depuis des années , il n’est pas impossible que sa remarque soit justifiée et n’ait aucun sous-entendu raciste .
Certaines familles étrangères ont tendance à vivre plus facilement entre elles . De se fait , les enfants parlent très souvent leur langue maternelle et beaucoup moins le français , ils conservent donc un accent et une moins grande connaissance du vocabulaire . Par la suite , en grandissant , avec l’école puis les études , ils s’améliorent . C’est peut-être juste cette chose que voulait faire remarquer le réparateur de vélo et sans arrière-pensée raciste .

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

Oui mais ça ne se dit pas. Franchement ma belle-mère est née en Pologne, elle est arrivée en France à 3 où 4 ans, puis naturalisée française à son mariage. Ben parfois elle ne parle pas super bien français mais personne ne lui fera la remarque... parce qu’en fait elle « ne fait pas étrangère ». Pareil pour ses 7 frères et soeurs. Et je connais pas mal de français qui le sont depuis plus de 3 générations, et qui parlent moins bien français que certains pour qui le français n’est pas la langue maternelle.

Bref, dire à quelqu’un que son français s’améliore ça ne se fait pas, à moins qu’on soit prof de français ou je ne sais quoi... mais là le gars le dit clairement en mode « t’es pas de chez nous mais tu parles de mieux en mieux notre langue », et même si ça peut paraître « gentil, anodin », en fait cette réflexion est blessante et condescendante...et donc raciste.

Répondre

Je ne l’ai pas ressenti comme une remarque raciste ou condescendante , mais plutôt comme un compliment maladroit , provenant d’une personne plus âgée a un plus jeune .
Mais je suis d’accord que cela ne se fait pas , normalement .
J’ai l’impression ( peut-être que je me trompe ) qu’en France , les gens sont de plus en plus à cran avec ce qui touche aux étrangers, jugeant des propos , situations racistes alors qu’elles ne le sont pas .

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

J’ai l’impression que c’est un peu exacerbé ces derniers temps en France, mais je ne sais pas pour les autres pays. Mais bon, la génération de mes parents n’était clairement pas tendre avec certains étrangers et personnes issues de l’immigration... les polaks, les ritales, les espingouins ont bien pris cher. Sans compter les portuguèches, les boches, les belges (mais bon les belges on les aime bien quand même)...

Répondre
  Le fée dora  |  21

Il faut sortir de temps en temps de sa campagne profonde et sortir la tête de son cul.
C'est partout comme ça.
Et tant mieux si les choses bougent un peu.

Répondre
  aut..riste  |  42

Je vois ça un peu comme un défouloir : le pays sombre doucement et les médias font tout pour présenter les français comme un peuple avec une histoire horrible. Alors, puisqu'on n'a plus de fierté à être soi, il faut bien compenser en méprisant son prochain. Et en plus pointer le racisme chez les autres, c'est dénoncer le racisme, et donc montrer aux autres qu'on est une bonne personne.

Et pour Kinvald, à moins de vraiment vouloir couper les cheveux en 4, où est «l'attitude d'hostilité ou de rejet» dans le fait de faire un compliment à quelqu'un parce qu'on l'a vu progresser dans sa maîtrise de la langue ?

Répondre
  Harbard  |  27

Il ne faut pas en demander beaucoup aux béotiens moyens à ce que je vois.
Il est triste de constater que quand quelqu'un tente de reprendre quelqu'un sur ces remarques désobligeantes, obligatoirement le neuneu de base va répondre : « Mais je disais ça pour plaisanter », « Je ne pensais pas à mal », « On ne peut plus rien dire », « Mais c’est pas grave, tu te vexes trop ».

@aut..riste

Le racisme ordinaire est présent partout, tout le temps. Il est pernicieux car les personnes qui en font preuve ne s'en rendent pas compte. Ce ne sont que quelques remarques-questions anodines pour certains, qui sont en réalité des micro-agressions vécues au quotidien pour d'autres.
Si vous voulez, pendant un an, je peux vous écrire un message en vous demandant si vous chantez bien tous les matins « Vorwärts ! Vorwärts! ». Nous verrons bien si vous allez apprécier.

Répondre

@ Harbard . Il faut un peu arrêter de prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages . Cette attitude bobo-bien-pensante qui voit le racisme partout est sans doute la cause de bien des tensions là où il n’y en aurait pas .
je suis moi-même franco russe , né à Paris , sans parents , élevé par ma grand-mère en Suisse et devenu Suisse à mes 18 ans . Des gros lourdingues racistes j’en ai connus , ils sont très visibles de par leurs attitudes , pourtant ils sont une minorité . Des cons , il y en a partout , mais des gens extraordinaires aussi et moi , c’est eux qu’il me plait à mettre en avant . Un peu d’optimisme sur la nature humaine ne peut qu’être salutaire , surtout par les temps qui courent

Répondre
  Slyfried  |  63

Sous prétexte qu'il existe des gens extraordinaires [et heureusement], nous, la société, devrions porter des œillères ?
Soit, mais pourquoi ne pas aller plus loin dans l'anorexie cérébrale de ganache ?
Pourquoi parle t-on et pourquoi continuons nous à lutter contre les violences conjugales ? C'est désuet, voyons, il existe des hommes et des femmes extraordinaires.
Pourquoi parle t-on et pourquoi continuons nous à vouloir lutter contre la pédophilie ? C'est ridicule, il existe des hommes, des femmes et des enfant extraordinaires.
Pourquoi s’obstine t-on à vouloir faire de la prévention contre le cancer ?
Franchement, par les temps qui courent, un peu d’optimisme ne ferait pas de mal !
Le racisme ordinaire ? Ce n'est rien ! Voyons, c'est juste un petit truc anodin pour les adeptes de la bien-pensance islamo-gauchiste et les « victimes » en tout genre !
Positivons ! Il faut parler de saucisson, de pinard et de la bonne bouffe ! La vie est courte, voyons, pourquoi s'embêter avec ça.

Le racisme demeure pour moi le pire virus pour la planète, mais bien entendu il est totalement impossible d’imposer le confinement des esprits. Tant que l’on n’a pas vécu dans son quotidien ces petites allusions perfides, ces mots blessants, ces remarques graveleuses, ces accusations stéréotypées on imagine mal les dégâts psychologiques que causent les gens sans aucun respect pour la dignité humaine.

Répondre

@ Slyfried .
Mettre en avant le beau côté des gens n’a jamais impliqué de jouer l’autruche . Se battre contre ce qui est pour moi des déviances ( racisme , terrorisme , trafics humain etc. ) est une nécessité absolue dans une société .
Touché par des petites allusions ? Je pense que ça dépend du caractère de chacun . De mon côté , j’en ai rien à fouttre et les gros lourdingues racistes-xénophobes , je les ignore . Dans le cas où ils insistent trop , je les remets en place sèchement sans m’énerver .

Répondre

@Slyfreid...

Il y a des choses contre lesquelles le combat est perdu d'avance. Vouloir se battre contre tout ce qui relève de la haine c'est tenter de changer la nature profonde des hommes. La conscience a fait naitre la morale, mais que pour celle-ci existe il lui faut se confronter a son contraire sinon elle n'a plus de sens. On trouvera toujours du racisme et on y sera toujours confronté. On peut lutter mais on ne peut pas gagner; C'est comme écoper l'océan avec un gobelet en plastique. Au final, ce qui a toujours été, sera toujours. Guerres, haine, phobies etc.. C'est juste ancré en nous et ca ne partira jamais.

"Positivons ! Il faut parler de saucisson, de pinard et de la bonne bouffe ! La vie est courte, voyons, pourquoi s'embêter avec ça."

C'est exactement comme ca que je vois les choses, oui. Je vais pas m'arrêter de vivre pour les cons qui de toute façon ne changeront pas d'avis et resteront aveuglés par leur haine. Effectivement la vie est BIEEENN plus courte que ce que l'on imagine et personnellement je veux en tirer le plus puisque j'estime à une dizaine d'années le temps qu'il me reste a vivre. A moins que l'on invente une machine pour changer l'opinion des gens et les rendre tolérants, je préfère me concentrer sur le positif et laisser ces tristes personnes a leur sort. Peut-être que toi aussi, quand tu verra ta mort arriver, tu te dira " J'ai pas le temps de redresser les torts de l'humanité, je préfère profiter en paix du temps qu'il me reste ".
Comme une immense majorité des gens j'ai été confronté a des situations discriminatoires, mais j'oubli et je vais de l'avant. Suis-je victime de racisme ordinaire quand un de mes amis me traite de métèque?. Visiblement oui, puisque aujourd'hui tout est blanc ou noir ( sans mauvais jeu de mots ). Mais alors qu'est-ce ca me fait rire. C'est si grave que ça si je ne me sens victime de rien du tout?.

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

Attends Scott, c’est si tu échappes à la COVID-19 que tu espères vivre une dizaine d’années. Parce que sinon...

Sinon ton commentaire me fais penser à Moustaki : «  avec ma gueule de métèque, de juif errant, de pâtre grec, et mes cheveux aux quatre vents... » (elle me donne toujours des frissons cette chanson. Et oué je sais j’ai des goûts de vieux !)

Répondre

@Humour bizarre.. Oui ca c'est si le covid ne me tue pas avant😂 .


Magnifique chanson!!.' Fin si on a encore le droit de la trouver belle, hein; Le monde est tellement fou de nos jours, que certains oseraient qualifier de si belles paroles de racisme ordinaire.

Répondre
  Araldwenn  |  12

@ Le fée dora
Sortir de sa campagne profonde ? Ça sous-entend que si tu n'es pas un citadin t'es un crétin ? Et ça veut donner des leçons sur le racisme, non mais sans déconner ?
La ségrégation du coup c'est normal ?
Les parisiens qui traitent les autres citoyens français de "provinciaux" avec toute cette condescendance qui les caractérise, ça me débecte...

Et tiens, pour ta gouverne, fée, c'est féminin.

Et au sujet de cette VDM, je suis sûr que la personne pensait faire un compliment à la base, mais que ça a été mal perçu...

Répondre
  Le fée dora  |  21

Et tiens, pour ta gouverne, le fédora est un chapeau de feutre à large bord comportant un modèle particulier de calotte. C'est un célèbre modèle de chapeau classique. Donc masculin.
Et tiens, pour ta gouverne, le fée dora, c'est un jeu de mot. Toi, comprendre ?

Dans le contexte, c'est une expression imagée pour dire qu'en étant très éloigné de tout, certains ruraux ne côtoient pas le multiculturalisme au quotidien. Et, non, ils ne sont pas des crétins.
En tout cas, toi oui, tu en es un bon. Mais c'est autre chose.

Répondre
  Araldwenn  |  12

L'insulte est l'arme du faible. Je te laisse à ton ségrégationnisme de bas étage, vu le niveau de ta réflexion, ça ne vaut même pas la peine d'argumenter avec toi.