42
Par la marche / mardi 31 mai 2016 17:13 / France - Mantes-la-ville
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Comments
Répondre
  passantparici  |  38

Franchement c'est ce que j'ai pensé aussi ! Je ne vois pas trop pourquoi le tuteur irait "inventer" un paquet de fautes ... Part contre, oublier d'en corriger, ça me semble plus plausible ... Mais on ne saura pas avant le retour de l'auteur j'imagine.

Répondre
  ericlagaffe64  |  18

Le correcteur, tout agrégé qu'il est n'est peut-être pas une lumière. Je vois tout le temps des fautes chez des personnes bien plus diplômée que moi... Et je ne remarque peut-être pas les miennes...

Répondre
  Kyumi  |  43

Crois-moi, pour être agrégé, il faut être bon en orthographe ! Ce n'est pas juste un diplôme que la fac te décerne après trois ans de glandouille, c'est un concours très sélectif, n'importe qui ne peut pas y arriver.

A mon avis, il est bien plus probable que ce soit son tuteur qui soit une bille en orthographe (c'est malheureusement assez courant de voir des adultes assez mauvais en écriture se permettre de corriger des fautes inexistantes), ou alors que son correcteur soit un ami ou un proche qui se soit moqué de lui en ajoutant des fautes ^^

Répondre
  Nicolixxx  |  35

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  mechebleue  |  16

Souvent les agrégés de lettres deviennent professeurs : au lycée comme dit précédemment, mais aussi enseignants-chercheurs à la fac, ou professeurs dans les prépas comme hypokhâgne/khâgne :)

Répondre
  Kleio  |  23

Ouais, alors le coup de l'agrégé qui enseigne systématiquement au lycée, c'est fini maintenant. Le système de mutation est fait de telle façon que l'agrégation vous donne moins de points (et donc de chances d'avoir un poste en lycée) que le rapprochement de conjoint. Je connais des charrettes d'agrégés qui enseignent au collège et n'obtiennent jamais de poste en lycée, surtout quand les collègues qui ont un poste en lycée s'y accrochent bec et ongles.
Il y a sûrement un pourcentage d'agrégés au lycée hérité de l'ancien système de mutation, mais il est en baisse.

Par  punkerfrancais  |  5

Et qu'en penses-tu personnellement? As-tu une correction de ce rapport au moins? S'il a remarqué beaucoup de fautes d'orthographe, celles-ci doivent sauter aux yeux j'imagine :-). Fais relire ton rapport par quelqu'un d'autre, on a parfois des surprises! Un "informaticien" peut être médiocre dans son domaine, un journaliste peut être mauvais en orthographe... je vois souvent de tels cas malheureusement

Répondre
  ali_see  |  34

Non, pour un agrégé de lettres c'est pratiquement impossible. Je ne dis pas qu'il est infaillible, mais pour être étudiante en lettres, je ne peux que témoigner du fait que l'orthographe, la grammaire et la conjugaison doivent être parfaites au sein de nos études.

Répondre
  angloo  |  4

C'est pas parce qu'il est agrégé qu'il a forcément corrigé sérieusement et attentivement. Il peut très bien avoir lu en travers parce qu'il n'avait pas le temps ou parce que ça l'embêtait. Commence peut-être pas demander au tuteur où sont les fautes avant de décider qu'il ne peut pas y en avoir, on ne sait jamais...

Répondre
  Systole74  |  13

#22 : N'importe quoi. Ça c'est la théorie.

Je suis moi-même certifiée en lettres classiques, et je peux t'assurer qu'un certain nombre de mes camarades ayant obtenu le CAPES de lettres sont mauvais en langue (pas moyens, pas ayant quelques lacunes, vraiment vraiment mauvais). Il suffit d'une note potable dans les disciplines autres que la grammaire et le CAPES est validé. Quant aux fautes d'orthographe et compagnie... sachant que les barres d'admission sont souvent autour de 7/20, ça n'est hélas pas discriminatoire.

L'agrégation est certes plus exigeante, mais je ne tablerais pas sur agrégé = bête en langue (sauf un agrégé de grammaire, mais celui de la VDM est agrégé ès lettres).

Bref, difficile à dire qui du tuteur ou de l'agrégé est mauvais !

Chargement…