La pause clope c'est dangereux

Par Anonyme - 03/07/2020 06:30

Aujourd'hui, pause clope durant une hospitalisation, discussion avec une dame, qui me demande comment se passe mon séjour. Je lui dis bien, sauf la nourriture immonde. C’était la chef cuisinière de l’hôpital. VDM
Je valide, c'est une VDM 5 185
Tu l'as bien mérité 890

Dans la même collection

Top commentaires

Harbard 30

Je souhaite écrire un commentaire mais je ne sais point s'il sera conforme aux règles dictées par le comité de la lumière céleste des « bons » commentaires de VDM. Diantre, un peu de folie, j'ose tout de même, tout en espérant ne pas en froisser quelques-uns. C'est regrettable, mais un hôpital est avant tout un lieu de soins où un personnel soignant peut prendre en charge des personnes malades ou victimes de traumatismes trop complexes pour être traités à domicile ou dans le cabinet de médecin. L’hôpital n'est pas un restaurant 3 étoiles. Pourtant,croyez-moi, les employés de cuisine font tout leur possible avec ce qu'ils ont (c'est à dire très peu) pour élaborer des repas sains et bons. Ceci dit, si vous êtes si désappointé, il existe des cliniques privées, avec des restaurants intégrés, qui seront ravir vos palais de fin gourmet. Évidemment, le coût en sera très différent.

chat_noir 15

Ça c’est dit et elle a eu du mal à l’avaler ?

Commentaires

Désormais fais-toi livrer si tu ne veux pas manger de l'arsenic

Bien préparé c’est très bon , j’en ai fait une excellente soupe à ma belle-mère , elle l’a beaucoup aimé ... par contre elle n’en a pas repris 🤔

@La Mort : comme vous ne semblez pas appartenir à la caste des pleureuses outrées de VDM, je n'ai pas de réponse à vous donner :P

@Joliet Jake Moi j'aurais surtout dit qu'elle fait partie de la team 1er degré, et à ce niveau là elle est au moins capitaine.

Joliet Jake: Soit La Mort est un troll avec un humour curieux, soit elle en manque sincèrement pour ne pas le reconnaitre. Ce n'est jamais facile à déterminer.

Ilyana 21

C'est vous qui ne voyez pas l'ironie de La Mort.

je pense qu'elle a choisi ce pseudo pour qu'on ne se pose pas trop de questions. Tu te poserais des tas de questions sur la mort, toi ?

chat_noir 15

Ça c’est dit et elle a eu du mal à l’avaler ?

En même temps, qu'on le dise une bonne fois pour toute, et que tous ceux en charge de préparer les repas en milieu médical l'entendent et l'intègrent enfin : ce que vous préparez est absolument dégueulasse ! soit trop salé, soit pas assez en fonction du jour... et j'en passe ! je sais qu'en France les hospitalisations sont quasiment gratuites, etc., mais franchement on devrait essayer de réfléchir à donner de meilleurs repas à nos malades.

Aesus 43

J'ai rarement eu affaire aux repas des milieux médicaux, mais ... "trop salé" ... vous êtes sûr(e) ... ?

oh que oui, soupe infecte 100 fois trop salée. et en clinique hein.

Trop salé, ça c'est sûr que c'est pas possible, vu que saler est interdit par les normes concernant la restauration collective depuis pas mal de temps en France.

pourtant je l'ai vécu ! 3 soupes sur 3 soirs d'affilée. Infecte, et trop salé. Beaucoup trop salé.

Pandora_Sutcliff 9

Les repas qu'ils préparent ne sont pas bon en goût mais bon pour la santé, c'est l'important.

Harbard 30

Je souhaite écrire un commentaire mais je ne sais point s'il sera conforme aux règles dictées par le comité de la lumière céleste des « bons » commentaires de VDM. Diantre, un peu de folie, j'ose tout de même, tout en espérant ne pas en froisser quelques-uns. C'est regrettable, mais un hôpital est avant tout un lieu de soins où un personnel soignant peut prendre en charge des personnes malades ou victimes de traumatismes trop complexes pour être traités à domicile ou dans le cabinet de médecin. L’hôpital n'est pas un restaurant 3 étoiles. Pourtant,croyez-moi, les employés de cuisine font tout leur possible avec ce qu'ils ont (c'est à dire très peu) pour élaborer des repas sains et bons. Ceci dit, si vous êtes si désappointé, il existe des cliniques privées, avec des restaurants intégrés, qui seront ravir vos palais de fin gourmet. Évidemment, le coût en sera très différent.

Comme avait dit Anne Roumanoff "C’est un hôpital ici, pas un restaurant. On ne cherche pas à ce que les gens reviennent." Sans dec’ y’a des cliniques avec des vrais restos?

Au départ même les hôpitaux avaient leur propre cuisine. Même si aujourd’hui ça leur est souvent livré ((et c’est rarement bon lol)

@Kaa : j'ai été dans une clinique, c'était tout aussi dégueu que dans un hosto. En plus en très faible quantité, comme si on était au régime. Pour une mère qui vient d'accoucher et qui allaite, c'était très très peu. Mon mari me ramenait des petits plats maison.

L'hôpital n'est pas un restaurant, on est d'accord, mais quand ma grand mère a été hospitalisée et qu'elle devait reprendre des forces, ce ne sont pas les "plats" proposés par l'hôpital qui pouvaient la remettre sur pieds ! Je n'aurais même pas donné ça à mon chat ou mon chien !

Il faut savoir que depuis le Moyen-Âge et jusque récemment, les hôpitaux et les prisons étaient des endroits où on était logé gratuitement, soigné gratis, mais pas nourri. Ceux qui n'avaient pas les moyens d'être nourris par leur famille, soient mouraient de faim - mais guéris - soit étaient pris en charge par l'aumônerie de l'hôpital ou de la prison. C'est-à-dire que quelqu'un se chargeait de collecter des aumônes et nourrissait les gens avec l'argent récolté. Ce système ne marchait pas plus mal qu'un autre. Mais aujourd'hui, il est remplacé dans les hôpitaux par le ticket modérateur, c'est-à-dire que ce qui n'est pas strictement médical n'est pas pris en charge par la sécurité sociale et chacun doit payer sa bouffe, sauf les indigents. Des dames patronesses apportaient parfois directement de la nourriture aux pauvres. C'est comme ça que la marquise de Brinvilliers a testé ses poisons sur des indigents avant de tuer une bonne partie de sa famille. C'est pourquoi l'intendance de ces lieux s'appelle, encore aujourd'hui, une aumônerie. Et c'est aussi pourquoi les malades qu le peuvent se font apporter de la nourriture de l'extérieur et les prisonniers "cantinent", c'est-à-dire qu'ils achètent des trucs comestibles à la boutique de la prison où, bien sûr, tout est trois fois plus cher qu'à l'extérieur.

Harbard et les autres, vous allez vous en remettre vous pensez ou on va devoir lire à chaque VDM " je sé pa si les méchant qui se croivent gentil y vont venir me critiqué mais oh là là là là je me lance MDR!". Surtout que dans l'autre VDM, pour ma part, je n'ai fait que rappeler qu'on ne connaissait pas bien le contexte et que dans cette VDM là en tout cas, vous avez eu vite fait de tirer des conclusions. Je voulais juste dire qu'il y a peut être d'autres explications que la mauvaise mère qui fait picoler sa fille (et c'était le cas, elle s'est sentie obligée de venir nous expliquer le contexte qui était exceptionnel). Alors désolée si je vous ai fait chouiner et j'espère sincèrement que vous vous en remettrez bisous

Elle est bien bonne celle là... Depuis quand la bouffe est facturée séparément à l’hôpital ? Je sors d'un séjour assez long et j'ai pas eu à payer mes repas à part... par contre, je confirme qu'il faut vraiment avoir la dalle ! Les rations de combat sont carrément 100 fois meilleures :D

C'est probablement parce que tu as une mutuelle (ou que tu es pris en charge à 100%), mais le ticket modérateur ça existe. Après, comme je ne connais pas ta situation, je ne peux pas savoir pourquoi tu n'as rien eu à payer. Personnellement, j'ai reçu une lettre d'huissier pour un supplément de 15 € que j'avais oublié de régler.

Bien que le prix de la chambre ait été plus élevé, en clinique mon repas n’a pas été meilleur...

Harbard 30

Il existe des cliniques privées, mais réellement privée (on pourrait dire de luxe), qui mettent à disposition des « extras » d'une très grande qualité. J'aimerais que cette qualité se retrouve dans tous les hôpitaux du monde, mais vous savez comme moi que c'est l'argent qui dirige le monde. Je ne me plains pas, les hôpitaux et cliniques en Suisse sont très bien, mais quand je vois la dégradation de l’hôpital public en France, ça me fait mal au cœur. Que ce soit pour les patients et pour le personnel hospitalier.

Je suis au courant pour le ticket modérateur... par contre , nulle part sur la facture il n'est fait mention d'un supplément pour les repas, ça fait partie du forfait pour la chambre...

C'est bien ce que je dis : le forfait journalier, c'est ce qui n'est pas du soin proprement dit et c'est facturé à part, et pas pris en charge par la sécu. Sauf cas de prise en charge à 100%. Sinon c'est la mutuelle. Pourquoi on s'engueule sur des trucs où on est d'accord ? C'est un sport ?

j'ai déjà vu une cuisine d'hôpital. ils ont beaucoups contrairement à ce que tu dis. Seulement , tous les plats doivent respecter des règles sanitaires trop strictes pour un palais normal... tout légèrement trop cuite pour éviter les contaminations, moins de sel, moins de tous les trucs bons, car ils ne peuvent pas faire de régime différents pour tous les cas(si qu'un as des problèmes de foie, un plat salé va vraimment pas l'aranger) tout est dans ce style la. voilaaa

(par contre ils ont vraimment de bons équipements)

je suis d'accord avec vous un hôpital ce n'est pas un restaurant 3 étoiles. priorité au soin. cependant si c'est trop mauvais (pour avoir subi plusieurs hospitalisation dans le public je trouve que les gens se plaignent facilement) ca peut être contre productif pour la guérison. si la personne ne mange pas ou compense par des cochonnerie apportée par la famille.

Je crois que la bouffe de l'hôpital te tuera moins vite que la clope que tu prends pendant tes pauses.

Et elle s'est retrouvée face à une belle tomate !

Bon après, sauf à être vraiment susceptible, je ne pense pas que la personne ait pu être vexée de cette remarque, elle doit bien être consciente qu'elle ne fait pas de la grande cuisine et elle n'a probablement pas rejoint l’hôpital pour obtenir une étoile au guide Michelin.

Ça c’est pas con ... on devrait faire un classement des hôpitaux où on mange le mieux , cela pourrait motiver les plus mauvais à s’améliorer .

Moi je suis végétalienne donc forcément à l'hôpital c'est légumes vapeurs (accompagnés de riz ou semoule si j'ai la chance de ne pas être prise pour un lapin) mais pour vous c'est quand même un peu mieux non ? Il y a toujours un peu de pain avec du fromage. La viande ou poisson c'est comment ? Doit y avoir de la sauce avec en plus. On savoure + la nourriture une fois sortis, pour donner un point positif 😅

@ Chabon . J’admire ton optimisme ... étant omnivore , je résumerai ainsi ce que l’on m’a servi lors de mes hospitalisation : au début , j’ai cru que cela en était , mais après , j’ai regretté que cela n’en soit point ...

Chabon, je ne me mêle pas de ta vie, je te félicite sur un point : d'avoir écrit "végétalienne" et pas "végan".

Que de compliments dites donc. Pourquoi Joliet Jake ? Après non, je ne dis pas vegan parce que je trouve que c'est trop compliqué de savoir si on l'est vraiment ou non. Je pense surtout aux produits cosmétiques, ingrédients ? tests sur les animaux ? Mais il doit y avoir d'autres choses pour lesquelles je n'ai pas envie de me prendre la tête. Juste le fait d'être végétalienne des fois c'est un peu prise de tête

Ne t'inquiètes pas...vu les budgets alloués à la restauration collective pour les hôpitaux publics,c'est-à-dire RIDICULES,elle sait très bien qu'elle ne peut que faire de la merde!

La cheffe cuisinière ne se vexera surement pas. Elle le sais que ce qu'elle sert n'est pas bon. Elle reçois de la nourriture toute prête et elle l’accommode au mieux mais on ne fait pas de miracle.

J'ai oublié de dire que pour moi un chef cuisinier qui fume est une aberration.