Par Anonyme - 15/8/2020 06:30

Coucou !

Aujourd'hui, sur l'autoroute, je double un camion quand une voiture me fait des appels de phare. Pensant que c'est un connard qui veut que j'aille plus vite, je lui fais un doigt et met mes warnings. Ce n'est qu'en me rabattant et qu'il m'a doublé que j'ai vu le gyrophare sur le toit. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Monsieur Connard  |  61

FW : Nan, il faut en avoir rien à foutre. C'est la base. Tu doubles et un con te colle au cul car il joue sa virilité ? Tu restes à ta vitesse, tu doubles et tu te rabats dès que tu peux et sans gêner le camion (ou la voiture ou la moto). Si l'autre s'énerve et fait des grands gestes, faut s'en foutre. Le doigt va l’exciter et il va se dire « génial ouépouet, j'ai réussi à l'agacer, je suis trop fort pouet. Ouh ouh j'ai une érection, aaaah ».

COMMENTS
Répondre
  Flying Whales  |  50

Le coup des warnings, je comprends pas, autant faire un doigt aux cons micro-bites dangereux (très souvent le même profil : un jean-kéké en bmw ou en audi) qui te collent au cul pendant que tu doubles car tu ne vas pas assez vite pour eux c'est limite dans le code de la route. Bon là, pas de bol, elle n'a pas du bien regarder dans ses rétros, c'était des policiers.

Répondre

FW : Nan, il faut en avoir rien à foutre. C'est la base. Tu doubles et un con te colle au cul car il joue sa virilité ? Tu restes à ta vitesse, tu doubles et tu te rabats dès que tu peux et sans gêner le camion (ou la voiture ou la moto). Si l'autre s'énerve et fait des grands gestes, faut s'en foutre. Le doigt va l’exciter et il va se dire « génial ouépouet, j'ai réussi à l'agacer, je suis trop fort pouet. Ouh ouh j'ai une érection, aaaah ».

Répondre
  doubleK  |  44

les warning c'est comme des appels de phare mais pour derrière, pour rappeler à l'autre de respecter la distance de sécurité. Normalement on apprend à faire des appels de frein quand on passe le permis, sauf que sur l'autoroute ça peut être dangereux de simplement lever le pied si l'autre est un chauffard.
Sinon je suis d'accord avec MC, tu maintien ta vitesse et tu te rabat très tranquillement en sécurité.

Répondre
  Kinvald  |  46

Non, les feux de détresse permet aux conducteurs d’indiquer aux autres usagers de la route un danger de circulation :

. Lorsque la circulation est ralentie
. Lorsque un véhicule est immobilisé sur la chaussée
. Lorsqu'on rencontre un problème ou lors d'une panne

Ils ne servent pas à dire « salut, pourrais-tu respecter la distance de sécurité et m'indiquer où se trouve le buffalo grill le plus proche s'il te plaît ? », d'où leur nom en fait, feux de DÉTRESSE.

Répondre
  Cha123  |  49

Je comprends pas trop les gens qui critiquent. Et les appels de phare de la voiture derrière, c'est pas débile ? Quand tu doubles un camion et qu'une voiture te fait des appels de phare t'es censé faire quoi alors ? Je suis désolée mais le comportement de l'autre voiture est beaucoup plus débile et dangereux car stressant. Ça m'est arrivé une fois, je doublais un camion à la vitesse limite autorisée, des flics me font des appels de phare. collés à mon cul, je suis censée faire quoi ? Dépasser la vitesse limite autorisée pour leur faire plaisir et accélérer mon dépassement ? Réduire ma vitesse sachant qu'ils me collent pour me rabattre derrière le camion ? (là je questionne uniquement sur l'utilité des appels de phare hein)
Franchement, le comportement de l'auteur a été plutôt neutre, je trouve ça tout aussi débile et dangereux de faire des appels de phare quand une voiture est en train de dépasser un camion. Pour les warnigs, moi ça peut m'arriver pour justement indiquer aux gens derrière qu'ils ont un comportement dangereux. L'auteur aurait été débile et dangereux de freiner pour faire chier la voiture derrière.

Laissez les gens terminer leur dépassement sans les coller, c'est juste débile et inutile. Par contre si le gars monopolise la voie de gauche en dessous de la vitesse maxi sans raison, ok, les appels de phare je comprends !

Répondre
  doubleK  |  44

Les warning servent à signaler un danger. Si l'autre est suffisamment près pour t'emboutir au premier coup de freinage c'est un danger à signaler. Et je prendrai pas le risque de me faire rentrer dedans à 130 avec un appel de frein...

Répondre
  doubleK  |  44

Pour les coups de freinage c'était une des questions du code quand je l'ai passé, ça remonte un peu (2004) ça a peut-être changé depuis. Les appels de phares servent à signaler un danger immédiat à la voiture de devant ou venant en sens inverse, les appels et freins idem pour la voiture de derrière (je me souviens principalement de 2 situation qui reviennent dans les séries: trop près et phares éblouissant malgré le rétro en mode nuit)

Répondre
  Tharkun  |  40

Le risque de se louper existe mais il est assez faible. Le plus grand risque, c'est que le conducteur qui suit pile, lui, pour de bon et soit se fasse emboutir par celui qui le suit, soit qu'il perde le contrôle de son véhicule.

Répondre
  cenlikin  |  20

Les warnings servent à signaler un danger , quand un mec te colle au cul c'est légitime de les activer.
Si le gyrophare était activé tu devrais changer de lunette, s'il n'était pas activé les flics sont en tord et on en a tous déjà entendu parler de ces cowboys. Pour le doigt d'honneur au mieux tu es vulgaire, au pire tu te retrouve avec un barge en colère aux fesses.

Répondre
  rat_des_villes  |  8

On dirait que Melody Marks elle est parano !!! lol

Répondre
  rat_des_villes  |  8

Ahahaha "elle" a supprimé la photo de profil!!!

Répondre
  Haythan  |  24

Je n'avais pas entendu parler de cette méthode des warnings pour prévenir les gens derrière, mais ça ne me paraît pas con en effet quand il est dangereux de faire des appels de frein (qui m'ont aussi été indiqués quand je passais mon code/permis). Alors ouais, c'est peut-être pas marqué noir sur blanc, et les warnings ça ne sert pas à ça à la base. M'enfin, on est sur la route, personnellement j'préfère éviter un accident et prévenir le type derrière moi d'arrêter de me coller plutôt que de suivre scrupuleusement le code de la route.

Répondre
  nighty  |  15

Moi, depuis qu'un chauffard a essayé de me tuer car je ne dépassais pas assez vite (j'étais à 130kmh), qu'il m'a mis plein phare et que j'ai réagit en relâchant l'accélérateur 5 secondes... Le gars m'a doublé et fait faire un tête à queue à 130kmh.. Depuis je cale le régulateur de vitesse et j'oublie le rétro si on me colle. Je ne réagit plus. (ma plainte n'a jamais aboutie vu que je n'étais pas mort)

Répondre
  cenlikin  |  20

Bravo! Choisir de ne plus tenir compte des autres parce que tu as eu une mauvaise expérience démontre une grande maturité. Donc? Pour doubler tu ne regardes pas, tu te lance sans savoir s'il y a quelqu'un?

Par  Raptor Jesus  |  20

Donc d'abord tu dépasse un camion, ensuite une voiture te fais des appels de phares, et toi, en tant que bon conducteur, tu penses qu'il veut que tu ailles plus vite, lui fais un doigt, et mets tes warnings pour t'arrêter finalement juste après.
Je suis le seul à pas comprendre ?

Répondre
  Tharkun  |  40

Non, c'est pendant qu'il double que l'autre voiture lui fait des appels de phare. "Je double [...] quand [...]".

D’expérience, on voit plus souvent sur l’autoroute des chauffards pressés et pressants que des voitures de police banalisées. Donc, je comprends bien qu'on puisse penser avoir affaire à ce genre de connard.
Mais ça ne justifie pas le doigt d'honneur. La bonne attitude, c'est celle donnée par MC : "Tu restes à ta vitesse, tu doubles et tu te rabats dès que tu peux et sans gêner[...]. Si l'autre s'énerve et fait des grands gestes, faut s'en foutre."

Répondre
  gazeleau  |  31

à doubleK Donc si pas de gyrophare, alors reprendre la bonne technique de MC sitée ci-dessus: garder son allure, terminer proprement son dépassement en ne se rabattant que lorsqu'on est à bonne distance et en toute sécurité, doucement.

Par  tubalc1  |  6

Il y en a encore qui prennent le volant comme on part à la guerre.
Problèmes d'enfance mal réglés, de virilité, de médiocrité sociale ?
Les trois à la fois ?
Je recommande la pratique intensive des sports de combat, si possible les sports contondants...

Répondre
  boby23  |  4

pourquoi ? Si la personne est à 130, il respecte le code de la route. le dépassement n'autorise nullement de dépasser les limitations. si vous le faite, c'est que vous etes en infraction, c'est votre problème et non la faute du conducteur avec régulateur.

Répondre
  cenlikin  |  20

Conduire c'est aussi prendre en compte la vitesse des autres. Soit tu doubles, soit tu ne doubles pas. Doubler au régulateur pendant de longues secondes car on est juste un poil plus rapide que celui qu'on double est vraiment très énervant pour tout le monde.

Répondre
  epeda  |  26

Le code de la route indique qu’il faut rouler à 20km/h au dessus de la vitesse de l’autre pour doubler dans de bonnes conditions sur voie rapide. Dans la limite des limitations, évidemment. Quand tu doubles au régulateur quelqu’un qui est à peine plus lent que toi, faut pas t’étonner de te faire secouer par les gens qui ne veulent pas respecter les limitations.
Chacun est encore libre de faire ce qu’il veut

Répondre
  Tharkun  |  40

Non, le Code de la route dit simplement : "La vitesse relative des deux véhicules permettra d'effectuer le dépassement dans un temps suffisamment bref."
Il n'y a pas de référence à la différence de vitesse. Le temps suffisamment bref s'apprécie en fonction des conditions de circulation.
Sur autoroute, quand la prochaine barrière de péage est à 300 kilomètres, un temps de quelques secondes me semble suffisamment bref.

Répondre
  Tharkun  |  40

On verra l'avis du juge si un jour un automobiliste procédurier porte plainte contre moi et explique que mon dépassement à 130 km/h l'a mis en danger et l'a, de surcroit, privé de sa "liberté" de rouler à 160 km/h.

Répondre
  TofVW  |  45

@epeda: "Quand tu doubles au régulateur quelqu’un qui est à peine plus lent que toi, faut pas t’étonner de te faire secouer par les gens qui ne veulent pas respecter les limitations.
Chacun est encore libre de faire ce qu’il veut"

"Chacun est encore libre de faire ce qu'il veut"… Tu as raison, si je me fais choper à 170, c'est ce que je dirai aux flics. Ils devraient comprendre et me laisser repartir tranquille.

Répondre
  TofVW  |  45

Le fait d'être libre de faire ce qu'on veut (ou d'en avoir le pouvoir, si tu préfères) est incompatible avec le fait d'assumer une quelconque conséquence.
Si je tue quelqu'un, et que je finis en prison, alors je n'étais pas libre de tuer cette personne.

Répondre
  Tharkun  |  40

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

Donc non, tu n'es pas libre de tuer quelqu'un, car la Loi considère que tuer autrui, c'est lui nuire.

Répondre
  Haythan  |  24

Ouais, fin de fait, y'aura des gens qui ne respecteront pas les limitations de vitesse en conduisant. Il vaut mieux les prendre en compte, c'est plus sécure pour tout le monde, pour vous, pour lui. De la même manière qu'il vaut mieux prendre en compte ceux qui ne roulent pas aux limitations de vitesse.

Répondre
  gazeleau  |  31

Les gens qui doublent en gardant leur allure - régulateur ou pas - n'ont que le comportement induit par les changements de directives de contrôle routier qui font flasher automatiquement à +5km/h tout contrevenant sans distinction de situation.

Ce qu'on apprenait au permis il y a 25 ans encore d'accélérer pour que le dépassement et la mise en danger due au dépassement ne se prolonge pas trop est devenu caduque avec la généralisation des radars automatiques - embarqués ou fixes -

Répondre
  cenlikin  |  20

TofVW : Pour reprendre ton exemple extrême. Tu es libre de tuer quelqu'un, si tu choisi d'accepter les conséquences. c'est ça être adulte. Assumer ses choix.
Moi, comme j'aime pas l'idée d'aller en prison et que je n'aime pas non plus l'idée de tuer quelqu'un. Je ne le fait pas.
Si un jour, un mec viol une de mes connaissances et s'en sort. je pourrais reconsidérer la question.

Par  rat_des_villes  |  8

Ca m'est arrivé pareil, une Audi derrière moi qui me faisait des appels alors que je doublais un camion à 130, il faut juste leur faire coucou comme si on disait bonjour à maman, ça les rend dingues!

Par  Llonewo  |  15

Quand on double et que quelqu'un fait des appels de phares pour que tu accélères alors que tu es déjà au max autorisé, tu ne fais rien et tu termines tranquillement le dépassement.

Si c'est un dépassement sur une voie de circulation où des voitures peuvent arriver de face, tu te rabats dès que possible une fois le doublement fait et c'est après que le chauffard t'a doublé que tu lui fais des appels de phares et un doigt.

Si c'est sur l'autoroute, toujours dans l'hypothèse où tu es à la vitesse max autorisée, tu prends tout ton temps pour te rabattre une fois le doublement fini en ne le faisant qu'une fois que les deux traits de sécurité sont passés.

Si sur l'autoroute tu doubles en dessous du max autorisé et qu'une voiture fais des appels de phares, c'est pour te dire que tu roules à vitesse réduite sur la voie la plus à gauche.. . Il faut alors simplement accélérer jusqu'à la vitesse autorisée... Et si cette personne roule plus vite que le max te rabattre ensuite en prenant ton temps.

Si c'est un véhicule en intervention... S'il n'est pas encore collé derrière il faut freiner pour se rabattre derrière le véhicule que l'on voulait doubler si ce n'est pas dangereux.

Dans tous les autres cas et à partir du moment où c'est possible, il faut accélérer quitte à dépasser le max pour finir le doublement le plus vite possible et libérer la voie.

Répondre
  Darknouilles  |  46

Merci d'avoir précisé "avec les deux traits de sécurité": un usager de la route roulant au max de la vitesse autorisée n'a pas à se rabattre sans respecter les règles de sécurité (et donc créer une situation de danger, pour lui et pour les autres), pour quelqu'un qui est en infraction.