Par "Ivana97" - 8/10/2019 16:00

Un signe divin ?

Aujourd'hui, c'est mon mariage. Une fois devant l'autel, après les chants religieux et le reste, le prêtre annonce les vœux. Il me regarde et dit : "Aurélie, voulez-vous épouser Julien ?". Aurélie, c’est le prénom de l'ex de mon mari. Grand silence dans la salle. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  semeru  |  26

Depuis quand on accepte le divorce à l’Eglise et dans la religion catholique ? Ce serait bien de savoir comment vous avez fait car j’ai des cas dans ma famille qui cherche à se remarier. Alors jusqu’à ce qu’on le sache : ce n’est pas beau de mentir ;)

Répondre
  doubleK  |  40

Il peut aussi y avoir des prêtres un peu plus tolèrants quand c'est un premier mariage pour l'un mais pas l'autre tout comme lorsque l'un des deux n'est pas baptisé. Il existe également un compromis qui consiste à ne pas faire une cérémonie de mariage mais un échange de voeux (au lieu de voulez-vous épouser c'est voulez-vous vous engager à chérir, aimer... Ou truc du genre) et une bénédiction. J'ai déjà eu le cas dans mon entourage, elle était divorcée et lui veuf.

Répondre
  semeru  |  26

Le prêtre peut avoir des problèmes. Il y a des registres tenus.

Pour le fait que l’ex n’était pas marié à lui : dans ce cas la VDM laisse penser qu’il est déjà passé devant l’autel.

Répondre
  Simsim44  |  19

Le divorce n'est toujours pas possible car l'Église considère que c'est Dieu qui uni de couple. Hors "ce que Dieu fait l'Homme ne peut le défaire".
En revanche comme ce dernier n'unira pas un couple qui n'est pas dans l'Amour, il est possible de faire reconnaître la nullité d'un mariage en prouvant qu'il a eu lieu sans amour.
Par exemple si l'un des époux est déjà infidèle au moment du mariage, on peu considéré le mariage comme nul.