Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires
Zekran12 38

Je la comprends, même elle ne l'a pas connue donc à quoi bon. C'est sûrement quelque chose que tes grands-parents n'ont pas envie (ou n'ont pas eu envie) d'évoquer non plus, pourquoi rouvrir des plaies inutilement. Je comprends aussi ton point de vue mais bon parfois certaines choses gagnent à n'être jamais évoquées. En tout cas pas trop tôt.

Ben c’est peut-être mieux qu’avoir constamment tes parents qui te rappellent que ta grand-mère est morte 3 mois après ta naissance, et que tu avais un jumeau avec toi mais que tu l’as phagocyté in utero. Ta mère n’a jamais connu sa sœur, et ta grand-mère a apparemment perdu sa fille quand elle était très jeune : à quoi bon mentionner sa mort ? Cela ne concerne que ceux qui l’ont connue... et si ceux qui l’ont connue en ont fait le deuil et ne veulent pas en parler, bah pas besoin d’en parler. Tu aurais aussi pu le découvrir lors d’un partage d’héritage, ou en lisant le livret de famille de tes grands-parents... là tu aurais pu penser qu’on a voulu te cacher des choses, alors que ta mère a répondu à une question naturellement. Apparemment vous ne regardez pas les photos de famille super souvent non plus 😉

Commentaires
Zekran12 38

Je la comprends, même elle ne l'a pas connue donc à quoi bon. C'est sûrement quelque chose que tes grands-parents n'ont pas envie (ou n'ont pas eu envie) d'évoquer non plus, pourquoi rouvrir des plaies inutilement. Je comprends aussi ton point de vue mais bon parfois certaines choses gagnent à n'être jamais évoquées. En tout cas pas trop tôt.

Ben c’est peut-être mieux qu’avoir constamment tes parents qui te rappellent que ta grand-mère est morte 3 mois après ta naissance, et que tu avais un jumeau avec toi mais que tu l’as phagocyté in utero. Ta mère n’a jamais connu sa sœur, et ta grand-mère a apparemment perdu sa fille quand elle était très jeune : à quoi bon mentionner sa mort ? Cela ne concerne que ceux qui l’ont connue... et si ceux qui l’ont connue en ont fait le deuil et ne veulent pas en parler, bah pas besoin d’en parler. Tu aurais aussi pu le découvrir lors d’un partage d’héritage, ou en lisant le livret de famille de tes grands-parents... là tu aurais pu penser qu’on a voulu te cacher des choses, alors que ta mère a répondu à une question naturellement. Apparemment vous ne regardez pas les photos de famille super souvent non plus 😉

Je comprends que tu l'aies pris en plein dans le plexus mais vraiment, d'expérience, il y a cent fois pire comme secret de famille.

PetitVampire 24

En même temps, difficile d'évoquer le souvenir de quelqu'un que l'on n'a soi-même pas connu... À fortiori lorsqu'il s'agit de la perte d'un enfant en bas-âge. Ça ne t'impacte pas directement.

Les "non dit" ces choses qu'on transmet inconsciemment à ses enfants. Comme cette peur de l'eau inexpliquée jusqu'à ce que tu apprennes le décès par noyade d'un cousin que tu n'as jamais connus.

Tout à fait. Les secrets de famille, aussi "futiles" puissent-ils paraître, ressortent d'une manière ou d'une autre.

- Ça va chérie aujourd'hui? - Oui, quoi de neuf maman? - Que du vieux... tien d'ailleurs je t'ai parlé de ma sœur qui est morte ? - Oh c'est vrai, c'est triste ça a du être horrible - Bah en fait je l'ai pas connu donc moyen quoi

Tu sais ma grand-mère née en 1927 a eu une grande sœur née en 1921 et décédée à l'âge de 2 semaines. Ça a été un traumatisme pour sa famille et surtout pour son père (il est resté persuadé que c'était de la faute à l'hôpital et a décidé que ses autres filles naîtraient à la maison). Même ma grand-mère et sa petite soeur née pourtant 12 ans après l'aînée ont été marquées à vie par cette grande sœur qui est restée peu de temps sur terre.

Et elle te sors cela comme si c’était anodin 🙄