Par Anonyme - 26/4/2021 12:00 - France - Plessis-barbuise

Capitalisme et compassion

Aujourd'hui, ayant subi un braquage à main armée sur mon lieu de travail, je préviens mon employeur de la durée de mon arrêt de travail dû au traumatisme subi. Il me répond : "Faut arrêter d'exagérer, c'était pas si grave quand même. Ils t'ont pas tiré dessus, viens quand même." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre
  imperatrice34  |  34

"J'allais y aller au coiffeur"

Par  eldran64  |  18

Au delà du côté "brulesque" de sa réponse, essais de conserver des traces de ce genre de choses.

Si tu ne te sens pas bien, ne va pas travailler et va voir ton médecin. Si tu as déjà ton itt va/reste chez toi.

Tu peux aussi calmer ton chef en lui signifiant que son comportement s'apparente légitiment à du harcellement morale.... ah et j'oubliais parles en aux représentants de proximités. Ce genre de comportement c'est un cancer en entreprise, ne reste pas seul face à ça.

Bref double vdm. Courages à toi pour tout ça!

Répondre
  eldran64  |  18

C'est une sorte de représentant du personnel. Des types qui sont sensés être proches des employés pour les représenter anonymement s'il le faut. Généralement ils sont pas vraiment copain copain avec la direction (surtout dans les boîtes où il y a des abus).
Sinon un délégué syndical ca marche pas mal.... et enfin il y a aussi l'inspection du travail qui est toujours prête pour défendre les employés quand ça déconne et à défaut les orienter.

Par  PapaDragon666  |  9

Retourne au boulot avec une kalachnikov, mouvement de charge et met le en joue.
Ensuite, après qu'il a vidé ses intestins dans ses chaussures, dis-lui là même chose.

La compassion n'est pas une qualité innée, mais on peut l'acquérir.

Par  Romuald Hervé  |  8

un tour aux prud'hommes lui fera du bien