Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Il est sûr que les temps sont durs pour tout le monde . Mais même si sur l’instant , c’est une VDM , le fait qu’ils t’apprécient réellement pour ce que tu fais , laisse présager que lors des retours des contrats , ils penseront tout de suite à toi . Donc courage .

Cirioja a l'air d'avoir compris aussi. Mais je me dévoue : Alors voilà, c'est la crise du covid 19. Donc c'est la crise et l'activité économique est ralentie. Donc tout le monde veut faire des économies. Par conséquent, des clients à moi m'ont passé un coup de fil pour me dire "on n'a plus de boulot à vous donner, donc on rompt notre contrat qui vous assurait un revenu mensuel en échange d'une disponibilité immédiate. A partir de maintenant, on vous appellera que si on a des trucs à vous faire faire. Mais sachez qu'on est très malheureux d'avoir à vous dire ça, on vous apprécie beaucoup et on ne veut pas vous mettre mal." Et c'est là que j'ai dû les consoler en leur expliquant que ça fait partie de la vie des affaires et que je ne leur en voulais pas, comme fait quelqu'un qui se fait larguer par son ex en larmes sur son épaule.

Commentaires

Il est sûr que les temps sont durs pour tout le monde . Mais même si sur l’instant , c’est une VDM , le fait qu’ils t’apprécient réellement pour ce que tu fais , laisse présager que lors des retours des contrats , ils penseront tout de suite à toi . Donc courage .

Mercirioja ! C'est ce que je me dis. Ce sont des gens bien et je les apprécie, surtout si on les compare à la radasse qui réclamait que je lui rembourse tout vu que selon elle je n'aurais "rien fait". On a eu une première audience : c'est très mal barré pour elle :D

c'est moi ou on comprend rien à cette VDM ?

Sylvie20 28

C'est toi

Cirioja a l'air d'avoir compris aussi. Mais je me dévoue : Alors voilà, c'est la crise du covid 19. Donc c'est la crise et l'activité économique est ralentie. Donc tout le monde veut faire des économies. Par conséquent, des clients à moi m'ont passé un coup de fil pour me dire "on n'a plus de boulot à vous donner, donc on rompt notre contrat qui vous assurait un revenu mensuel en échange d'une disponibilité immédiate. A partir de maintenant, on vous appellera que si on a des trucs à vous faire faire. Mais sachez qu'on est très malheureux d'avoir à vous dire ça, on vous apprécie beaucoup et on ne veut pas vous mettre mal." Et c'est là que j'ai dû les consoler en leur expliquant que ça fait partie de la vie des affaires et que je ne leur en voulais pas, comme fait quelqu'un qui se fait larguer par son ex en larmes sur son épaule.