Par Anonyme - 30/6/2020 12:02

Le respect est mort

Aujourd'hui, je me suis fait alpaguer à la caisse d'un magasin bondé par 4 dames brandissant leur cartes d'handicapé, en scandant que les jeunes n'ont plus de respect en ne les laissant pas passer, étant en caisse prioritaire. Je n'avais que 3 articles, elles 2 caddies remplis d'alcool, de viande et de charbon. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  krys1322  |  11

Mdr il m'est arrivé la meme chose l'autre jour ils me sont tous passé devant et se sont disputés entre eux pour savoir qui était le plus handicapé et donc prioritaire😱

Par  arialune  |  24

Du coup elles ont raison dans le fond puisqu'elles sont prioritaire. Tu rage parce qu'elle vont se faire un mega babeuc et pas toi ?
Ce sont peut être des vieilles peaux mais je vois pas bien en quoi ce qu'il y a dans leur caddie les rends moins prioritaires.

Répondre
  Kmarlou  |  37

Non l'auteur n'a pas été con en mon sens, parce que prioritaires veut dire que les personnes concernées passent devant, mais pas que la caisse est réservée uniquement aux personnes handicapées, donc on a le droit de les utiliser peu importe notre situation. Ce n'est pas comme les places de parking qui elles sont RESERVEES aux personnes handicapées.

Du coup pour moi c'est bien une VDM... Elles n'avaient pas à dire que les jeunes n'ont plus de respect (ça s'appelle de l'agisme... remplacez jeunes par noirs ou arabes et vous verrez que vous ne trouvez pas ça normal !!). Et comme dit plus haut, l'auteur aurait largement eu le temps de payer ses 3 articles pendant que ces dames déchargeaient leur caddie sur le tapis...

Répondre
  MadameDodue  |  63

Kmarlou mais la formulation de la vdm est assez ambiguë, il n'est pas impossible que l'auteur ait refusé de les laisser passer. Si c'est le cas, bah elles sont prioritaires et il doit les laisser passer, caddie plein d'alcool ou pas.

Par  Humour_bizarre  |  19

Ça me fait penser à une mère qui a enguirlandé sa fille parce qu'elle avait osé laisser passer une femme "soi-disant" enceinte... cette femme c'était moi, j'étais à 8 mois de grossesse et on voyait très bien mon bidou.
(nous étions à la caisse prioritaire hein)

Répondre
  SamOupsss  |  38

Bah oui quand même t’es enceinte, pas malade ! (Humour...) 😉

Ça me rappelle un jour on attend à la caisse avec mon chéri, une dame me tapote l’épaule et me dit avec un air un peu hautain qu’elle est enceinte et donc que, elle a pas eu le temps de finir sa phrase, mon bidon de 8 mois et moi nous étions retournés face à elle avec un grand sourire « Oui ? », la tête qu’elle a faite 🤣

Par  Miharu  |  31

VDM parce que t'es tombé sur des vieilles biques, mais TLBM aussi parce que tu aurais très bien pu aller à une autre caisse que celles des personnes prioritaires, même si tu avais peu d'articles.
Quand j'étais enceinte de mes jumeaux et que j'avais du mal à rester longtemps debout, ça m'énervait de voir des gens venir à la caisse prioritaire sans raison, moi je n'y allais jamais en temps normal. C'est également à ce moment que je me suis rendue compte du nombre de personnes qui prennent l'ascenseur sans raison, alors qu'il y a des escalators dans le magasin. ..
Le Carrefour de mon quartier avait résolu le problème, il n'y avait plus de caisse prioritaire ouverte en permanence, il fallait se présenter au comptoir et la personne nous accompagnait à la caisse la plus proche pour nous faire passer devant.

Répondre
  Emma75  |  30

Si je vais à une caisse prioritaire et qu'un handicapé, une personne âgée ou une femme enceinte arrive, je laisse ma place, c'est la règle. Mais quand tu n'as pas beaucoup d'articles et qu'il n'y a personne, c'est une caisse comme les autres.
Fallait te manifester.

Répondre
  Miharu  |  31

Sauf que si la caissière est déjà en train de passer vos articles, ça veut dire que la personne prioritaire va devoir attendre que vous ayez fini, et pour certaines personnes le simple fait de rester debout à attendre est difficile. Quand j'étais enceinte (grossesse de jumeaux avec complications) je pouvais marcher tranquillement, mais rester debout sans bouger était difficile pour mon dos malgré ma ceinture de maintien, et encore c'était qu'un état temporaire dans mon cas, pensez à des gens qui ont la sclérose en plaque, de l'arthrose particulièrement douloureuse, des personnes âgées avec des douleurs aux hanches et aux genoux, etc. Même quand on a le corps qui flanche, il faut bien acheter de quoi se nourrir, donc ayez un minimum de savoir-vivre et de compassion. Même si la caisse prioritaire est ouverte, allez à une caisse classique ou une caisse automatique, et laissez la priorité à ceux qui en ont vraiment besoin.

C'est comme les ascenseurs, dans le centre commercial de la ville où je vivais, je n'avais jamais utilisé l'ascenseur car il y avait des escalators, donc pour moi c'était priorité aux personnes en fauteuil roulant. Avec ma grossesse compliquée, j'ai commencé à utiliser l'ascenseur pour accéder au 2ème étage de l'hypermarché, et combien de fois j'ai du passer mon tour car des minettes en talon avec tous leurs sacs de shopping l'utilisaient plutôt que d'aller prendre les escalators à l'autre bout du couloir ... Alors oui, l'ascenseur non plus il n'est pas réservé aux personnes prioritaires, mais c'est trop demandé, d'avoir la courtoisie de ne pas faire en sorte que les personnes qui ont des difficultés poireautent de longues minutes alors que c'est difficile pour elles ?

Répondre
  Hara-Kirit  |  5

Avec deux secondes de réflexions et en mettant son nombrilisme de côté on se rend bien compte que si la caisse prioritaire est ouverte et que les non prioritaires y vont c'est que des gens prioritaires il n'y en a pas tant que ça (sinon les autres n'auraient jamais leur tour) et que les autres caisses sont également saturées.
Une caissière n'est certainement pas payée à faire le pied de grue à sa caisse en attendant un corbeau blanc.

Répondre
  narboux  |  10

En fait, on ne devrait être handicapé(e) que quand il n'y a personne.
Parce que quand il y a du monde, en plus de gérer nos "soucis" au quotidien, il faut aussi pallier aux problèmes d’intendance des supermarchés.

Dès que la bêtise sera reconnue comme un handicap, la saturation se déplacera aux autres caisses...