Par Soso - 07/07/2015 07:24 - France

Aujourd'hui, ma fille rentre de son rendez-vous avec sa psychologue. Cette dernière lui a donné un livre pour continuer le travail qu'elle effectue sur elle-même : "Parents toxiques." VDM
Je valide, c'est une VDM 54 102
Tu l'as bien mérité 9 520

Dans la même collection

Top commentaires

C'est un moyen détourné de vous faire prendre rendez-vous avec elle et voir ce qui ne va pas rond chez vous en tant que parent. Malin la psychologue, malin.

Commentaires

ygragfd 20

Au moins le message est clair !

De vache de ferme ta gueule d'amour à trois petits chats (peau de paille). Quoi? C'est pas le jeu du jour sur VDM de finir les commentaires des autres?

#81 ton commentaire se contredit lui-même

Je ne suis pas d'accord! Et moi non plus d'ailleurs.

Le message est clair: vous lui empoisonnez la vie... =/

Et elle lui donne combien de livres par ans (toxiques )?

Moi j'ai aimé ton jeu de mot. Je viendrai fleurir ta tombe chaque année, promis !

Et vous en tant que parents, lisez le livre "Enfants toxiques".

Peut être qu'elle osait pas en parler... Maintenant le message est clair

Lauradidas 33

"Madame, avez-vous quelque chose à vous reprocher ?"

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

Pourquoi ça serait un manque de jujotte ? Je trouve ça plutôt pertinent parce que justement dans les relations toxiques, les personnes faisant du mal ont énormément de mal à le reconnaître et à l'assumer. C'est peut être brutal mais ça évite une confrontation si la jeune fille ne se sent pas capable de le faire d'elle-même.

Sauf qu'ils ne sont pas censés révéler ce qu'il se dit en séance et la c'est une façon de le révéler

Le principe dans les relations toxiques c'est à un moment où un autre de confronter ses parents à cela, en leur expliquant en quoi ce qu'ils font/ont fait à été source de souffrance. Ça ne marche pas toujours mais c'est conseillé de le faire, notamment pour permettre à la personne d'avancer et de se reconstruire.

#38 la psy n'a rien dévoilé. Libre à la fille de cacher ce livre à ses parents si elle souhaite que rien ne filtre sur le contenu de ses séances

Bon, on est sur VDM donc je ne pense pas que la situation soit bien grave. Mais dans le cas de vraie relation toxique, je suis sûr que ce n'est pas une bonne idée de passer par la gamine pour révéler aux parents leur toxicité, ça ne peut que se retourner contre elle. Après on ne connaît pas l'âge de la fille. C'est peut être une ado qui a fait le choix de prendre puis de montrer ce livre à ses parents....histoire de rire un peu ;)

Mais pourquoi faut - il nécessairement que la psy ait donné ce livre pour envoyer un message aux parents ? Elle l'a peut-être donné uniquement pour sa patiente, sans aucune arrière pensée. Je pense que pour signifier leur toxicité aux parents la démarche de la psy aurait plutôt été de donner des conseils à la fille pour qu'elle en parle elle - même à ses parents, le moment venu. Hormis en cas de danger imminent pour soi même où pour autrui, ou encore dans le cadre d'une thérapie avec un enfant, je ne pense pas qu'il est du devoir d'un psy de communiquer directement ou indirectement avec un tiers, et à plus forte raison si la patiente n'a rien demandé. La démarche ne doit pas venir de la psy qui n'a pas à interférer dans les relations conflictuelles.

#53 et puis la fille est peut être majeur, c'est mon cas et je vois une psy qui sait que j'ai un père qu'on appelle dans le jargon "pervers narcissique". Mais elle n'intervient pas d'elle même.

Je plussoie #65, une des choses les plus difficiles à admettre quand on a des parents toxiques, c'est justement qu'ils sont toxiques. Un enfant qui grandit dans ce milieu se sent toujours extrêmement coupable du comportement de ses propres parents et croit que le problème vient de lui. Et une chose que font souvent les parents toxiques, c'est de ne pas respecter la vie privé de leur enfant, et de fouiller leur chambre régulièrement... Rien ne dit que ce n'est pas comme ça que la mère est tombée sur ce livre.

quand on a un minimum de jugement et de respect de sa personne et de celle de ses parents, on ne déballe pas ses affaires devant un étranger, et on en discute directement avec les intéressés.