Favoritisme

Par Anonyme - 23/02/2023 08:20

Aujourd'hui, mon employeur a encore refusé que je prenne des congés pendant les vacances scolaires, sous prétexte que je n'ai pas d'enfants. Mon conjoint est prof, ça fait 3 ans qu'on n'a pas pu partir en vacances ensemble. VDM
Je valide, c'est une VDM 6 572
Tu l'as bien mérité 682

Dans la même collection

La haine !

Par Anonyme - 15/08/2023 22:22 - France - Saint-Apollinaire

Aujourd'hui, mon mari est chef d'entreprise. Alors que ça fait 2 ans que nous n'avons pas pris de vacances pour qu'il puisse développer son affaire, j'ai enfin réussi à convaincre mon mari de partir 4 jours en Village Vacances, avec piscine géante et autres activités. Le premier matin, notre fils se réveille avec la varicelle. VDM
Je valide, c'est une VDM 3 517
Tu l'as bien mérité 521

Top commentaires

Cela peut être considéré comme une discrimination, et donc être totalement illégal. En effet, vous auriez un conjoint qui a la possibilité de choisir ses congés, votre patron pourrait vous imposer de les prendre en dehors des vacances scolaires. Sauf que là, votre conjoint ne peut choisir. Et dans l'échelle de valeur, l'enfant a la même valeur qu'un mari. Donc le patron doit alterner entre vous et un parent.

Courage ! C’est pareil pour un ami, et comme ils ne peuvent pas avoir d’enfants, il sera toujours lésé. Le destin fait que je travaille dans une zone scolaire différente de l’académie où travaille mon conjoint. Donc je ne connais pas ce problème. :-/

Commentaires

Courage ! C’est pareil pour un ami, et comme ils ne peuvent pas avoir d’enfants, il sera toujours lésé. Le destin fait que je travaille dans une zone scolaire différente de l’académie où travaille mon conjoint. Donc je ne connais pas ce problème. :-/

Cela peut être considéré comme une discrimination, et donc être totalement illégal. En effet, vous auriez un conjoint qui a la possibilité de choisir ses congés, votre patron pourrait vous imposer de les prendre en dehors des vacances scolaires. Sauf que là, votre conjoint ne peut choisir. Et dans l'échelle de valeur, l'enfant a la même valeur qu'un mari. Donc le patron doit alterner entre vous et un parent.

Je suis d'accord que c'est de la discrimination et qu'il faut alterner. Mais on ne peut pas comparer l'enfant et le mari. L'enfant en congé on doit le surveiller, s'occuper de lui (quand il est trop petit) alors que le mari sait s'occuper de lui tout seul (en théorie). Mais c'est vraiment pas cool d'interdire de prendre des congés comme ça

Dans le Code du travail, c'est au même niveau. L'employer doit tenir compte de "la situation de famille des bénéficiaires, notamment les possibilités de congé, dans le secteur privé ou la fonction publique, du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité, ainsi que la présence au sein du foyer d'un enfant". Autant que je sache, l'usage veut qu'on alterne, mais le loi ne l'impose pas.

je dirais que la discrimination est du au fait qu'il y a des tours de priorité. Normalement on n'est pas prioritaire sur toutes les vacances. Que vous n'ayez pas ce que vous voulez en été car ce sont les gens avec enfants qui sont prioritaires vous êtes sensés pouvoir choisir une période soit en hiver soit au printemps. En tout cas c'est comme ça que ça fonctionnait dans les entreprises ou je travaillais et où je travaille.

Alors il faut te renseigner car un employeur ne peux pas te refuser t'es congé ad vitam æternam même si tu n'as pas d'enfants. Si tu vis avec la personne (preuve à l'appui, facture au 2 noms, impôts communs,...) il ne peut pas te refuser t'es congés sur toutes les demandes, il y a un minimum de 2 semaines à l'année qui peuvent être prisent en commun avec un conjoint.

La loi n'a pas de texte applicable mais il faut voir avec la convention collective qui est prioritaire sur la loi si celle-ci est favorable au salarié.

Donc, sans savoir dans quelle branche travaille l'autrice de la VDM et quelle est la convention collective qui s'applique, on ne peut rien affirmer.

La vie est vraiment trop courte pour travailler pour des c*ns

mayamr 5

la loi oblige à ce que vous ayez des congés ensemble tout ou partie sur ceux pris l'été. vous n'êtes plus nouvelle dans l'entreprise ne vous laissez pas faire bon courage

Si les deux conjoints sont dans la même entreprise, oui. Mais s'ils sont dans deux entreprises différents, non. ("Les conjoints et les partenaires liés par un pacte civil de solidarité travaillant dans une même entreprise ont droit à un congé simultané. Article L3141-14 du Code du travail)

Même problème ici. Je suis dans l'obligation de poser mes vacances en aout (fermeture de l'entreprise). Mon conjoint passe toujours après ses collègues avec enfants. Mais comme ils lui répètent toujours : "estime toi heureux de pouvoir prendre des congés hors périodes scolaires, les locations coûtent moins chères en septembre". Euhhh sauf qu'avoir des vacances quand personne n'y est, c'est la lose ! Même pas un pote chez qui aller prendre l'apéro car tout l'entourage bosse...

MirabellePrune 36

J'étais d'accord avec la première partie de votre comentaire, vos amis ne voient qu'un coté des choses : être en vacances sans le conjoint, ça n'a pas vraiment d'intérêt. Mais : 1/ quand vous êtes en congé et que vos amis travaillent, il y a toujours les week-end pour les voirs. 2/ Ce n'est en aucun cas la loose de prendre ses vacances hors saison : beaucoup moins cher, moins de monde = moins de files d'attentes, moins de populo sur la plage, dans les magasins, on peut visiter ET respirer en même temps. Les commerçants, guides et autres locaux sont plus accueillants aussi.

Les vacances hors saison c'est cool uniquement quand ce n'est pas imposé. Il va pas non plus leur dire merci à ses collègues alors que lui ça le gonfle les vacances en septembre seul ! Et non il va pas profiter d'un séjour à moins cher avec moins de touristes car il ne partira pas en vacances seul sans moi, il n'en voit aucun intérêt. En septembre les jours sont beaucoup plus courts, il risque de faire moins beau, les weekend de reprise les potes sont crevés et veulent pas sortir ou du moins, moins trainer. Non c'est nul !

MirabellePrune 36

J'ai bien commencé par dire que sans son conjoint c'était nul non? Sisi. Je suis sûre. Relisez bien. ---------------- Je dis juste qu'il y a aussi des bons cotés à partir hors saison. Et ce n'est donc pas 'la misère' pour tout le monde. Ne faites pas de votre cas une généralité, tout simplement.

A aucun moment elle n'a prétendu parler pour tout le monde, elle a bien expliqué que dans sa situation c'était nul et elle n'y voyait que des désavantages. C'est vous qui présentez les choses comme si elle DEVAIT admettre qu'il y a des advantages là où manifestement elle n'en voit pas

Quitte le L’employeur, pas le conjoint

En principe, il devrait y avoir un roulement pour les vacances, que ce soit pour l'été et les fêtes de fin d'année. En effet, si vous êtes toujours lésé après x années, ce n'est pas normal. Renseignez-vous auprès des syndicats de votre société, ils pourront certainement faire le nécessaire pour vous aider.