À l'écoute

Par Anonyme - 12/11/2020 20:05 - France

Aujourd'hui, ma collègue de bureau m'annonce qu'elle vient de perdre sa maman. Étant en plein travail et n'écoutant qu'à moitié, je lui réponds : "Ah oui ? Félicitations !" VDM
Je valide, c'est une VDM 2 960
Tu l'as bien mérité 2 300

Dans la même collection

Top commentaires

Afin de te rattraper, montre tout ton intérêt pour la situation de ta collègue, et demande-lui si, à présent, elle a bien retrouvé sa mère.

Comme si on pouvait toujours être à 100% de son écoute. Surtout si on est en plein travail et qu'en face on a une pipelette. Mais toi, je présume que tu dois être parfaite en toute circonstance.

Commentaires

Karine.G 14

SI les gens te font ch.... dis leurs, arretes d'écouter "A moitié", je trouve ça un manque de respect total pour tes interlocuteurs. Donc tu l'as bien mérité.

Comme si on pouvait toujours être à 100% de son écoute. Surtout si on est en plein travail et qu'en face on a une pipelette. Mais toi, je présume que tu dois être parfaite en toute circonstance.

C'est gens qui te racontent leur vie personnelle alors que tu essais d'être productif au boulot, Quel manque de savoir vivre...

Je ne suis pas sur qu'aller balancer ça comme ça à ta collègue qui est concentrée sur sa tâche en cours soit la meilleure façon de faire non plus.

Quand tu bosse t'est concentré donc normal qu'il/elle écoutait à moitié

Vdm , vdm ... ça dépend si l’héritage est conséquent ou pas ...

Afin de te rattraper, montre tout ton intérêt pour la situation de ta collègue, et demande-lui si, à présent, elle a bien retrouvé sa mère.

Bah ça dépend ... si sa mère était la reine d’un pays, tu peux la féliciter parce qu’elle gagne un rang dans l’ordre de succession au trône, par exemple. Ou si la mère était juste méga riche, la féliciter pour l’héritage ? Et puis quelle idée d’annoncer ce genre de chose en plein taf, comme ça, au milieu d’une conversation ? Pour son poisson rouge, à la rigueur, mais pour sa mère... il fallait au moins attendre une pause !

dis lui que ça t'a tellement troublée que...