Par Anonyme - 22/6/2021 09:30

Un bel avenir

Aujourd'hui, je fais visiter un appartement à un jeune couple qui attend un enfant. C’était sans compter sur la remarque du monsieur comme quoi c’était bien que les chambres soient éloignées pour ne pas entendre les pleurs du bébé la nuit. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  mamiehuguette  |  43

Et pourtant les scientifique affirment l’inverse. S’il est vrai qu’à un âge, il faut travailler autrement, pour le nourrisson la règle c’est de ne JAMAIS laissé pleurer seul. Ça crée de la peur voir des terreurs et c’est le sentiment le plus destructeurs
pour un enfant.
Si vous passez par la néonatalogie, regardez les appareils s’affoler quand un enfant pleurs !!

Alors non on ne laisse pas pleurer un tout petit. Ça ne lui fera pas les poumons.
Vous gagnerez l’endormissement mais au prix d’un enfant insécurisé et un adulte qui risque de moins bien gérer ses émotions.

Un parent doit répondre aux pleurs d’un bébé. Parce qu’il représente sa sécurité. Et que la sécurité, l’attachement c’est le bases de construction d’un enfant.

Quand je vois que ce commentaire est top commentaire, j’ai mal pour nos enfants !

Par  taxman  |  32

/** Attention humour noir **/
Sinon monsieur vous avez une cave à votre disposition (pour vous ou le bébé)
/** Fin d'humour noir **/

COMMENTS
Répondre
  mamiehuguette  |  43

Et pourtant les scientifique affirment l’inverse. S’il est vrai qu’à un âge, il faut travailler autrement, pour le nourrisson la règle c’est de ne JAMAIS laissé pleurer seul. Ça crée de la peur voir des terreurs et c’est le sentiment le plus destructeurs
pour un enfant.
Si vous passez par la néonatalogie, regardez les appareils s’affoler quand un enfant pleurs !!

Alors non on ne laisse pas pleurer un tout petit. Ça ne lui fera pas les poumons.
Vous gagnerez l’endormissement mais au prix d’un enfant insécurisé et un adulte qui risque de moins bien gérer ses émotions.

Un parent doit répondre aux pleurs d’un bébé. Parce qu’il représente sa sécurité. Et que la sécurité, l’attachement c’est le bases de construction d’un enfant.

Quand je vois que ce commentaire est top commentaire, j’ai mal pour nos enfants !

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Mamie, j'aimerais voir ton étude "scientifique". Rien n'a été prouvé actuellement. On entend tout et son contraire tous les 4-5 ans. L'important est de connaître son enfant. Et oui, tu parles de la néonatalogie...donc des bébés de moins de 3 mois. C'est pas pareil à tous les âges. C'est pas pareil pour tous les bébés. Donc ne fais pas d'une généralité ce que tu as entendu ou vu.

Répondre
  ilfaittoutnoir  |  42

J'appuie le discours de Mamie H. (après lectures, conseils de sage femmes, expérience récente avec mes deux petits), je suis convaincue pour le bien-être des enfants de ne pas laisser pleurer son bébé les premiers mois, il n'en dormira que mieux et plus sereinement ensuite!
Plus doux est le cocon, plus serein et rapide sera l'envol.

Répondre
  mamiehuguette  |  43

Ce que j’étudie depuis des années. Ce sont des études pas une histoire de vie que je raconte.
Maintenant les avancées sont récentes et peut être peu accessibles.
Si le sujet vous intéresse ça se classe dans les neuroscience et notamment l’impact de l’environnement et des réponses donnés sur l’évolution des enfants.
A HB: je ne raconte pas ma vie et n’en fait pas une généralité. Ça c’est ton fonctionnement.
Et dans le premiers commentaire je parle de nourrisson et non d’enfant. En précisant qu’effectivement on adapte à l’âge de l’enfant.
On en reparle dans une vingtaine d’année ? On se présentera nos enfants

Répondre
  mamiehuguette  |  43

Ça demande aussi une ouverture culturelle.
Par exemple : on Japon (et dans de nombreux pays asiatiques) on applique le vrai cododo. Conséquence, il ne connaissent pas la mort subite du nourrisson.
En amazonie, les femmes travaillent, les bébés sont confiés aux papas qui « allaitent ». C’est à dire qu’ils donnent le sein au bébés en attendant le retour de maman. Pour les rassurer, favoriser le peau à peau et la libération d’hormones de bien être.

Répondre
  ilfaittoutnoir  |  42

Les bébés occidentaux actuels pleurent plus que les autres (davantage de portage,... ailleurs dans le monde).

HB, pour ta curiosité, quelques références d'études dans ces articles, notamment en neurosciences : les ouvrages de Catherine Gueguen.

https://polycliniquebordeauxrivedroite.fr/index.php/2019/01/22/les-pleurs-des-bebes-un-grand-malentendu/
https://www.lamaisondesmaternelles.fr/article/pourquoi-ne-faut-il-pas-laisser-pleurer-son-bebe

https://www.huffingtonpost.fr/2016/04/07/laisser-pleurer-bebe-corps_n_9632418.html

Et évidemment, chaque bébé est différent, nous partons avec des idées, mais tous les parents le vivent, nous faisons surtout comme nous le sentons et pouvons!

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Sauf que le gars peut très bien parler de la période post nourrisson. Quand on a acheté la maison avec mon mari, on a choisi pour le futur nouveau né la chambre la plus éloignée de la nôtre...pour la période post nourrisson. Puisque de toute façon avec l'allaitement à la demande notre bébé allait rester pendant quelques temps dans notre chambre. Donc nous sommes en fait d'accord : on ne laisse pas un nourrisson pleurer. Tout ça pour ça. Ben dis donc.

Répondre
  Naoto_Serizawa  |  19

Ilfaittoutnoir: il faut faire attention avec Catherine Gueguen. J'ai lu un de ses livres (Pour une enfance heureuse) et en avais une bonne opinion, puis j'ai entendu une critique (dans un des épisodes de la série de podcasts de Meta de Choc sur l'éducation positive). Quand elle cite une étude, elle exagère les résultats. Et certains extraits ont été montré à des neuroscientifiques (sans qu'ils ne savent d'où ils venaient, par qui ils avaient été écrits), et ils ont constaté que ça ne correspondait pas aux connaissances actuelles en neuroscience
A prendre avec des pincettes, donc

Répondre
  MadameDodue  |  65

"Qui attend un enfant". Je m'y connais pas des masses, mais il me semble que ça se nourrit même la nuit, au moins au début. Faudra bien se lever lui filer à bouffer avant la période post-nourrisson, hein.

Par  Humour_bizarre  |  37

Ben en même temps, c'est pas bête. Durant les 3 premiers mois, OK il faut se lever, mais à partir du moment où il pèse plus de 6 kg, il devrait faire ses nuits donc il ne faut pas se lever dès les premiers pleurs. Et c'est vraiment une torture d'entendre le petit pleurer sans aller se lever. Donc autant ne pas être trop proche de la chambre de bébé. Ça se tient.

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Je viens de vérifier mamie, et il y a plusieurs sons de cloche. D'ailleurs au bout d'un moment, on sait pourquoi bébé pleure rien qu'en le connaissant. Et pour un bébé de moins de 3 mois, évidemment qu'il ne faut pas le laisser pleurer. De toute façon il est censé être dans la chambre des parents, donc impossible de le laisser pleurer.
Chaque bébé est différent. Nous en 1 semaine notre aîné faisait ses nuits de 10-12 heures. Mon puiné a fait une nuit de 10h dès sa deuxième nuit. Le pédiatre m'avait même reproché de ne pas l'avoir réveillé en pleine nuit... Comme si j'allais mettre un réveil dans la nuit. Et notre aîné, après son opération à 5 mois s'est mis à faire des cauchemars terribles pendant plusieurs mois. Ben là, nous l'avons rassuré. Jusqu'au moment où ses cris systématiquement à la même heure n'étaient en fait que pour nous appeler par habitude.
Bref, chaque bébé est différent. Moi je dis juste ce que 90% des médecins et pédiatres m'ont dit "on ne va pas systématiquement voir bébé quand il pleure la nuit, d'abord on attend qu'il se rendorme et ensuite si on s'inquiète vraiment on y va".

Répondre
  LAlbert11  |  25

C'est plus nuancé que ça. On sait qu'au départ, le pleur est quasiment le seul moyen pour le bébé de communiquer, de signaler un problème ou un besoin. Donc forcément, il faut intervenir.

Maintenant, on sait aussi que très vite, les bébés apprennent le mensonge / la manipulation, et donc au fur et à mesure, aux pleures de besoins vont s'ajouter des pleurs de caprices. Il vaut mieux toujours aller vérifier s'il y a un soucis ou un besoin, mais après X mois (mettez ici le nombre qui vous convient), si l'enfant pleure pour être dans les bras à 3h du matin, ce n'est pas choquant de refuser (juste lui parler, s'assurer qu'il n'y a pas de soucis, et le laisser se rendormir).

Entre ne pas réagir du tout, et passer tous les caprices pendant des années, il y a un juste milieu assez large où le développement de l'enfant sera bon.

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Albert, c'est ce que je dis dans le deuxième commentaire qui est plus nuancé. Il y a même une étude qui dit que le bébé fait exprès de ne pas faire des nuits pour empêcher les parents de faire un autre bébé. Bah oui, des parents épuisés ne trouveront pas l'énergie pour en faire un autre. Logique !

Par  taxman  |  32

/** Attention humour noir **/
Sinon monsieur vous avez une cave à votre disposition (pour vous ou le bébé)
/** Fin d'humour noir **/

Répondre
  Windhorn  |  28

Il est vrai que ton commentaire utile est bien moins péremptoire et moins condescendant.

Par  latourkipenche  |  40

La famille, les amis, les voisins... le monde entier a son mot à dire sur l'éducation des enfants, surtout quand il ne s'agit pas des siens. Quand on saura comprendre les pleurs d'un nourrisson, nous aurons fait un grand pas en avant
Une célèbre (enfin pas tant que ça, je ne retrouve pas son nom) pédiatre US a déclaré :
“Avant d'être mariée, j'avais sept théories différentes sur la façon d'éduquer les enfants ; j'ai eu sept enfants et n'ai plus de théorie.”
Françoise Dolto a été une génie, aujourd'hui elle est accusée de tous les maux et tous les vices.
Une bonne amie à moi, directrice de crèche, à qui je demandais des conseils pour mon ainée qui venait de naitre m'a répondu qu'aucun conseil n'était utile : les "écoles" changent tout les cinq à dix ans et se contredisent, s'opposent et se réhabilitent depuis la nuit des temps - rien que faire dormir les nourrissons sur le dos, sur le côté, sur le ventre la "mode" change régulièrement, chaque posture a des avantages et des dangers

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Zut, je suis d'accord avec toi...jusqu'à la dernière partie pour le dodo. Ça fait quand même pas mal de temps qu'on est tous d'accord sur le bien fondé de faire dormir bébé sur le dos. Il n'y a plus débat là-dessus. Mais le reste, je suis d'accord, ça change constamment.

Par  Monsieur Connard  |  64

Il y a tellement d'opinions sur le sujet..
Entre l'époque, les tendances, la culture, les "études", les livres, etc, je ne crois pas qu'on lui puisse affirmer qu'il existe une seule et et unique bonne méthode.
Perso, et je n'oblige personne à adhérer à mon opinion, je m'adapte au rythme du bébé.
Un bébé ne pleure pas sans raison. Et j'ai toujours préféré me réveiller que de laisser pleurer.
Et mes filles vont très bien.

Et une nouvelle fois d'un avis perso, j'en ai rien a carrer et je trouve très ridicule à souhait des études du genre (inventions) "Le sommeil et les parents, de l'Université de Buenos Aires fait par l'anthropologue Rosana Barkisson qui a étudié pendant 30 ans les singes et qui n'a jamais eu de gosse" ou du livre du psychologue vedette du moment « Votre bébé est un tyran dans l'âme : retrouvez le pouvoir !!! ».

Répondre
  TheUndertaker  |  26

Absolument chacun fera à sa façon, et dans chaque famille chacun a sa propre façon de voir les choses... Et concernant les enfants quoi que l'on fasse il y en aura toujours pour dire "non fais comme ça, non fais comme ci, fais pas comme ça... ".