Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Par  CaviaAperea  |  42

C'est presque mignon, il faudrait que vous lui mettiez l'escargot doucement sur sa main ou son bras et elle verra vite que c'est inoffensif, en espérant que ça calme sa peur.
Lorsque j'étais enfant je ramassais les escargots que je trouvais et étant donné que je n'avais pas assez de place dans mes mains je les mettais sur mes mollets, mes avants-bras, etc. Je finissais parfois avec une bonne trentaine voire petite quarantaine d'escargots sur moi.

Répondre

Hmm, j'ai des doutes... Si elle en a peur parce que cet animal lui est inconnu, peut-être que ta solution peut l'aider ; mais s'il s'agit d'une phobie, lui expliquer le caractère inoffensif de l'escargot ne suffirait probablement pas à calmer sa peur irrationnelle. J'ignore si c'est courant d'avoir des phobies à son âge, je n'exclus pas de me tromper.

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Mon Capitaine, j'opte pour l'inconnu. La dernière fois pour mon fils c'était une coccinelle. Je lui en montrais une sur la main quand soudain elle s'est envolée et posée sur lui. J'ai eu droits à des hurlements stridents. Même s'il sait qu'elles volent grâce à la chanson des coccinelles, c'est autre chose de la voir se poser sur soi !

Répondre
  paraph  |  20

Mince !! Humour_bizarre m'a ouvert les yeux... Après tant d'années, je viens de comprendre le "jeu de mot"... Je lisais toujours "Chapelle seize" et j'avais pas du tout fait le lien 😲
Mon univers s'écroule !!!!

Répondre

Moi ça fait depuis septembre 2018 que je le sais ! Je traversais la rue Pixérécourt à trottinette à la tombée du soir, et au moment de rejoindre l'autre trottoir, les mots « chapelle » et « sixteen » me sont venus à l'esprit, et bim... Révélation.

Je n'étais plus le même après ça.

Répondre
  cenlikin  |  25

Je suis comme la majorité des gens ici, je pense que poser un escargot sur le bras de quelqu'un qui en a peur c'est une très mauvaise idée.
Un jeux de rôle, où le parent et l'enfant serait des "méchant géant" qui font peur à la petite bête pourrait fonctionner.

Répondre
  couiounon  |  12

Bonjour à tous, alors pour le coup, j'ai dû faire preuve de beaucoup de pédagogie car je ne voulais pas rentrer dans son angoisse et surtout pas lui faire croire que sa peur était justifiée. Je me suis accroupie et l'ai prise dans mes bras. Lui ai expliqué que l'escargot dormait, qu'il n'allait pas bouger du tout, qu'il n'allait pas lui sauter dessus, qu'elle n'avait rien à craindre du tout si elle n'allait pas le toucher. Qu'elle allait passer à côté avec moi lui tenant la main et que l'escargot ne bougerait pas du tout et qu'elle monterait toute seule dans la voiture comme d'habitude. Ca n'a pas été évident mais elle a fini par se laisser persuader, moi marchant en crabe pour faire rempart entre elle et Mr l'escargot sous l'oeil franchement amusé de la nounou. Je n'aime pas les araignées non plus , mais le coup de la panique pour l'escargot, je n'aurai pas pensé que c'était possible !!!