Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Ah... un « brasseur d’air » comme je les aime... 🙄 envoie le balader

Je connais cela J'ai eu pire: à l'époque j'avais lancé une opération de maintenance informatique (durant la pause de midi), 2 collègues avaient du patienter 5 minutes à leur retour: résultat, une autre collègue (non concernée par retour) a tenu la jambe à l'ensemble du bureau pendant 25 minutes sur le sujet : je leur ai fait perdre 5 minutes, et ensuite elle m'a tenu la jambes pendant 10 minutes sur le sujet " il ne faut pas faire perdre du temps aux gens"

Commentaires

Ah... un « brasseur d’air » comme je les aime... 🙄 envoie le balader

Exactement!!!!!!! Bien vu! 🤣😉

plus ils sont " débordés" plus ce sont des branleurs.

Je connais cela J'ai eu pire: à l'époque j'avais lancé une opération de maintenance informatique (durant la pause de midi), 2 collègues avaient du patienter 5 minutes à leur retour: résultat, une autre collègue (non concernée par retour) a tenu la jambe à l'ensemble du bureau pendant 25 minutes sur le sujet : je leur ai fait perdre 5 minutes, et ensuite elle m'a tenu la jambes pendant 10 minutes sur le sujet " il ne faut pas faire perdre du temps aux gens"

Et ils te disent ça à toi, qui t'es assis sur ta pause déjeuner pour effectuer cette opération de maintenance j'imagine.

ou peut-être est ce une façon implicitement extrapolée de te faire comprendre que tu lui prends de l'énergie... ou plus explicitement que tu le saoules et qu'il ne veux plus te parler... preuve en est sur l'évocation de son supplice qui complètement contradictoire entre l'expression qu'il souhaite en dégager et l'action qu'il exerce... c'est sans doute un peu tirer par le cheveux, mais est ce un fin stratège ou une réelle personne n'ayant pas conscience de ses problèmes? dans ton histoire je ne sais pas si c'est réellement toi la plus à plaindre... le suite et prochaine épisode... va falloir que je reprenne un abonnement Netflix 😅

myam1myam 41

Pendant des années j’ai cru que quand on faisait du bon boulot et qu’on prenait en charge beaucoup on avait la reconnaissance qui va avec Après dix ans dans la même boîte le constat est clair malheureusement c’est toujours celui qui passe sont temps a énuméré chaque activité et qui « débordé » qui est récompensé Et je ne parle pas spécialement Pitt moi mais pour l’ensemble du personnel

Le mieux est de se contenter de la satisfaction de bien faire son travail et de ne pas s'accrocher a la reconnaissance de ses pairs. Mon père était un bourreau de travail. Il bossait comme un fou, ne s'arrêtait jamais et il a eu trois médailles pour son ancienneté. A sa mort, personne ne s'est déplacé pour son enterrement. Pas la moindre fleur en hommage à toute une vie de travail. Ni chefs, ni collègues.. nada. Il s'est bien fait exploité.

yapudo 22

J'ai connu ça dans mon service : Après le café du matin où on se répartissait le boulot, la personne en question allait dans le bureau de l'un ou l'autre et lui expliquait en long et en large pourquoi elle n'avait pas le temps de faire tout son travail. Au bout de 10 ou 15 mn, on appelait la "victime" au téléphone pour lui dire qu'on l'appelait au secrétariat, elle y allait en nous faisant un grand sourire, contente d'être délivrée du pot de colle !!!

Bah après ça dépend, quand il te disais qu'il était débordé il était en train de travailler ou pas ?

Et oui... ça me fait penser à un gars qui avait fait un burn out alors qu'il était là plus grosse faignasse de son service.

Pas si deborder que ca au final, envois balader ta du taff contrairement a lui apparemment perd pas ton temp

Je pense que ce type de collègue et un élément récurrent des équipes. Il en faut au moins un ! pour qu'une équipe sois complète. Et tout le monde supporte cet élément en cœur !