Par afeller - 15/9/2019 09:30

Vidé !

Aujourd’hui, premier don du sang. Alors que je demande par curiosité à l’infirmière combien ils prélèvent, celle-ci me répond : "Ça dépend de l’âge, de la taille et du poids du patient. Vu vos données, vous, on va vous siphonner". Ah. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Cécile 21  |  13

« Tous les ans, le prix de la poche de sang est fixé par l'État en fonction des besoins des hôpitaux et des cliniques qui en font la demande. Ces établissements achètent les "produits sanguins labiles" à l'EFS aux tarifs fixés par un arrêté des ministres chargés de la Santé et de la Sécurité sociale conformément aux articles L1221-9 du code de la santé publique et L164-1 et R164-1 du code de la sécurité sociale. A titre d'exemple, la poche de concentré de globules rouges humains homologues coûte 183,84 euros. »
Mais environ 80% du budget des reventes sert à financer le fonctionnement de l'EFS et le reste est réinvesti dans l'autofinancement.
Si après ça ne te plaît pas, rien ne t'empêche d'aller dans un autre pays qui te facturera un prix monstre.
Ou si le jour où tu as besoin d'une transfusion, de refuser. Pas de soucis.

Commentaires
Répondre
  gazeleau  |  31

Le calcul est simple: Le gars fait 90kg, il est étudiant ; donc 65% de 90 = 60l moins les 6 pintes de bière de la veille car on prend pas l'alcool, ça vous fera 57l de sang. Vous n'oublierez pas de passer à la cantine il va falloir reconstituer tout ça pour votre prochain passage dans 3 jours. ;)

Répondre
  Cécile 21  |  13

Non. La quantité de sang prélevé lors d'un don se situe entre 420 et 480 ml. Ce volume est prélevé fonction du sexe, et du poids du donneur ( +/- 70 ml de sang par kilo) mais est toujours inférieur à 10 % du volume sanguin global.

Répondre
  Cécile 21  |  13

« Tous les ans, le prix de la poche de sang est fixé par l'État en fonction des besoins des hôpitaux et des cliniques qui en font la demande. Ces établissements achètent les "produits sanguins labiles" à l'EFS aux tarifs fixés par un arrêté des ministres chargés de la Santé et de la Sécurité sociale conformément aux articles L1221-9 du code de la santé publique et L164-1 et R164-1 du code de la sécurité sociale. A titre d'exemple, la poche de concentré de globules rouges humains homologues coûte 183,84 euros. »
Mais environ 80% du budget des reventes sert à financer le fonctionnement de l'EFS et le reste est réinvesti dans l'autofinancement.
Si après ça ne te plaît pas, rien ne t'empêche d'aller dans un autre pays qui te facturera un prix monstre.
Ou si le jour où tu as besoin d'une transfusion, de refuser. Pas de soucis.

Répondre
  MarcelDeBrest  |  21

Mon intervention n'avait que pour but de faire naître quelques questionnement sur le financement de l'industrie du sang en France. (combien sont payés les membres du conseil d'administrations, les directeurs régionaux, les 300 employés du siège social, pourquoi le budget est il encore grévé par des établissements inutiles tel que l'Institut national de la transfusion sanguine et ses 200 employés alors que cet établissement n'a plus de réelle rôle, pourquoi autant de pognon est il encore dépensé bêtement dans une collecte itinérante, etc...)


Pour répondre à la blonde du site, qui fidèle à ses habitudes répond avec son ton hautain mais toujours a coté: depuis 19 ans maintenant je fais don 2 fois par an de mon sang, dont 7 ans auprès du service de santé des armées. Enfin presque, une année j'ai remplacé un don de sang par un don de plaquettes, mais j'ai arrêté ce dernier c'est beaucoup trop long. Quand tu atteindras comme moi les bientôt 17l de sang donnés, je prendrais ta logorrhée en considération.
C'est amusant de voir des gens parler de choses qu'ils ne connaissent pas, ne comprennent pas, n'ont jamais fait, mais persuadé de détenir l'unique vérité car ils ont google, ont quand même un avis bien tranché.
P.S. Allez les moutons de la blonde, moinssoyez, faites vous plaisir!