Carence

Par Clémentine - 23/05/2022 12:20 - France - Valergues

Aujourd'hui, mon médecin a voulu me prescrire un arrêt de travail pour la fin de semaine, car je suis bloquée du dos et j'ai une otite avec inflammation par dessus. J'ai dû refuser car je n'ai pas les moyens d'avoir 3 jours en moins sur ma paye. VDM
Je valide, c'est une VDM 5 308
Tu l'as bien mérité 500

Dans la même collection

Top commentaires

PapaDragon666 13

Vous n'avez pas des assurances pour ce genre de choses (maladies, accidents, maternité, ...) en France ? C'est fou que le pays qui est à l'origine du congé payé et des 35 heures en soit là. Du coup je valide : vie de merde, et j'irais même plus loin si j'osais.

TitePimousse 35

Je crois qu’on est beaucoup à pouvoir compatir…

Commentaires

TitePimousse 35

Je crois qu’on est beaucoup à pouvoir compatir…

PapaDragon666 13

Vous n'avez pas des assurances pour ce genre de choses (maladies, accidents, maternité, ...) en France ? C'est fou que le pays qui est à l'origine du congé payé et des 35 heures en soit là. Du coup je valide : vie de merde, et j'irais même plus loin si j'osais.

C'est les trois jours de carence pour faire faire des économies à la Sécurité Sociale. Beaucoup de gens ne sont pas payés pour ces trois jours. Cependant il y a des chanceux : dans certaines branches d'activité, ces jours de carence sont payés par l'entreprise, puis la Sécurité Sociale prend le relais.

Il y a des jours de carences en début d'arrêt maladie, du moins si tu es salarié du privé et pas fonctionnaire. Officiellement pour dissuader de frauder en s'arrêtant à tout bout de champs, surtout pour renflouer les caisses de la sécu en payant moins de jours d'indemnisation. Certaines boîtes ou certaines mutuelles complémentaires compensent en payant ces jours-là mais c'est absolument pas obligatoire et quand tu as déjà de petits revenus les 3 jours de carences finissent de te plomber. Voilà pourquoi certains vont bosser malades quitte à être inefficaces et à contaminer tout le monde.

Petite précision : depuis 2018, les fonctionnaires sont aussi bel et bien soumis à une journée de carence en cas d'arrêt maladie.

Advance 56

On est payé pendant les arrêts maladie par la boite puis l'assurance maladie, sauf 1 à 3 jours de carence au début pour éviter qu'une personne s'en fasse prescrire pour avoir des vacances supplémentaires.

Petite précision : depuis quelques temps, les fonctionnaires sont bel et bien soumis à une journée de carence.

On a droit au congé maternité avec l'intégralité de la paye, et si un collègue se fait augmenter durant notre absence, l'augmentation est due aussi à la femme en congé maternité. Au sujet des 3 jours de carence, tout dépend de la convention d'entreprise. Il y a des entreprises qui couvrent ces 3 jours de carences, d'autres non. Et si les 3 jours existent, c'est à cause des abus de certains docteurs, et de certains salariés. Mais notre système est quand même ultra protecteur pour le salarié.

Certaines mutuelles te paient durant tes 3 jours de carence, mais l'option est relativement chère en général et ce n'est pas forcément avantageux si tu es rarement malade.

Llonewo 21

Énormément d'entreprises du privé paient les 3j de carence. Dans le publique c'est 1 jour. Pour être dans une de ces entreprises du privé qui prend à sa charge les 3 jours et pour être à un poste où je vois passer les arrêts, vous seriez dégoûtés du nombre d'abus de personnes qui se prennent des vacances de 3 jours avec tjs les mêmes noms de médecins qui reviennent en boucle...

Malheureusement, ces 3 jours de carence sont très compliqués. Moi-même, étant handicapé, je me retrouve environ 3 fois par an cloué au lit pendant 1 semaine, et je perds donc au total 3 jours de carence mais en plus l'équivalent d'un jour de paie vu qu'on est pas pris totalement en charge les 3-4 jours suivant. Donc au total, je me retrouve amputé (heureusement que de l'argent :p) d'environ 4 jours dans le mois, et financièrement, cela correspond à plus que mon budget mensuel. Je me dis donc que j'ai travaillé juste pour survivre, et je dois encore prendre sur mes économies, sans pouvoir m'offrir de loisirs. Bon, je ne vais pas me plaindre quand je vois ce que vivent d'autres personnes, dans des conditions bien plus difficiles que nous, mais mettre un jour de carence pour tous ne serait pas un luxe.

Alors je comprends et compatis la VDM, mais si je peux vous conseiller, prenez l'arrêt et soignez vous, une mésaventure similaire nous est arrivé, cela c'est soldé par 7 mois d'arrêt rémunéré à 50%, là ça a été compliqué 😕

C'est ce que j'allais dire, souvent il vaut mieux s'arrêter quelques jours plutôt que d'aggraver le problème et se retrouver avec un arrêt long. Perso j'ai continué de bosser pensant que j'avais une tendinite, j'ai fini avec un arrêt de plusieurs mois pour une capsulite.

Si vous saviez le nombre de personnes dans cette situation...on croyait pourtant vivre dans une grande puissance mondiale, capable de permettre aux malades de se reposer sans se retrouver en situation de précarité !

Advance 56

Comme souvent, ceux qui abusent pénalisent ceux qui en ont besoin.

Après, la minorité de "Ceux qui abusent", c'était le prétexte tout trouvé pour le gouvernement pour rogner un droit social de l'ensemble de la population

Vraiment la société me dégoûte... Bon courage

Je trouve ça dingue d'en arriver là ! Dingue qu'on ne puisse pas se mettre en arrêt pour se soigner sinon on ne peut pas manger. Et dingue qu'on soit obligé de mettre en place des journées de carences pour éviter les abus... Dans ma boîte il y avait un accord tacite, les journées de carences étaient prises en charge par l'employeur et il faisait aussi le complément de salaire si perte de salaire en cas d'arrêt long. 10 ans que la boîte existe, 10 ans que ça fonctionnait bien. Puis depuis 2ans trop d'abus ! les deux personnes qui ont foutu le bordel sont depuis parties, mais cet avantage n'est désormais plus d'actualité à cause d'eux... (pour info on était que 5 salariés, ça fait presque 50% des effectifs qui abusent)

C'était un bel effort pour une très petite entreprise que de payer les jours de carences. Ça ne peut tenir que si chacun n'abuse pas.

c'est ça, mon patron a toujours voulu mettre en place une relation de confiance et il fonctionne au donnant/donnant. Il nous demande de bien faire notre taf, dans les délais et en contrepartie il s'arrange toujours pour nous faciliter la vie au maximum. télétravail pour recevoir un colis ou le plombier, rdv médicaux ou importants sur temps de travail si besoin et sans avoir à se justifier etc. Mais certains prennent sans jamais donner !

Et encore c'est rien comparé aux 14 jours de carence quand tu t'inscris à pôle emploi (comme si ça suffit pas de perdre son boulot)

C’est 7 jours de carence obligatoire

C'est 14 jours à l'inscription et 7 jours chaque année ensuite... On croit rêver...

Kiwano67 3

Et après ça fini comme moi qui ne voulais pas m’arrêter à avoir 2 semaines d’arrêt et plein d’examen car je ne guérissais pas et j’etait très malade

Sans préjuger de la situation présente, la santé est pour moi prioritaire... quand je travaillais à l'hôpital public, nous n'avions certes pas de jour de carence, mais la prime annuelle dépendait grandement du nombre de jours d'arrêt maladie (ce qui revenait au même finalement...), de fait de nombreux collègues venaient faire acte de présence pour justifier salaire et prime et ne pas perdre d'argent. Résultat les petits jeunes en pleine forme (moi) se farcissaient double charge pendant que le collègue agonisait sagement en salle de pause... Si ledit collègue était absent, j'avais droit à un remplaçant pour m'épauler... Avec un dos bloqué et une otite, quel genre de travail peut on réaliser correctement ?

c'est pas trois jours qui vont faire la différence

Ben... Si. 3 jours, ça fait grosso modo 1/7ème du salaire (on est payé sur 21 jours en moyenne plutôt que 30, la plupart des gens bossant du lundi au vendredi) Sur un salaire de 1600€, ça fait 228€ en moins. Sur un salaire de 3200€, 457€. Ca fait un sacré trou dans le budget...

Pour quelqu’un avec un bon salaire et de l’argent de côté, ce n’est pas très grave. Pour un petit salaire, qui ne permet que de (sur)vivre, ça peut vite devenir compliqué. Et sur le principe, c’est un peu la double peine...