Merci patron !

Par Anonyme - 23/12/2021 09:30 - France - Nantes

Aujourd'hui, stagiaire en entreprise, je suis migraineuse et ce matin, la crise me fait vomir mes tripes aux toilettes. Après avoir prévenu mon patron de mon absence, celui-ci me répond que nous "discuterons lundi" de mes épisodes de "flemmardite aiguë." VDM
Je valide, c'est une VDM 3 124
Tu l'as bien mérité 314

Dans la même collection

Top commentaires

Courage ! étant moi-même migraineuse, je sais à quel point cette maladie est minimisée par ceux qui n'en n'ont jamais été victime et qui pensent que c'est juste un mal de tête bénin. As-tu pensé à faire une reconnaissance de travailleur handicapé ? Ça permet certains aménagements de post (une lumière adaptée, un écran d'ordinateur à la bonne hauteur pour les cervicales, ne pas être exposé à des produits chimiques...) et aussi ça permet parfois d'être pris au sérieux par sa hiérarchie. A discuter peut-être avec ton neurologue ou ton médecin traitant. Sinon tu peux lui répondre avec une photo des toilettes...

nighty 22

Une photo des toilettes + un certificat médical afin de clarifier avec ton responsable...

Commentaires

C’est ça d’être en bas de l’échelle, tu n’as aucune crédibilité sans certificat médical.

Courage ! étant moi-même migraineuse, je sais à quel point cette maladie est minimisée par ceux qui n'en n'ont jamais été victime et qui pensent que c'est juste un mal de tête bénin. As-tu pensé à faire une reconnaissance de travailleur handicapé ? Ça permet certains aménagements de post (une lumière adaptée, un écran d'ordinateur à la bonne hauteur pour les cervicales, ne pas être exposé à des produits chimiques...) et aussi ça permet parfois d'être pris au sérieux par sa hiérarchie. A discuter peut-être avec ton neurologue ou ton médecin traitant. Sinon tu peux lui répondre avec une photo des toilettes...

Je suis d'accord avec DoubleK. Je suis moi-même atteinte d'une maladie invisible et c'est difficile pour l'entourage (proches, collègues...) de comprendre. Faire reconnaitre ta maladie par un médecin est une bonne étape. Nous ne sommes pas dans l'obligation de parler de nos problèmes de santé à nos collègues et employeurs. Sachant qu'en période de crise ça pouvait être assez invalidant, j'ai fait le choix d'en parler à mon patron et mes collègues dès le début. J'ai préféré jouer carte sur table avec tout le monde, pas pour me faire plaindre, mais pour qu'ils puissent comprendre quand je vais pas bien et puissent prendre le relais. Et en plus ça évite qu'ils se retrouvent frustrer "on fait tout le boulot à sa place, elle va pas bien, on s'inquiète mais ose pas lui parler c'est d'ordre privé.... etc". Comme ça aucun problème pour adapter les horaires pour que je puisse m'éclipser pour recevoir mon traitement et en plus lors de ma dernière crise mes collègues ont été top pour m'aider à garder la tête hors de l'eau sur les dossiers que je gérais. Après j'ai une grande chance, ma maladie vient par crise, le reste du temps tout va bien...

La migraine fonctionne par crise aussi mais selon le stade de la maladie ça peut devenir chronique (au-delà de 15 jours par mois). Avec les traitements de fond adaptés on arrive à espacer les crises mais c'est pas toujours facile de trouver le traitement vu que y'en a aucun qui soit spécifiquement pour la migraine, c'est des antidépresseurs, antiepileptique, bêta bloquant... Il existe des traitements révolutionnaire à base d'anticorps depuis l'an dernier qui ont un taux de réussite de l'ordre de 80% et très peu d'effet secondaire mais très cher et pas remboursé en France (ça l'est partout ailleurs en Europe)

FiletAméricain 23

Mais depuis quand VDM est devenu aussi sérieux ?

C’est clair, on se croirait sur le forum doctissimo. 🙄

Considérez-les rabat-joie si vous voulez, mais je trouve pertinent d'avoir des commentaires instructifs et des conseils avisés en plus des habituels traits d'humour, surtout dans une situation sérieuse comme ici. En plus, cela permet de sensibiliser des gens qui n'auraient pas forcément pris la peine de se renseigner sur la migraine ; et ainsi mettre en évidence le manque de reconnaissance de cette maladie et le déni qu'on oppose souvent aux personnes qui en souffrent, au même titre que beaucoup de handicaps et de particularités. Moi je dis merci à DoubleK et Chantal pour leurs témoignages, car je suis pas migraineux ; et je trouve important d'être informé des côtés invalidants de la migraine afin d'aider à faire taire les préjugés, et tenir loin de nous ce travers bien humain qu'est la tendance à minimiser tout ce qui affecte physiquement ou mentalement les autres.

@FiletAmericain désolée de donner des informations concrètes à quelqu'un qui rencontre une situation qui est certes cocasse mais qui aussi est grave: risquer de se faire virer parcequ'on a une maladie invisible et un chef trop con pour le prendre au sérieux. Je suis peut-être un peu trop sérieuse sur le sujet mais je suis migraineuse chronique justement ( avant je faisais une crise par semaine mais depuis quelques mois c'est devenu plutôt 4 ou 5 par semaine), je n'ai pas les moyens de m'offrir le seul traitement que je n'ai pas déjà essayé en vain (environ 250€ par injection à raison d'une toutes les 4 semaines) et je suis en train de perdre mon boulot parceque ma chef me trouve subitement incompétente et après plusieurs renouvellement de CDD a décidé que je fais pas l'affaire finalement. En effet elle m'a dit en OFF (sans laisser de témoins) que je suis un peu trop tire au flanc alors qu'en 2 ans j'ai été une semaine en arrêt maladie seulement et que je viens bosser en me bourrant de cachets la plupart du temps. C'est pas demain la veille que je pourrais m'offrir ce fameux traitement, sauf à déménager en Belgique, Allemagne, Suisse, Italie, ... N'importe où sauf en France.

Tu as tout mon soutien ! Je connais très mal les migraines chroniques mais ça doit être infernal à vivre... Et donc je suppose que même avec une ALD le médicament ne sera pas remboursé à 100% ? Il y a vraiment des choses mal faite ! Perso je reçois des injections d'immunosuppresseurs. J'étais à 600€ de traitement tous les deux mois par intraveineuse à l'hôpital, donc fallait aussi ajouté le prix de la chambre. Là je viens de changer pour la version stylo pour me piquer toute seule. C'est désormais 250€ toutes les deux semaines. Heureusement que j'ai mon ALD sinon je pourrais pas suivre le traitement.

@chantalb il n'y a pas d'ALD pour la migraine c'est une maladie qui est pas prise au sérieux même pas par les institutions. Alors que ça touche à des degrés divers 10% de la population mondiale mais comme ça touche plus les femmes ben c'est même problème que l'endométriose , la médecine des hommes s'en est longtemps pas inquiété même si ça commence à bouger. Le médicament en Question est sur le marché international depuis 2018, début 2019 la sécu et les différents labo qui le produisent ont entamé des négociations, en 2021 ils ont fini par renoncer à un accord de prix et les médicaments sont sortis en France hors convention. Y'a beaucoup de pétitions qui circulent mais ma neurologue n'est pas très optimiste vu que y'a plus de volonté de négocier quoi que ce soit. En attendant c'est remboursé dans toute l'Europe sauf en France et en Irlande je crois. En Suisse où c'est commercialisé et remboursé depuis 2018 ils commencent à avoir du recul sur le traitement et constate une amélioration chez 80% des patients. J'ai plus qu'à gagner au loto...

bonjour , bon courage à vous j'ai parfois des crises mais rien à côté de ce que vous décrivez...ça m'a tt de même permis de constater effectivement qu'on est pas pris au sérieux car pour les gens c'est un simple mal de tête..bref vous connaissez l'histoire. par contre chez moi ce qui marche c'est l'association café plus Doliprane que je prends en même temps ( par contre je ne prends JAMAIS de café en dehors des crises) et une amie s'est fait un piercing au point d'acupuncture et pour elle c'est ce qui a fonctionné. Je me doute que vous avez déjà tenté ces solutions mais sait on jamais...

@Lhylia effectivement la caféine étant vasoconstricteur ça peut fonctionner chez certains patients, la crise de migraine étant dû à un afflux sanguin trop important dans le cerveau (en très simplifié). Ça fait 15 ans que je souffre de cette saleté donc j'ai eu l'occasion de tester pas mal de choses. En traitement de crise pour moi il n'y a que l'addition triptan + ketoprofene + sieste pour que ça agisse + mopral pour que l'estomac supporte. Problème depuis quelques mois je deviens résistante à ce traitement de choc et je vis une crise permanente qui revient après quelques heures. Du coup je me retrouve à prendre pratiquement tous les jours un traitement censé être ponctuel avec le problème de dépendance qui s'en suit donc je dois faire un sevrage à l'hôpital mais derrière j'ai pas vraiment de solution pour soigner les crises... Bref c'est galère. Quand en plus tu perds ton boulot (un mi-temps !) parceque ton chef est tellement compréhensif ...

@doublek je suis moi aussi migraineuse et en + plus des migraines " classiques" j'avais celle qu'on appelle des ice pic headeache 🥴 j'avais des crises 1 jour sur 2 et mon neurologue m'a prescrit du Nocertone et là miracle 1 crise par mois ! tu l'as sûrement déjà essayé mais si c'est pas le cas je te conseille d'essayer...

Effectivement nocertone marché pas pour moi, ni sanmigran, epitomax me file des effets secondaires sérieux, pendant longtemps ce qui marchait c'est l'addition propanolol + laroxyl (mais pas l'un dans l'autre) mais j'y suis accoutumée et je peux plus augmenter les doses... Bref une belle impasse thérapeutique !

doublek je te comprends parfaitement car je suis migraineuse et c'est vraiment galère d'être prise au sérieux. mon homme au début de notre relation disait que je faisait du chichi puis il a fini par comprendre et me soutient bien lors de mes crises... dès qu'une crise commence c'est direct je me mets dans le noir avec cachets, etc... et lui prévient ma fille de 9 ans de me laisser tranquille. il est au top et j'ai également un patron qui me comprend bien car sa femme est dans le même cas ouf

Lord Stéphane Callens of Glencoe 22

La médecine du travail est hyper efficace pour assister les salariés dans ce type de cas.

nighty 22

Une photo des toilettes + un certificat médical afin de clarifier avec ton responsable...

Je compatis à 1000%, je suis moi-même migraineuse. Si tu le peux, essaie d'en parler à la médecine du travail...

Moi j'en ai parlé à la médecine du travail on m'a rit au nez. On m'a dit que j'avais aucune chance d'obtenir une RQTH pour un simple mal de tête, c'est juste de l'ignorance mais de la part d'un médecin 🤬. Me suis pas arrêter là heureusement et ma neurologue m'aide à monter le dossier.

Llonewo 21

Cette incompréhension (je pars du principe que vous l'avez prévenu de ce problème de migraine chronique) est aussi, comme souvent, la faute des vrais branlos... celles et ceux (et ils sont dans certaines entreprises/services nombreux) à prétexter un mal de tête pour prendre leur après-midi et que tu croises le soir dans les magasins pétant le feu... voir dans l'heure qui suit leur départ lorsque tu as toi-même posé ton après-midi avec un rtt ...

ça m'arrivait aussi jeune le mal de tête et l'envie de vomir le matin au travail, puis j'ai appris à moins boire le soir avec les copains...

En bas de l'échelle et surtout stagiaire. Rien de mieux qu'un certificat médical. Les migraines n'ont rien à voir avec un mal de tête.

MirabellePrune 36

Finalement, c'est pas plus mal : une discussion s'impose réellement. Ne serait-ce que pour que vous lui expliquiez que contrairement à certaines personnes qui usent et abusent des excuses genre migraine et mal de ventre) vous êtes réellement soufrante et préfèreriez largement bosser vos 35 ou 39 heures par semaine toutes les semaines plutôt que de subir vos crises de migraines.