Par DédéPurée - 21/12/2015 13:37 - France

Aujourd'hui, infirmière, je dois faire une prise de sang à une patiente que je ne connais pas. Elle tient à ce que je pique son bras perfusé. Je dis non, car le résultat serait faussé. Elle insiste, je refuse, jusqu'à ce qu'elle sorte son second bras de sous la couette, amputé sous l'épaule. VDM
Je valide, c'est une VDM 53 701
Tu l'as bien mérité 8 284

Dans la même collection

Top commentaires

Elle aurait pu le dire direct quand même, à croire qu'elle attendait ce moment gênant ^^

popochoco 51

&Quot; Ah, il fallait commencer par là..." ce moment de gêne !

Commentaires

VDM oui pour la patiente de ne plus avoir de bras mais c'est un peu nul de ne pas avoir dit plus tôt à l'infirmière que ça ne pouvait pas être possible sur l'autre bras vu qu'elle était amputée !

M'enfin la patiente certes aurait pu le lui dire. Mais l'infirmière aurait dû voir le classeur de la personne... Tu vas pas faire une prise de sang sans voir le dossier du patient...

Tu sais, parfois certaines pathologies ne sont pas inscrites dans ces fameux classeurs (ou en tout petit à la fin..). La preuve une fois aux urgences les manip radio m'ont relevée d'un coup de la table sans que j'ai le temps de dire quoi que ce soit. Résultat: j'ai fini par terre et je me suis faite enguirlander car je ne m'étais pas appuyée sur mes jambes. Je leur ai donc dit "normal je suis paraplégique" et là gros moment de gêne. L'interne ne l'avait pas signalé en début de dossier parce que (ce sont ses mots) "c'était pour préserver votre intimité".

C'est pas normal c'est important, un rhume oui tu ne l'écris pas et encore que.. Le faite que tu sois paraplégique ou amputé doit être marqué. Si les transmissions écrites ne sont pas faites, qui va savoir que madame x a une nécrose au doigt de pied qu'il faut soigner ? ^^ Non je sais pas c'est important

popochoco 51

&Quot; Ah, il fallait commencer par là..." ce moment de gêne !

Aï ça fait mal, je dirai même ça pique !!

Hum devant une telle blague... Les bras m'en tombent. Okok c'est nul je sors -->[]

Parfois, on préfère cacher certaines choses pour ne pas choquer les gens. Nous ne sommes pas non plus toujours bien conscient de nos réactions.

La patiente est à l'hôpital face à une infirmière... je pense qu'elle a déjà vu bien pire qu'un bras amputé..

Pas obligé d'etre a l'hôpital. Les infirmières font aussi des prises de sang à domicile.

Que ce soit à l'hôpital ou à domicile, ça reste une infirmière. Le fait qu'elle aie sûrement vu pire reste de mise, du coup.

Tu as fais comment du coup? Car si tu as pris a l'autre bras les résultats son faussés donc faut bien trouver une solution :/

Il reste les jambes la jugulaire ou la tête

Ou tout simplement piquer sous la perf si possible... si la perf est au pli du coude (ce qui n'est pas l'idéal) elle peut piquer sur l'avant bras ou au poignet...

ou alors sur le pied car la jugulaire est très profonde ...

Remarque pour quelqu'un qui n'apprécie pas les piqûres, c'est toujours plus appréciable de se faire piquer dans le vide. :-) PS : Ça fait trop bizzare de parler à son dîner. *_*

Ca a du te couper dans ton elan ! Sinon j'aimerai bien voir la suite tiens histoire de voir si le dénouement n'est pas trop gênant ^^

Elle aurait pu le dire direct quand même, à croire qu'elle attendait ce moment gênant ^^

Peut être qu'elle en a honte malheureusement....

Quand on a du faire face aux répercussions d'un accident ou d'une maladie on a connu des situations bien pires auprès du personnel soignant (toilette, soins, aide au repas - où notre intimité en prend un coup). Donc je ne comprends vraiment pas la réaction de la patiente face à cette infirmière (surtout si celle ci n'était pas au courant de sa situation). Ce n'est pas parce qu'on est handicapé qu'on doit être malpoli et s'en prendre à tout le monde. Le handicap n'excuse pas tout!

Juuri 48

Bon bah... Plus le choix là. ^^'