Par Anonyme - 14/7/2021 14:01

Les gens rationnels

Aujourd'hui, ma mère, qui jusqu'à présent refusait de se faire vacciner car "On connait pas les effets à long terme, et puis y'a quoi dedans ?" se plaint maintenant de pas pouvoir avoir un RDV sur Doctolib, surchargé, car elle veut partir en vacances. Je lui enverrai une carte postale de la plage. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  MadameDodue  |  65

Mon collègue : "Regarde moi tout ces moutons qui retournent leur veste et qui courent se faire vacciner juste pour pouvoir partir en vacances ! Ça m'énerve, ÇA M'ÉNERVE DE VOIR AUTANT DE CONNERIE ! Ah, ça en dit long sur la connerie des gens. À cause d'eux j'arrive pas à avoir de rdv, je vais pas pouvoir partir en vacances ! "😂

Par  Scorpio59  |  5

À ceux qui disent qu'on n'a pas de recul sur la vaccin.
N’oubliez pas qu'on en a pas plus sur les effet à long terme d avoir eu la covid non plus. Enfin si on sait que les covid long existe à toute âge alors que pour les vaccins, on n'a encore rien détecté.

COMMENTS
Répondre
  Haldu  |  40

Oui et non. Se faire vacciner ou non est un choix personnel qui affecte le corps du preneur de décision, certes. Mais en pleine pandémie d'une maladie infectieuse mortelle, ça va aussi affecter les autres, à la fois en temps qu'individus et que groupe.
Donc "à chacun ses choix", oui, mais là faut surtout pas oublier que la décision a un très grand impact sur les autres, donc ils ont aussi leur mot à dire.

Répondre
  Emiliie37  |  19

Et c'est une raison pour souhaiter le malheur de ces gens? Le principal c'est qu'il se vaccine, non?

Ensuite chacun sa vérité. Un peu de modestie, seul l'avenir nous dira qui a réellement raison.

Répondre
  CallOfKtulu  |  14

Non, quand il s'agit d'attenter à la vie des autres, cela ne devrait pas être une question de choix. Est-ce que les antivac trouveraient normale qu'une personne séropositive multiplie les rapports non protégés sans prévenir ses partenaires ? Il n'y à aucune différence pourtant, dans les 2 cas on "choisit" de faire courir un risque aux autres et si dans le cas du séropositif c'est réprimé par la loi, je ne vois pas pourquoi cela devrait être différent avec cette pandémie qui à déjà fait des millions de morts.
Honnêtement j'ai honte d'être français, quand on dit au peuple français "allez vous faire vacciner, protéger les autres, protéger vous, protéger notre économie", la moitié refuse en utilisant des prétextes stupides (des millions d'injection sans effet secondaires ca ne suffit pas comme recule ?!), mais quand à ces mêmes gens ont leur dit "aller vous faire vacciner sinon vous ne pouvez pas boire votre café en terrasse", là c'est la ruée vers les centres de vaccination.
Est-ce que ces gens se rendent compte que de très nombreux pays n'ont même pas accès au vaccin et continuent de voir leur frères, mères, amis mourir à cause de ce virus pendant que les antivac font les fines bouches en utilisant les arguments de pseudo spécialistes autoproclamés qui ont soif de notoriété sur le net ?
La France c'est censé être "Liberté, égalité, fraternité" ... malheureusement, si les français usent et abusent du premier, ils oublient complètement le dernier ..
Je suis Francais, je suis vacciné, et je le dis haut et fort : ceux qui refusent de se faire vacciner sont des assassins guidés qui n'ont d'autre justification que leur nombrilisme !

Par  MadameDodue  |  65

Mon collègue : "Regarde moi tout ces moutons qui retournent leur veste et qui courent se faire vacciner juste pour pouvoir partir en vacances ! Ça m'énerve, ÇA M'ÉNERVE DE VOIR AUTANT DE CONNERIE ! Ah, ça en dit long sur la connerie des gens. À cause d'eux j'arrive pas à avoir de rdv, je vais pas pouvoir partir en vacances ! "😂

Répondre
  Tharkun  |  40

@MD
Ça me rappelle ça :
"On a doublé le prix de l'essence : est-ce que y'a deux fois moins de bagnoles qui roulent ?... NON !
Et pis pourtant, on se demande où y vont ces cons-là le dimanche, on s'demande où y vont !
On se l'demande avec ma femme parce que nous va chez sa mère, alors on les voit, hein !"

Par  Scorpio59  |  5

À ceux qui disent qu'on n'a pas de recul sur la vaccin.
N’oubliez pas qu'on en a pas plus sur les effet à long terme d avoir eu la covid non plus. Enfin si on sait que les covid long existe à toute âge alors que pour les vaccins, on n'a encore rien détecté.

Répondre
  Tharkun  |  40

On n'avait pas plus de recul quand les campagnes de vaccinations contre la polio ont commencé dans les années 50 et beaucoup moins de connaissances sur la manière dont fonctionne le système immunitaire.

Répondre

" La découverte du vaccin aura mis près de 50 ans, entre 1908 et 1953 exactement, durant lesquels de nombreuses expériences seront réalisées sur des singes et chiens. En réalité, la découverte du remède ne peut être attribuée à une seule personne puisque des dizaines de médecins ont travaillé à la conception du vaccin, apportant chacun leur pierre à l'édifice. "

Par  Haldu  |  40

D'un certain côté, j'ai envie de dire "cheh" à la mère de l'auteure.
Mais de l'autre, si on veut mettre fin à la pandémie, il faut que le taux de vaccination soit assez élevé. D'un point de vue pragmatique, on s'en fout un peu de pourquoi les gens se font vacciner, du moment qu'ils le sont.

Par  Emiliie37  |  19

Juste pour dire quand même que c'était pas totalement idiot non plus de penser qu'il y aurait pu avoir des risques à se faire vacciner et d'attendre par précaution. Pour rappel, plusieurs gouvernements ont préférés suspendre l'astrazeneca par prudence, preuve que c'était pas totalement impossible.

Au cas où, je précise que je suis vaccinée (les deux doses) et je suis loin d'être complotiste! Mais ça me saoule toujours de voir autant d'intolérance envers les gens qui ont une opinion différente. Personne n'a assez de recul, personne ne peut être certain d'avoir raison.

Par  cenlikin  |  25

"Il n'y auras pas de Pass Sanitaire " qu'il disait le gars . Là, des gens sont menacés d'être viré s'ils ne montrent pas patte blanche. Autant je suis persuadé qu'il faut ce faire vacciner , autant l'obligation sous peine de sanction me parait une dérive dangereuse.

Répondre
  Llonewo  |  19

La situation et les enjeux évoluent... il est normal qu'une décision prise il y a plusieurs mois du genre "pas de vaccination forcée pour quiconque" ou "pas de pass sanitaire" puisse évoluer avec le temps.

Les gens oublient que plus le covid reste présent, plus les variants pullulent et apparaissent.

Et l'Etat est bien gentil mais entre les chômages partiel, apld, aides aux entreprises, rapport de taxe et baisse des entrées financières... l'Etat a déjà perdu je ne sais combien de centaines de milliards d'euros.

Répondre

La liberté implique d’assumer les conséquences de ses choix.

Et il est quand même marrant de constater que chez vos soignants, plus les types et les nanas ont des années d'études plus il sont pour le vaccin alors que plus tu vas dans le torchage de cul et rien d'autres plus il y a de contre.
M'enfin j'suis sûr que c'est un complot big pharma et toussa.
Ceci dit « Y'a quand-même un indice quand c'est Lalanne, Kim Glow, Bigard et Mickaël Vendetta qui t'incitent à pas te vacciner non ? NON ? »

Répondre
  hibahunt  |  14

Je pense que l'état a sous-estimé la capacité du corps médical à être en contradiction avec lui même. Ils ne pensaient sûrement pas qu'il serait le dernier à aller se faire vacciner. J'ai lu que 50% des aides soignants sont vaccinées alors qu'ils sont toujours en contact avec des dizaine de patients par jour.

Par  kimy75  |  14

Respectons les avis de chacun, nous sommes tous influencés par notre environnement, nos contraintes, les expériences de nos proches, les impacts de la crise sanitaire sur notre quotidien et notre façon de vivre.
Personnellement, mon père a eu une embolie pulmonaire juste après la 1ère injection Astra Zeneca. Il a failli y rester. Plusieurs médecins lui ont dit que ce n’était pas lié, pour finalement revenir dessus. Forcément ça m’a plutôt découragée de me faire vacciner.
J’allaite toujours mon fils et du coup malgré les restrictions à venir, je préfère continuer l’allaitement et ne suis pas sereine pour me faire vacciner pour l’instant.
Les 1ères études sur les effets à long terme qui sont sorties récemment sont plutôt encourageantes, mais de là à faire courir un risque potentiel à mon bébé...

Répondre

Vaccin Pfizer : testé depuis mai 2020, phase 3 sur 45k volontaires jusqu'au novembre 2020 + des millions de gens depuis 7 mois.

Médecin spécialiste autoproclamé qui a suivi les cours à l'université de bfmtv et les conférences de Francis Lalanne : « Mais on manque de recul ! Normalement il faut 48 siècles de test ! 48 ! Bon, je retourne fumer ma clope, rouler en diesel et acheter mes produits industriels, bisous bisous»

Répondre
  hibahunt  |  14

Justement, vous pensez qu'il y a des risques et vous abandonner certains plaisirs pour ça, vous l'assumez.
La personne de la VDM est méfiante, sauf quand ça l'empêche de faire ce qu'elle veut. C'est de la suspicion mal placée du coup. C'est histoire d'avoir un avis contradictoire mais ce n'est pas réellement fondé puisqu'elle est prête à prendre le risque juste pour partir dans un lieu fréquenté qui demande un pass.

Par  Aallooaahh  |  23

L'exemple type notre belle mentalité made in frenchTouch!!! râler non pas par devoir, mais par besoins et par envies!!! le pire c'est que même quand il est temps de changer les choses, je préfère râler car c'est plus facile... apres il sera trop tard et je pourrais râler sans me mentir à moi-même 😁
mes mais, vive la république, vive la France

Par  PetitVampire  |  24

Le Karma Maman, le Karma 😂