Par Anonyme - 19/4/2021 22:25

Hypocrisie

Aujourd'hui, mon frère nous explique son profond dégoût des gens qui manquent d'assiduité au boulot et sur qui on ne peut pas compter. D'accord, mais que faut-il penser du fait qu'il profite lui même de la complaisance de son généraliste pour obtenir des arrêts maladie à répétition, sans vrai motif ? VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Scott Du Canada  |  31

Ca me fait penser a mon frère. Quand notre mère était mourante il était souvent absent et malgré des notes toujours très bonnes, s'est vu reproché ces absences par sa prof d'Anglais. Prof d'Anglais qui était si souvent absente que des retenues sur salaire ont étés nécessaires.

COMMENTS
Par  Scott Du Canada  |  31

Ca me fait penser a mon frère. Quand notre mère était mourante il était souvent absent et malgré des notes toujours très bonnes, s'est vu reproché ces absences par sa prof d'Anglais. Prof d'Anglais qui était si souvent absente que des retenues sur salaire ont étés nécessaires.

Répondre

Totalement d'accord. Les raisons de son arrêt en réalité personne ne les connaît, à part lui et son médecin. Trop souvent les gens projettent des trucs qu'ils imaginent et oublient qu'ils n'étaient pas là 😊

Répondre
  Poupoupipidou  |  48

Y'a quand même des gens qui sont en pleine forme (= on le sait pcq ils le disent) et sont vachement trop souvent malade le lundi. Uniquement le lundi.
Et quand y'a eu un jour de carence, ils n'étaient plus malades.
Et quand y'a pu eu de jour de carence, ils étaient à nouveau malades le lundi.

Bisounours ^^

Par  Haldu  |  40

Avant de taper sur les gens qui prennent des arrêts maladies dans les commentaires, je tiens à rappeler qu'il était estimé avant la pandémie que plus de 90% des arrêts maladie pris étaient justifiés. Et que dans certaines entreprises, c'était même le problème inverse, avec des personnes qui auraient eu besoin de prendre des arrêts mais qui ne l'ont pas fait.
Ce sont des chiffres des années 2010. J'ignore comment la pandémie a influencé la situation

Répondre
  Llonewo  |  19

Quand tu vois ce qui est considéré comme "justifié" tu peux passer le 90% à 75%.

Déjà eu des contrôles sur des salariés qui avaient avoué à des collègues que c'était bidon... ou qui ont été vu travailler au black... ou en salle de sport... résultat des contrôles... 100% des arrêts considérés comme justifiés.

Répondre
  Plop  |  12

Pour ce qui est de la salle de sport, suivant la raison de l'arret, c'est pas forcement contradictoire. En cas de problemes psy (burnout, depression) ou de posture, faire de l'exercice peut-etre un remede parfaitement valide.

Je ne suis pas sur dans quels cas un medecin prescrirait de bosser au black par contre ....

Par  soph63  |  25

Moi ça me rappelle les privilégiés qui traitent les chômeurs de feignasses et de profiteurs. Et quand tu leur demandes s'ils ont déjà connu le chômage, la vie au RSA et/ou la misère sociale, la réponse est toujours non.