Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  sarah_frechit  |  29

On va y arriver à l'égalité homme/femme. Pas dans le bon sens. Fût une époque seuls les "hommes" auraient eu ce genre de ... de ... réflexion écoeurante

Mais maintenant la finesse n'est pas donnée à toutes !

COMMENTS
Par  sarah_frechit  |  29

On va y arriver à l'égalité homme/femme. Pas dans le bon sens. Fût une époque seuls les "hommes" auraient eu ce genre de ... de ... réflexion écoeurante

Mais maintenant la finesse n'est pas donnée à toutes !

Répondre

Qu’il y ait toujours eu des cons partout je suis absolument d’accord , Mais je pense qu’il y a un problème plus profond au niveau de la société qui se répercute également indirectement sur l’éducation des enfants ne serait-ce par exemple que le faite que les couples bien souvent sont obligés de travailler les deux à plein temps alors que l’un des deux pourrait avec du mi-temps ou sans travail les premières années mieux s’occuper des enfants

Répondre
  CaviaAperea  |  42

Cirioja : je ne pense pas que ce soit forcément nécessaire qu'un des deux parents soit à mi temps pour s'occuper davantage des enfants car ça dépend des cas. Il peut y avoir des parents toxiques pour leur enfant (ils ne sont pas toxiques en soi mais le sont car leur individualité heurte l'individualité de leur enfant, il y a une incompatibilité totale et plein d'autres choses à divers degrés. C'est multifactoriel et complexe, on ne peut pas résumer au fait qu'il faudrait que les parents puissent s'attarder plus longtemps sur l'éducation de leurs enfants car parfois cela serait vraiment contre productif et ce n'est pas un cas parmi d'autres, c'est un truc qui peut arriver. Cela ne veut pas dire que c'est horrible mais ce n'est pas forcément le plus souhaitable à tout prix).
Si, pour commencer, on ne considérait plus la société en terme d'égalité mais plutôt en terme d'équité, je pense que les choses seraient déjà très différentes. On n'élève pas pareil un puma et une chouette effraie. On ne leur donne pas les mêmes choses, ils n'ont pas les mêmes besoins.
En considérant les individus dans leur unicité on peut leur permettre d'épanouir leur potentiel et de donner le meilleur d'eux-mêmes dans la société. Je pense que si, déjà, cela s'ancrait en profondeur dans les esprits, des choses changeraient. Cela ne deviendrait pas "génial, merveilleux" ou que sais-je mais ce serait plus équitable, plus juste, et ça impacterait positivement notre environnement en s'inscrivant dans un cercle vertueux bien au-delà du temps que les parents passent avec leurs enfants.

Répondre

Il n'y a pas de relation entre ton commentaire et ce que dit Sarah.
Tu dénonces un cliché comme pour chercher à le dénoncer, alors que ce cliché n'est en rien discriminatoire et n'a rien à voir avec ce que raconte Sarah.
Tu sais, il suffit d'ouvrir une page Internet pour apprendre que la réflexion de Sarah a énormément de sens, que ça va dans l'évolution de la société depuis 60 ans sur le fait que la femme cherche à assimiler le rôle de l'homme depuis la fin de la guerre mondiale et tout et tout.
Bon après c'est plus facile d'accéder à tout ça depuis que j'ai pris Pornhub comme moteur de recherche.

Répondre

Je précise que le commentaire s'adressait à M. Connard.
La flopée de réactions désagréables sur ce commentaire est totalement exagérée face à la réaction légitime d'une personne vis-à-vis de la violence.
Vous savez les gens, des fois il faut s'interroger, pas juste penser qu'on sait. Et péter un coup aussi, parce que sinon vos idées se mettent à puer et c'est les autres que ça dérange.

Répondre
  cupcakebanana  |  22

Dans ta réflexion non plus il n'y a aucun "bon sens" sarah_frechit

Par  FaSteNiie  |  20

Je suis certaine que tu as reconnu l'odeur finger in the nose !

Par  HADI1989  |  11

cest immonde.....