Par Sabrina - 4/5/2019 06:30
Aujourd'hui, mon copain que je vois très peu et qui ne m'a jamais invitée au restaurant m'a très sérieusement promis de faire des efforts pour être plus présent et plus attentionné. Aussitôt rentré chez lui, il m'envoie un WhatsApp pour me larguer. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Cela dépend de l’éducation qu’il ou elle a reçu . Pour moi , je trouve normal d’inviter une femme au restaurant , comme lui tenir la porte ou porter son sac à main etc , c’est juste de la galanterie et une marque de respect .

Répondre
  Petite Peste  |  32

Je gagne bien assez d'argent pour me payer ma part.
Si un homme tient une porte, c'est galant, c'est beau, mais si je tiens la porte c'est quoi ? Normal.
La galanterie est artificielle et je n'ai pas besoin d'avoir un pauvre type qui tente de me charmer avec des vieux codes du 12ème siècle.

(j'édite ma dernière phrase qui n'a plus de sens et qui fût écrite sous le coup d'une colère "spontanée" contre Cirioja)

Répondre

Je suis « contre les codes du 12 ème siècle ». Je vais m'en resservir de cette excuse.
Avant qu'on m'égorge, oui, pour beaucoup, c'est du simple respect, de la politesse, mais nous savons aussi que cela cache un sexisme bienveillant. Et que c'est pas bien !

Répondre
  La belle fée  |  22

Tenir la porte du métro à la personne derrière, aidé à monter une poussette dans l'escalier, que ce soit pour un homme ou une femme, c'est bien normal, c'est du savoir-vivre et de la politesse. En revanche, payer l'addition d'emblée à une femme c'est une façon d'accepter l'inégalité des salaires, et ça participe au sexisme. La galanterie, dans sa définition même, pose problème, elle rappelle l'homme à sa position dominante et la femme à un statut d'infériorité. Je préfère la gentillesse du cœur à la fausse politesse. Et c’est un progrès que la galanterie artificielle disparaisse.

Répondre
  Phi21  |  15

« La galanterie, dans sa définition même, pose problème, elle rappelle l'homme à sa position dominante et la femme à un statut d'infériorité ».

Mon dieu ce qu'il faut pas lire...

Répondre

@La belle fée . Tu as en grande partie raison , mais ce qui m’a toujours étonné , c’est le point de vue totalement différent sur la galanterie entre des femmes féministes de 20 ans ou de 50 ans . Sans compter les cultures : c’est intéressant d’observer qu’au sein de l’URSS , société égalitaire s’il en est , la galanterie a toujours existé .

Répondre
  La belle fée  |  22

La différence de la condition féminine et de l'émancipation de la femme explique en grande partie la différence de position. L'éducation aussi. Mais vous confondez bonnes manières et galanterie. La galanterie, c’est, d’après le Larousse : « une politesse empressée auprès des femmes ». Donc à sens unique, donc au sens propre, parfaitement sexiste et, personnellement, celui qui me laisse passer devant, mais qui double tout le monde pour pas faire la queue, comment dire, je suis moyennement pas du tout conquise... Quant à savoir pourquoi il le fait, hein…

L'URSS ? Elle n'existe plus depuis le 26 décembre 1991.

Répondre

Clelui qui dépasse ... c’est un malotru . L’URSS est pris comme exemple ou malgré 70 ans de totalitarisme , la galanterie subsista .
Naya ... détruire petite bourgeoisie , joli camp pour apprendre travail ... construire belle route comme magistrale M56 ...

Par  Margox Deneve  |  12

L'invitation au resto est peut être juste un exemple .. si il n'était pas présent pas galant pas attentionné ect il ne devait sûrement pas être très amoureux et en plus tres lâche ,dans ce cas, tu ne perd rien du tout