Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  doubleK  |  44

C'est le principe du congé parental. 6 mois pour un premier enfant, et jusqu'à 3 ans pour les suivants. Tu n'es pas payé par ton employeur, la caf te verse un peu moins de 400 euros par mois, ce qui peut-être un calcul avantageux quand tu as pas un gros salaire et que tu dois payer plus cher de nounou que ce que tu gagne. Sans parler que ça permet de passer plus de temps avec son bébé puisque sinon le congé maternité simple ne dure que 10 semaines après le terme de la grossesse ...
Dans la vdm une collègue qui ne la connaît pas a cru que c'était une nouvelle remplaçante et lui a dit que la titulaire du poste allait bientot démissionner alors que c'est elle la titulaire qui est revenue.

COMMENTS
Répondre
  latourkipenche  |  28

@ Le ned
Tu restes chez toi, payée (très petitement) par la CAF, et ton employeur te reprend à l'échéance convenue au départ, de 12 à 36 mois
Tu t’engages à n'exercer aucune activité rémunératrice, sauf garde d'enfants

Répondre
  doubleK  |  44

C'est le principe du congé parental. 6 mois pour un premier enfant, et jusqu'à 3 ans pour les suivants. Tu n'es pas payé par ton employeur, la caf te verse un peu moins de 400 euros par mois, ce qui peut-être un calcul avantageux quand tu as pas un gros salaire et que tu dois payer plus cher de nounou que ce que tu gagne. Sans parler que ça permet de passer plus de temps avec son bébé puisque sinon le congé maternité simple ne dure que 10 semaines après le terme de la grossesse ...
Dans la vdm une collègue qui ne la connaît pas a cru que c'était une nouvelle remplaçante et lui a dit que la titulaire du poste allait bientot démissionner alors que c'est elle la titulaire qui est revenue.

Répondre
  Humour_bizarre  |  20

oui, et d'ailleurs, le père peut lui aussi prendre un congé parental. C'est souvent la mère qui s'y colle parce que la perte de revenus est moins grande.
D'ailleurs, ce que verse la CAF devrait être proportionnel aux revenus perdus car franchement passer de 3 000 euros à 400, le choix était vite fait de ne pas prendre ce congé parental !

Répondre
  doubleK  |  44

C'est sur que si tu as un salaire confortable c'est moins intéressant mais ça peut être un choix pour passer du temps avec son bébé. On peut aussi prendre que 6 mois (parce-que à tout moment tu peux envoyer un recommandé à ton employeur pour demander à reprendre, c'est pas 3 ans obligé) ou passer à temps partiel et toucher un prorata de la caf. Mais si tu gagne le smic et que tu n'as pas eu la chance de décrocher une place en crèche, sachant qu'une nounou à temps plein dans certaines régions c'est minimum 700 à 800 euros par mois, c'est très vite calculé. Tu t'en sors avec 400 euros restant quoi que tu choisisse et avec le congé parental tu dépenses moins en essence etc...

Répondre
  saepho  |  23

Pareil, je ne comprends pas que vous pensez que la France est dans la merde...
D'ailleurs, pour rappel, en Allemagne, c'est la norme sociale, une femme retournant au travail après avoir accouchée étant jugée comme une mère indigne.
Trouvez-vous vraiment que l'Allemagne est au fond du trou, en train de faire la manche pour survivre ?
C'est même plutôt l'inverse ! ;)

Répondre
  Llonewo  |  12

En fait l'employeur voit son salarié formé partir plusieurs années et doit le remplacer par quelqu'un qui la plupart du temps mettra selon le poste plusieurs mois à être pleinement opérationnelle... Bien entendu pour les postes un peu technique il faut parfois 6 mois pour trouver quelqu'un... Si part chance un pas trop mauvais accepte de faire un remplacement et donc d'être éjecté dès le retour de la personne partie... C'est un gros merdié à gérer, cela peut coûter cher si le recours à des cabinets de recrutement /chasseurs de tête et nécessaire... Et le pire c'est quand le CDD de remplacement est meilleur que le remplacé qui revient.

Par  bruceli  |  18

Donc il n’y a aucun problème dans cette vdm.

- Elle va démissionner bientôt
- Mais non c’est moi qui était en congé parental
- ah pardon je ne savais pas. Alors bienvenue! Enfin, bon retour je veux dire!
(Rires)

Par  Nalla  |  4

Les droits que vous avez en France me font halluciner...
35h par semaine, 2 ans de congés parental après le second...
Tu m’étonnes que vos boîtes coulent!!!🤣🤣🤣🤣

Répondre
  doubleK  |  44

2 ans de congé où tu n'as es pas payé par ta boîte qui te remplace par un cdd avec aucune ancienneté ni avancement... C'est sûr que c'est ce qui coule la boîte !

Par  Nalla  |  4

Franchement regardez ailleurs et arrêtez de manifester pour des conneries!
Ça en devient ridicule!
Les pays où les gens gagnent bien leur vie bossent une journée de plus par semaine (femmes
Comprises) sans congés paternité ou moins comme en Suède et eux sont bien plus efficaces!

Répondre
  Furie  |  14

Renseignez vous et comparez ce qui est comparable : en suède c’est 12 mois à partager entre les 2 parents et rémunérés à 80% du salaire. En france c’est 4 mois pour la maman et 11 jours pour le papa. Et si vous souhaitez plus vous tombez à 400€/mois (moins qu’un rsa) et peu de familles peuvent se le permettre.
Beaucoup de pays de l’ocde ont des congés parentaux bien plus avantageux que les français (suède, finlande, canada, espagne, etc.), notamment pour les pères. Ce sont des avancées sociales incroyables, particulièrement pour l’égalité homme-femme tant dans l’avancement des carrières qu’à la maison.

Répondre
  doubleK  |  44

C'est vrai qu'il vaut mieux faire un gosse aux états unis où il n'y a pas de congé maternité et où les frais médicaux engendrés ne sont pas ou peu couvert...

Répondre
  saepho  |  23

Nala, pourtant, en Allemagne, ils travaillent moins que nous, et ils s'en sortent plutôt bien...
Donc vous êtes "malheureusement" totalement à côté de la plaque...

Par  jujubesta10  |  19

Donc en France vous pensez qu'avoir le droit de quitter son travail 2 ans et de pouvoir revenir comme une fleur avec le même poste est un système viable ?
Si vous arretez de travailler 2 ans ça parait évident que vous aurez été remplacé(e)

Au début votre remplacement c'est du temporaire, mais après 2 ans l'entreprise aura appris à fonctionner avec ce "temporaire", et finalement, par la force des choses vous ne faites plus partie de la vie de cette entreprise.

Répondre
  jujubesta10  |  19

C'est forcément le risque.
A moins d'avoir des compétences exceptionnelles, en étant absent 2 ans la situation peut forcément évoluer dans l'entreprise.

Répondre
  doubleK  |  44

y'a un truc qui s'appelle le CDD et qui permet de pallier ce genre de choses. Je suis la remplaçante d'une nana qui est en congé de formation, j'ai un contrat d'un an non renouvelable et je le sais depuis le début. Quand elle reviendra elle reprendra son poste et peut importe que les besoins du service aient évolué elle s'adaptera, c'est son poste je ne suis que la remplaçante, même si le remplacement est long.

Répondre
  doubleK  |  44

ah mais j'ai pas un poste de merde je te rassure. Juste que c'est les aléas de la vie et du monde du travail. Au pire des cas on arrange une période de transition entre les 2 quand c'est possible. Le principe de la sécurité de l'emploi c'est de pas se faire virer dès que tu es malade, enceinte, a un accident... Sinon autant être intérimaire toute sa vie ! Après un congé parental tu peux aussi sous certaines conditions être reclassé sur un poste équivalent (même quotité horaire, même responsabilité, même salaire...). Par exemple si tu est prof tu sera nommé ailleurs à ton retour.

Répondre
  Tharkun  |  40

" pouvoir revenir comme une fleur avec le même poste"
Mais personne n'a jamais dit ça, et surtout pas le législateur.
Ce que dit le loi, c'est que "le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d'une rémunération au moins équivalente."

Répondre
  Humour_bizarre  |  20

@doubleK : le prof conserve EXACTEMENT le même poste qu'avant son congé parental. il est souvent remplacé par un prof TZR (mais de plus en plus rare), ou par un prof contractuel (un gars qui a une licence ou un master plus ou moins dans la matière à enseigner).

Répondre
  jujubesta10  |  19

Pour moi, si on parle d'une absence si longue, ça s'appelle vouloir le beurre et l'argent du beurre.

"Une rémunération au moins équivalente". Bon après 2 ans manquerait plus que la rémunération soit supérieure ^^. Comme ces mères qui reviennent d'un congé mat qui trouvent scandaleux et sexiste que leur collègue masculin, pour un poste similaire, aient désormais un salaire supérieure grâce à une année d'expérience en plus

Répondre
  LadyBooh  |  45

Jujubesta, « au moins équivalente » ça veut dire au minimum équivalent, ça n’a jamais sous-entendu que ça ne risquait pas d’être supérieur. Quand au salaires, es tu vraiment sure que le problème de l’égalité n’est constaté qu’après un retour de congés mater ? Tu mélanges tout là.

Répondre
  doubleK  |  44

@Humour_bizarre À l'éducation nationale si ton congé parental dure plus d'un an ton poste est remis en mouvement à la rentrée suivante. Après si personne n'en a voulu tu peux toujours le redemander mais c'est pas acquis d'avance dans les coins très demandés. Et au passage si t'es contractuelle et que t'as le malheur de tomber enceinte, tu as pas vraiment le droit de prendre un congé parental si tu veux qu'un jour on te reprenne. Quand on parle d'emploi précaire c'est aussi ça la précarité.