Par jujuee974 - 10/6/2019 16:00

Cristina, au secours !

Aujourd'hui, j'ai réalisé à quel point je suis négligée et mal habillée quand j'ai accosté un homme dans la rue pour un micro-trottoir. Une fois l'interview terminée, il s'est éloigné, une femme l'a rejoint et lui a demandé : "C'était qui cette SDF qui t'a accosté ?". VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Docendo_Discitur  |  78

L’habit ne fait pas le moine, mais il ouvre les portes du monastère.
En France, et dans de nombreux pays, l'apparence a une importance. Les vêtements forment au sein de notre société, un code sémiotique dont le fonctionnement est analogue à celui de la langue. Dans un spectre élargi de la communication, le vêtement devient l'un des canaux de la communication non-verbale, au même titre que le geste.
Ainsi, le vêtement peut dire un statut social, une fonction. Il permet de décoder.
J'ai une certaine propension à séparer le monde professionnel et ma vie personnelle. Dans mon métier, j'attache une importance à mon apparence. Je porte le plus souvent possible un costume, j'attache mes cheveux et je ne montre pas mes tatouages. Mais le soir, les week-ends, je retrouve mes rangers, mes sweats de black metal et mes jeans.
Dans notre société, il faut mettre toutes les chances de son côté. Et même s’il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture, vous n'empêcherez jamais, dans le monde du travail, à ce que le vêtement soit une sorte de dimension active avec un principe d'honorabilité, qui consiste à paraitre ce que l'on est.

Commentaires
Par  Docendo_Discitur  |  78

L’habit ne fait pas le moine, mais il ouvre les portes du monastère.
En France, et dans de nombreux pays, l'apparence a une importance. Les vêtements forment au sein de notre société, un code sémiotique dont le fonctionnement est analogue à celui de la langue. Dans un spectre élargi de la communication, le vêtement devient l'un des canaux de la communication non-verbale, au même titre que le geste.
Ainsi, le vêtement peut dire un statut social, une fonction. Il permet de décoder.
J'ai une certaine propension à séparer le monde professionnel et ma vie personnelle. Dans mon métier, j'attache une importance à mon apparence. Je porte le plus souvent possible un costume, j'attache mes cheveux et je ne montre pas mes tatouages. Mais le soir, les week-ends, je retrouve mes rangers, mes sweats de black metal et mes jeans.
Dans notre société, il faut mettre toutes les chances de son côté. Et même s’il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture, vous n'empêcherez jamais, dans le monde du travail, à ce que le vêtement soit une sorte de dimension active avec un principe d'honorabilité, qui consiste à paraitre ce que l'on est.

Répondre

Ah ça, le problème de l'homosexualité refoulée...
Et toi aussi va chier "yassine". Tu crois me duper ? T'as pris le nom d'un footballeur. Et ton vocabulaire cliché... C'est nul. Il manque "wesh" en ponctuation.
Mauvais troll.

Répondre
  alice1948  |  48

Ça me fait rire, il dit "t'as vu ta tête" alors qu'il n'a pas mis de photo de profil.. Complexe ? :p

Répondre
  Crush  |  27

Je suis certaine qu'il aurait été question du contraire, il aurait hurlé au racisme la petite chose fragile réfoulée.