118
Par Soso / mardi 7 juillet 2015 07:24 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  chuck83  |  20

Super la phys

Par  h2guerre  |  31

Et elle lui donne combien de livres par ans (toxiques )?

Par  __Portugaise_  |  25

Et vous en tant que parents, lisez le livre "Enfants toxiques".

Par  LovesMeNot  |  34

Message reçu !

Par  peregrinus  |  44

Diplômé dans ce domaine, j'ai souvent du mal avec mes confères et leur absence du jujotte...

Répondre
  absonik  |  32

Pourquoi ça serait un manque de jujotte ? Je trouve ça plutôt pertinent parce que justement dans les relations toxiques, les personnes faisant du mal ont énormément de mal à le reconnaître et à l'assumer. C'est peut être brutal mais ça évite une confrontation si la jeune fille ne se sent pas capable de le faire d'elle-même.

Répondre
  sanaas  |  23

Sauf qu'ils ne sont pas censés révéler ce qu'il se dit en séance et la c'est une façon de le révéler

Répondre
  absonik  |  32

Le principe dans les relations toxiques c'est à un moment où un autre de confronter ses parents à cela, en leur expliquant en quoi ce qu'ils font/ont fait à été source de souffrance. Ça ne marche pas toujours mais c'est conseillé de le faire, notamment pour permettre à la personne d'avancer et de se reconstruire.

Répondre
  peregrinus  |  44

Bon, on est sur VDM donc je ne pense pas que la situation soit bien grave. Mais dans le cas de vraie relation toxique, je suis sûr que ce n'est pas une bonne idée de passer par la gamine pour révéler aux parents leur toxicité, ça ne peut que se retourner contre elle. Après on ne connaît pas l'âge de la fille. C'est peut être une ado qui a fait le choix de prendre puis de montrer ce livre à ses parents....histoire de rire un peu ;)

Répondre
  Dédé21  |  22

Mais pourquoi faut - il nécessairement que la psy ait donné ce livre pour envoyer un message aux parents ? Elle l'a peut-être donné uniquement pour sa patiente, sans aucune arrière pensée. Je pense que pour signifier leur toxicité aux parents la démarche de la psy aurait plutôt été de donner des conseils à la fille pour qu'elle en parle elle - même à ses parents, le moment venu. Hormis en cas de danger imminent pour soi même où pour autrui, ou encore dans le cadre d'une thérapie avec un enfant, je ne pense pas qu'il est du devoir d'un psy de communiquer directement ou indirectement avec un tiers, et à plus forte raison si la patiente n'a rien demandé. La démarche ne doit pas venir de la psy qui n'a pas à interférer dans les relations conflictuelles.

Répondre
  Kimyona  |  15

#53 et puis la fille est peut être majeur, c'est mon cas et je vois une psy qui sait que j'ai un père qu'on appelle dans le jargon "pervers narcissique". Mais elle n'intervient pas d'elle même.

Répondre

Je plussoie #65, une des choses les plus difficiles à admettre quand on a des parents toxiques, c'est justement qu'ils sont toxiques. Un enfant qui grandit dans ce milieu se sent toujours extrêmement coupable du comportement de ses propres parents et croit que le problème vient de lui. Et une chose que font souvent les parents toxiques, c'est de ne pas respecter la vie privé de leur enfant, et de fouiller leur chambre régulièrement... Rien ne dit que ce n'est pas comme ça que la mère est tombée sur ce livre.

Chargement…