Par Anonyme - 11/8/2020 06:29

Vive le capitalisme !

Aujourd'hui, nouvelle mission en clientèle et pas de traces de mes vacances sur le planning. Explication donnée en réunion : il est préférable pour l'entreprise d'annuler les congés que de faire sortir nos collègues du chômage partiel. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre
  MadameDodue  |  63

Tout dépend surtout si ses congés avaient été acceptés ou pas, je doute que l'employeur puisse annuler des congés comme ça selon son bon vouloir si ils étaient validés. Mais sinon, les congés d'été doivent être posés entre le 1er mai et le 31 octobre, et l'employeur a le droit de refuser les dates proposées par l'employé 2 ou 3 fois avant que celui ci ne se les fasse payer donc il y a encore de la marge.

Répondre
  Kinvald  |  46

En vertu de son pouvoir de direction, l'employeur peut tout-à-fait modifier les dates des congés d'ores et déjà posés, sous réserve de respecter un délai de préavis d'un mois, sauf "circonstances exceptionnelles" en vertu desquelles l'employeur n'a pas à respecter ce délai de préavis.

Répondre
  motardxxx  |  28

vous oubliez les dispositions relatives à la crise du covid. je n'ai pas le temps de les chercher mais çaassoupli les contraintes de l'employeur vis à vis des vacances jusqu'au31 décembre 2020 ;-)