Par Argine - 15/05/2014 18:54 - France - Roubaix

Aujourd'hui, j'ai présenté sa mission à mon nouveau stagiaire, élève ingénieur. Il m'a regardée et a sérieusement demandé s'il ne pouvait pas plutôt faire le café et les photocopies. VDM
Je valide, c'est une VDM 90 954
Tu l'as bien mérité 8 638

Argine nous en dit plus

Bonjour à tous, Je suis l'auteur de cette VDM. Mon "petit" stagiaire (au moins 1m90 au garot le bougre !) est en dernière année d'école d'ingénieur informatique, et la mission correspond exactement à l'offre de stage à laquelle il a répondu ! A savoir, effectuer un recueil de besoin auprès du métier (des utilisateurs "commerce" d'une centrale d'achat de grande distribution), rédiger le cahier des charges d'évolutions et les spécifications fonctionnelle et technique, bref, c'est exactement ce qu'on lui avait annoncé lors des entretiens et qu'il avait validé avec nous... Et surtout, avec possibilité d'embauche en CDI derrière si ça se passe bien. Il n'est ici pas considéré comme un stagiaire, mais comme un jeune employé, et est bien rémunéré pour un stage de fin d'études (>1000€ net/mois). On comptait beaucoup sur lui, le CV et les deux entretiens étaient prometteurs. J'espère juste qu'il se rendra compte à temps que son comportement n'est pas des plus encourageant pour la suite ! ... Allez, plus que 6 mois à tenir :P

Top commentaires

Holy_Mad 39

Il veut remplir le rôle d'un stagiaire digne de ce nom

Commentaires

Okinam 38

Il faut perdurer la tradition ;)

Pourquoi ai-je lu "colocataire" au lieu de stagiaire. pour le coup, la vdm paraissait .. bizarre.

Et après, on sait qu'il y a des gens qui cherche désespérément un stage dans des domaines comme l'Energétique, plus motivés que jamais en licence pro, à qui on refuse des stages (sans même un entretien) sous prétexte qu'ils sont réservés aux candidats ingénieurs. Et c'est ainsi que des étudiants déterminés ne valideront pas leur année, par la bêtise d'un système inadapté (je suis moi-même engagée dans un cursus à longues études que j'affectionne, mais je reconnais cette anomalie.)

ou prendre ses affaires et laisser la place à quelqu un qui veut réellement faire quelque chose il en a pas envie ca par hasard ? pfff j hallucine... et apres toi tu galère à trouver un stage correct pendant que certains en ont et ne veulent rien faire...

Prag_matique 28

Argine: Ainsi, pour le rédaction du cahier des charge, vous aurez besoin de... Elève_stagiaire: escusez-moi, mais vous ne voudriez pas plutôt que je me charge des cafés et des photocop ? Argine: Pardon? Vous plaisentez ? Elève_stagiaire: Non, pas du tout, mais pour faire un job, que vous avez vendu au client 50 à 100 fois ce que vous me payé, ça me semble être une forme d'esclavage. Argine: C'est pas faux, mais alors on fait quoi ? Je te fout à la porte maintenant, tu te démerderas pour validé tes études sans stage, ou tu te mets a bosser ? Elève_stagiaire: Ah, merci boss, il ne me manquait que le chantage pour véritablement qualifier se stage d'esclavage. Tant que l'on en est a remuer la merde, Je vais le faire votre job, en double exemplaire, le premier qui vous sera remis, sera truffés d'erreurs et de coquilles qui vous assurera de passer pour le dernier des abrutis, le second exemplaire, correspondras exactement à vos attentes, et a celles du client final, mais ne vous sera remis en fin de stage, que lorsque vous aurez rédigé mon mémoire de fin d'étude, ainsi qu'une prime que vous jugerez suffisamment conséquente pour que je puisse envisagé le renouvellement de mon moyen de locomotion par du neuf.

Moi : Si tu rédiges un rapport truffé de fautes comme ce message, ça ne vaut pas plus (et même beaucoup moins) que ce que tu es payé...

et sinon voir le stage comme une formation professionnelle, permettant de valider un diplôme, et l'occasion de faire ses preuves, c'est envisageable ? ... oh ! mais attend ! c'est la définition même du stage non ? Un stage n'est pas que le fait de fournir du travail "pas cher" pour une société vampirisante ... faut pas être naïf, elle en profite certes, mais faut pas voir le mal partout non plus. En tant que stagiaire, on ne peut être responsable de rien, la société se porte garante de notre travail et se charge (la plupart du temps) de former le stagiaire, ce qui a un coup (si si). Le seul souci d'un stagiaire ça devrait être d'assimiler un maximum de connaissances du monde professionnel et surtout de pouvoir mettre en application concrète ce qu'il a appris à l'école. Peu importe que ça rapporte ou non de l'argent à la boîte. Le but d'un stage n'est pas principalement d'être salarié, mais bien d'aider à la validation d'un diplôme. Perso j'ai fais de l'alternance rémunérer à peine 800 € brut par mois, mais j'ai appris énormément de chose et le nom de la société où je l'ai effectuée fait encore aujourd'hui joli sur mon CV. Je ne lui en demande pas plus.

Vendre 50 à 100 fois au client ce que quelqu'un preste, ce n'est pas de l'esclavage, mais une pratique courante des SSII.

Le message s'auto-détruira dans 5 seconde !

Belle mentalité pour nos futurs ingénieurs... ça sent l’élève doué qui a jamais ramé dans ses études et qui pense que le travail c'est rien foutre non plus parce qu’il y a pas de travail maison à rendre, moins d'heure de travail par semaine que de cours... Et ceux qui vont crier au scandale par ce qu'il faut faire une prépas et donc bosser pour être ingénieur : non y a pas que ce chemin là, le dut, les écoles d'ingé intégrées après le bac y mène aussi...

Pas vraiment, on reçoit des stagiaires et souvent ils ne veulent pas travailler (surfer, passer son temps au téléphone ou aux toilettes) mais en les forçant, ils s'y mettent et finissent par nous remercier de tout ce que l'on leur a appris. Il faut juste les responsabiliser.

Non, l'auteur est une femme, et le COD est placé avant le verbe "avoir" ("il a regardé qui?" -> "moi" = m'), donc ça s'accorde :)

Petite question C'est le coté que c'est rédactionnelle qui le dérange? Il recherchais un stage en gestion de projet ou technique peut être? Ou c'est vraiment par pure fégnantisse?